CroisiEurope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (mars 2016).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

CroisiEurope

Création 1976
Fondateurs Gérard Schmitter
Forme juridique S.A.S.
Slogan Les croisières, c'est notre métier
Siège social Drapeau de la France Strasbourg Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Direction Patrick, Philippe, Anne-Marie et Christian SCHMITTER
Activité Transport maritime, Tourisme fluvial, Transport fluvial en France Croisières fluviales et maritimes
Produits Croisières
Filiales CroisiMer, CroisiVoyages
Effectif 1350 (2015)
Site web www.croisieurope.com

Chiffre d’affaires 154 500 000 (2015)
5,8% (2014-2015)

CroisiEurope, (anciennement Alsace Croisières jusqu'en 1997), est une entreprise française spécialisée dans les croisières fluviales et maritimes côtières.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1976, Gérard Schmitter fonde Alsace Croisières, en affrétant un bateau appartenant au Port Autonome de Strasbourg, « Le Strasbourg »[1]. En 1982, la société acquiert son premier bateau, « l’Alsace I », destiné à la promenade fluviale, naviguant jusque Rudesheim en Allemagne.

En 1984, la société se voit doter de ses premiers bateaux à cabines devant naviguer sur le Rhin et ses affluents, baptisés le « Hansi », le « Kléber » et le « Petite France ».

C’est en 1990 que la société devient son propre armateur, le « MS Liberté » étant le premier bateau construit pour le compte de CroisiEurope[2].

Les premières croisières sur le Danube apparaissent en 1993, elles deviendront les plus populaires puisqu'elles transportent 43 966 passagers (2015[3]) chaque année.

À partir de 1995, Alsace Croisières propose des croisières sur le Rhône et de la Saône[3].

La société opère un changement de nom en 1997, passant d’« Alsace Croisières » à celui de « CroisiEurope »[3].

En 1998, les premiers bateaux de la compagnie naviguent sur la Seine, au départ de Paris[2]. La même année, CroisiEurope affrète ses premiers bateaux sur la Volga en Russie, plus tard intégrés à la marque CroisiVoyages.

Les quatre enfants du fondateur, Patrick, Philippe, Christian et Anne-Marie Schmitter[4], prennent la relève au sein de la société en 1999, dans le but de perpétuer la tradition familiale[5].

Proposant une offre de plus en plus large, le et l’Elbe viennent, en 2000, enrichir le catalogue de CroisiEurope. La flotte compte alors 14 bateaux.

L’expansion de CroisiEurope se traduit également par l’installation de plusieurs bureaux et agences en dehors de Strasbourg : à Paris en 1991, à Lyon en 2001, à Nice en 2002, à Lausanne en 2008, etc.[6].

En 2002, CroisiEurope crée « CroisiVoyages », chargé des destinations lointaines. La même année, CroisiEurope étoffe une nouvelle fois son offre en proposant des croisières sur le Douro au Portugal.

La compagnie renforce également sa présence en Europe de l'Est, en proposant 2 croisières longues, l’une sur le Danube entre Linz et la mer Noire, et l’autre au cœur de la Hongrie sur la Tisza. La Société en profite pour lancer son plus grand bateau, le « MS Beethoven », 23e fleuron de la flotte alsacienne, doté de 3 ponts et d’une capacité d’accueil de 180 personnes pour un coût s’élevant à 7,5 millions d’euros[7]

En 2005, CroisiEurope lance ces premières croisières fluvio-maritimes en Europe du Nord, l'un entre Berlin et les îles de la Mer Baltique, et l'autre à bord du dernier né de la flotte, le « MS Belle de Cadix » voguant entre l’Espagne et le Portugal sur le Guadiana et le Guadalquivir[8].

L’année 2006 est marquée par les 30 ans de l’entreprise familiale. À cette occasion, CroisiEurope s’unit à l’Unesco pour sauver des sites d’exception menacés[9], et parallèlement le « MS Europe » vient renforcer le « MS Beethoven » sur l’axe Danube-Mer Noire.

En 2007 CroisiEurope lance la marque « CroisiMer »[1], avec une première croisière maritime en Croatie sur le « MS Belle de l’Adriatique » en 2008[10]. La même année, la compagnie propose ses premières croisières thématiques dont l'offre s'étoffera au fil des années (« CroisiRando », « CroisiFamille », « CroisiVélo », « CroisiGolf », croisières musicales, gastronomiques, œnologiques…)[11].

En 2009, le 26e bateau de la flotte de la famille Schmitter arrive sur les eaux du Danube, le « MS Vivaldi », doté d'une conception et d'une nouvelle ligne stylistique.

Une nouvelle marque vient agrémenter le panel d’offres proposées par CroisiEurope en 2010, CroisiYacht[12]. Cette nouvelle marque, avec le « MY Galateia », propose des croisières sur petites embarcations à voiles motorisées naviguant sur la Méditerranée.

Pour ses 35 ans d'existence en 2011, CroisiEurope adopte un nouveau logo[13]. La compagnie saisie une nouvelle fois l’occasion pour s'associer à l’UNESCO afin de réhabiliter le port de Mopti au Mali[9].

Les croisières sur la Gironde, la Garonne et la Dordogne sont inaugurées et la compagnie se lance dans des croisières et excursions à la découverte du vignoble bordelais.

2012 est marquée par la disparition du fondateur de la compagnie, Gérard Schmitter, qui s’éteint à l’âge de 76 ans[14]. Moins de 2 mois plus tard, le « MS Gérard Schmitter » est inauguré, lui rendant hommage[3].

CroisiEurope lance en 2013 les croisières sur les canaux de France[15]. Les futures péniches arboreront par la suite les prénoms des femmes de la compagnie, à commencer par « Jeanine » (femme de Gérard Schmitter). Toujours en 2013, CroisiEurope annonce le rachat de la Compagnie Fluviale du Mékong, à qui la compagnie affrétait auparavant des embarcations[16],[17]. La même année, la compagnie inaugure le 29e navire sa flotte, le « MS Cyrano de Bergerac », qui vient épauler le « MS Princesse d’Aquitaine » sur l'estuaire de la Gironde[18].

Le « MS Lafayette » est inauguré en 2014. Ce bateau est le porte-drapeau d’une nouvelle gamme d’embarcations fluviales classées 5 ancres, avec un design et un confort inédits. C’est le début d’une nouvelle ligne contemporaine[19]. L’offre CroisiVoyages s’étoffe davantage, avec des croisières proposées, après le Mékong et la Volga, sur l’Irrawaddy en Birmanie et en Afrique australe (croisière safari) sur la rivière Chobé[20]. Parallèlement, de nouvelles péniches viennent sillonner les canaux de France (la « Madeleine » en Alsace, l’ « Anne-Marie » en Provence et la « Raymonde » sur la Marne et le canal Saint-Martin)[21].

L’année 2015 marque l’arrivée de la 3e génération au sein de l'entreprise, avec Déborah, Lucas, Kim et prochainement Jordan.

3 bateaux « 5 ancres » sont inaugurés cette année-là, construits à Saint-Nazaire par Neopolia, dont le premier bateau doté de roues à aubes, comme le "MS Loire princesse", dont la conception qui lui permet de naviguer sur la Loire et ses eaux basses entre Saint-Nazaire et Bouchemaine[22]. Également construit à Saint-Nazaire, l'« Elbe Princesse » navigue entre Berlin et Prague[23],[24],[25].

Le début d’année 2016 et les perspectives pour l’année suivante sont chargées en nouveautés et projets, parmi lesquels deux nouvelles péniches à gabarit Freycinet (la « Danièle » qui naviguera sur la Garonne et la « Déborah » qui naviguera sur le Loiret).

Destiné au Mékong, le « RV Princesse Apsara » sera le premier bateau construit sur place par CroisiEurope[26],[27],[28].

Flotte[modifier | modifier le code]

MS Michelangelo à quai à Venise
Bateaux Destination Année de
mise en service
Nombre
d'« ancres »
Type Longueur
(en mètres)
Nombre de
cabines
Capacité
(nombre de passagers)
MS Elbe Princesse[Flotte 1] Elbe (Berlin-Prague) 2016 5 Roue à aubes 95 40 80
MS Gérard Schmitter[Flotte 2] Rhin et affluents 2012 5 3 ponts 110 88 176
MS Lafayette[Flotte 3] Rhin 2014 5 2 ponts 90 44 88
MS Vivaldi[Flotte 4] Danube et Rhin 2009 5 3 ponts 110 88 176
MS L'Europe[Flotte 5] Danube et Rhin 2007 4 3 ponts 110 90 180
MS Beethoven[Flotte 6] Danube et Rhin 2007 4 3 ponts 110 90 180
MS Leonard De Vinci[Flotte 7] Rhin et affluents 2007 4 2 ponts 110 72 144
MS Modigliani[Flotte 8] Rhin et affluents 2007 4 2 ponts 110 78 156
MS Victor Hugo[Flotte 9] Tisza, Elbe, Danube et Rhin 2007 4 2 ponts 82 49 98
MS Mona Lisa[Flotte 10] Rhin et affluents 2010 4 2 ponts 110 49 98
MS Symphonie[Flotte 11] Rhin et Danube 2010 4 2 ponts 110 79 158
MS Monet[Flotte 12] Rhin et affluents et Danube 2007 4 2 ponts 110 78 156
MS La Bohème[Flotte 13] Danube et Rhin 2007 4 2 ponts 110 80 160
MS Douce France[Flotte 14] Rhin et affluents 1997 4 2 ponts 110 79 158
Jeanine[Flotte 15] Bourgogne 2013 Péniche 12 24
Madeleine[Flotte 16] Alsace 2014 Péniche 12 24
Anne-Marie[Flotte 17] Provence 2014 Péniche 12 24
Raymonde[Flotte 18] Champagne 2014 Péniche 12 24
Déborah[Flotte 19] Loiret 2016 Péniche 11 22
Danièle[Flotte 20] Garonne 2016 Péniche 11 22
MS Seine Princess[Flotte 21] Seine 2015 5 2 ponts 110 67 138
MS Botticelli[Flotte 22] Seine 2010 4 2 ponts 110 75 150
MS France[Flotte 23] Seine 2010 4 2 ponts 110 78 156
MS Renoir[Flotte 24] Seine 2010 4 2 ponts 110 78 156
MS Cyrano De Bergerac[Flotte 25] Gironde 2013 5 3 ponts 110 87 174
MS Princesse d'Aquitaine[Flotte 26] Gironde 2011 110 69 138
MS Loire Princesse[Flotte 27] Loire (Saint Nazaire-Angers) 2015 5 2 ponts 110 48 96
MS Belle de Cadix[Flotte 28] Guadiana et Guadalquivir 2010 5 3 ponts 110 88 178
MS Michelangelo[Flotte 29] 2011 110 78 156
MS Camargue[Flotte 30] Rhône et Saône 2015 5 2 ponts 90 50 100
MS Mistral[Flotte 31] Rhône et Saône 2007 4 2 ponts 110 79 160
MS Van Gogh[Flotte 32] Rhône et Saône 2007 4 2 ponts 110 78 158
MS Gil Eanes[Flotte 33] Douro 2015 5 3 ponts 75 66 132
MS Infante D. Henrique[Flotte 34] Douro 2014 3 ponts 75 71 142
MS Fernao De Magalhaes[Flotte 35] Douro 2011 4 3 ponts 75 71 142
MS Vasco Da Gama[Flotte 36] Douro 2014 3 ponts 75 71 142
MS La Belle de L'Adriatique[Flotte 37] Mer Adriatique 2007 5 3 ponts 110 99 198
MS Galateia[Flotte 38] Mer Méditerranée 2009 Yacht 24 4 8
RV Indochine[Flotte 39] Mékong 2008 51 24 48
RV Lan-Diep Mékong 2007 50 22 44
RV Toum Tiou II[Flotte 40] Mékong 2008 38 14 28
RV Toum Tiou Mékong 2002 38 10 20
RV Indochine II[Flotte 41] Mékong 2017 65 30 60

Bateaux affrétés[modifier | modifier le code]

Bateaux Destination
Georgy Chicherin Volga
Lev Tolstoi Volga
Rostropovitch Volga
RV Kalaw Irrawaddy
Zambezi Queen Chobé (Afrique Australe)
Amazon Discovery Amazone (Pérou)
American Queen Mississippi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « CroisiEurope - Alsace Croisières », sur www.otstrasbourg.fr (consulté le 14 mars 2016)
  2. a et b « SO' CROISIERES des experts de la croisière à votre service, Nous trouvons la croisière faite pour vous », sur www.socroisieres.com (consulté le 16 mars 2016)
  3. a, b, c et d « Dossier de presse CroisiEurope », sur www.croisieurope.com, (consulté le 14 mars 2016)
  4. « Famille SCHMITTER - Fond'action Alsace », sur www.fondaction-alsace.com (consulté le 14 mars 2016)
  5. Michèle Sani, « CroisiEurope : toute une famille sur le pont », sur TourMaG.com (consulté le 14 mars 2016)
  6. « Les agences CroisiEurope », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  7. « MS Beethoven », sur www.croisieurope.travel (consulté le 14 mars 2016)
  8. « Le détail du bateau pour votre croisière : M/S Belle de Cadix », sur www.monacruises.com (consulté le 14 mars 2016)
  9. a et b « Croisieurope se jette à l'eau pour l'Unesco », sur lechotouristique.com (consulté le 14 mars 2016)
  10. « MS La Belle de L'Adriatique », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  11. « Croisieres thematiques », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  12. « CroisiEurope dédie une marque au yachting », sur www.tourhebdo.com (consulté le 14 mars 2016)
  13. « CroisiEurope : nouveau logo pour ses 35 ans », sur TourMaG.com (consulté le 14 mars 2016)
  14. « Gérard Schmitter - Croisieurope - Lechotouristique.com », sur www.lechotouristique.com (consulté le 14 mars 2016)
  15. « La société », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  16. « CroisiEurope rachète la Compagnie Fluviale du Mékong », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  17. Christian Lienhardt, « CroisiEurope rachète la Compagnie Fluviale du Mékong », sur lesechos.fr, (consulté le 14 mars 2016)
  18. « Croisière Garonne, Gironde, Dordogne : Médoc et Bordeaux », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  19. « Au revoir Sainte-Odile, bonjour Lafayette ! », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  20. « CroisiEurope lance des croisières en Afrique australe et Birmanie - Croisières sur Le Quotidien du Tourisme », sur www.quotidiendutourisme.com, Éditions Larivière (consulté le 14 mars 2016)
  21. « Trois nouvelles péniches sur les canaux de France en 2014 », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  22. Anaïs Borios, « MS Loire Princesse : CroisiEurope largue les amarres sur la Loire » [vidéo], sur TourMaG.com (consulté le 14 mars 2016)
  23. « Elbe Princesse : Un nouveau navire fluvial réalisé à Saint-Nazaire », sur Mer et Marine (consulté le 14 mars 2016)
  24. « L'Elbe Princesse quitte les chantiers de Saint-Nazaire pour Berlin », sur Ouest-France.fr (consulté le 14 mars 2016)
  25. « L’Elbe Princesse quitte Saint-Nazaire pour rejoindre Berlin », sur Neopolia (consulté le 14 mars 2016)
  26. « CroisiEurope va construire un nouveau navire pour le Mékong », sur Mer et Marine (consulté le 14 mars 2016)
  27. « CroisiEurope prépare l’Apsara qui naviguera sur le Mékong », sur Actualités Voyages (consulté le 14 mars 2016)
  28. « Nouveaux bateaux CroisiEurope », sur www.croisieurope.com, (consulté le 14 mars 2016)

Références sur la flotte[modifier | modifier le code]

  1. « MS Elbe Princesse », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  2. « MS Gérard Schmitter », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  3. « MS Lafayette », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  4. « MS Vivaldi », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  5. « MS L'Europe », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  6. « MS BEETHOVEN », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  7. « MS Léonard de Vinci », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  8. « MS Modigliani », sur www.croisieurope.com (consulté le 14 mars 2016)
  9. « MS Victor Hugo », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  10. « MS Mona Lisa », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  11. « MS Symphonie », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  12. « MS Monet », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  13. « MS La Boheme », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  14. « MS Douce France », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  15. « Jeanine », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  16. « Madeleine », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  17. « Anne-Marie », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  18. « Raymonde », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  19. « Déborah », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  20. « Danièle », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  21. « MS Seine Princess », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  22. « MS Botticelli », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  23. « MS France », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  24. « MS Renoir », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  25. « MS Cyrano de Bergerac », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  26. « MS Princesse d'Aquitaine », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  27. « MS Loire Princesse », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  28. « MS La Belle de Cadix », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  29. « MS Michelangelo », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  30. « MS Camargue », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  31. « MS Mistral », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  32. « MS Van Gogh », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  33. « MS Gil Eanes », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  34. « MS Infante don Henrique », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  35. « MS Fernao de Magalhaes », sur fr-charte.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  36. « MS Vasco de Gama », sur www.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  37. « MS La Belle de L'Adriatique », sur www.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  38. « MS Galateia », sur www.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  39. « RV Indochine », sur www.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  40. « Toum Tiou II », sur www.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)
  41. « RV Indochine II », sur www.croisieurope.com (consulté le 15 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]