Croizet-sur-Gand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gand (homonymie).

Croizet-sur-Gand
Croizet-sur-Gand
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Roanne
Canton Le Coteau
Intercommunalité Communauté de communes du Pays entre Loire et Rhône
Maire
Mandat
Christian Gervais
2014-2020
Code postal 42540
Code commune 42077
Démographie
Population
municipale
316 hab. (2015 en augmentation de 11,27 % par rapport à 2010)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 01″ nord, 4° 13′ 50″ est
Altitude Min. 407 m
Max. 578 m
Superficie 5,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Croizet-sur-Gand

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Croizet-sur-Gand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Croizet-sur-Gand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Croizet-sur-Gand

Croizet-sur-Gand est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Symphorien-de-Lay Rose des vents
N Fourneaux
O    Croizet-sur-Gand    E
S
Neulise Saint-Just-la-Pendue

Histoire[1][modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique le village a pris naissance au croisement de deux routes médiévales et peut être plus anciennes : La "Grande voie Charra" qui reliait Lyon à Vichy et la "Voie Sayette" qui reliait Feurs à Roanne par la rive droite de la Loire. Un des rameaux de cette voie servait de frontière entre le Beaujolais et le Forez comme l'atteste un traité du 8 mai 1222 entre le comte Guy II de Forez et Humbert de Beaujeu[2]. Il passait plus précisément par l'actuel hameau de Ratille où des vestiges gallo-romains ont été trouvés dans un puits.

En 1275, "Croysel" est indiqué comme paroisse dédié à Saint Étienne. En 1604, elle dépendait de Lay.

En 1598, on trouve le nom de Pierre de Pomey, seigneur de Croizet.

Le nom actuel de Croizet-sur-Gand a été adopté en 1950 à la demande de l'administration des postes pour le distinguer de ses homonymes, sources d'erreur dans la distribution du courrier.

En 2012, il reste deux entreprises de voilage qui perpétuent la tradition de la mousseline. Elles emploient 35 personnes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Antoine Pignard    
mars 2014 en cours Christian Gervais[3]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 316 habitants[Note 1], en augmentation de 11,27 % par rapport à 2010 (Loire : +1,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
520467463553500540603606578
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
577597579520530515509473464
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
458437370288289268243218258
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
231235221218208224256261310
2015 - - - - - - - -
316--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Fontaine de Saint-Fortunat[modifier | modifier le code]

Fontaine Saint-Fortunat.

Dans le bas du village, le lavoir est une source intarissable d'eau claire dans laquelle se reflète la statue blanche de Saint Fortunat, poète latin né à Trévise vers l'an 530 et évêque de Poitiers. Jadis un pèlerinage y était organisé contre les troubles de la locomotion. Les mamans y conduisaient leurs enfants qui avaient du mal ou du retard à marcher.[8]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grande encyclopédie des communes du Forez et de la Loire sous la direction de JP Houssel Éditions Horvath 1984, et Documentation de l'association "Les Chemins du Passé"
  2. « Le comté de Forez : Un territoire, une lignée, un Etat (XIe-XVe siècle), Claude Latta »
  3. Croizet-sur-Gand - association des maires de France - consulté le 13 mars 2015
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Grande encyclopédie des communes du Forez et de la Loire sous la direction de JP Houssel Éditions Horvath 1984, et documentation de l'association "Les Chemins du Passé"


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :