Crocodile des Philippines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crocodylus mindorensis

image illustrant les crocodiliens
Cet article est une ébauche concernant les crocodiliens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Crocodylus mindorensis
Description de cette image, également commentée ci-après

Crocodile des Philippines

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Archosauromorpha
Clade Crurotarsi
Ordre Crocodilia
Famille Crocodylidae
Genre Crocodylus

Nom binominal

Crocodylus mindorensis
Schmidt, 1935

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A1c, C2a :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/1975

Crocodylus mindorensis, le Crocodile des Philippines, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce est endémique des Philippines. Elle se rencontre à Busuanga, à Luçon, à Masbate, à Mindanao, à Mindoro, à Negros, à Samar et dans l'archipel des Sulu[1].

Description[modifier | modifier le code]

Crocodile des Philippines
Crocodile des Philippines

Il ne dépasse pas les trois mètres.

L'espèce se nourrit principalement d'invertébrés et de petits vertébrés.

Conservation[modifier | modifier le code]

Bien que l'on ignore encore beaucoup de choses de son écologie et de sa répartition exacte, cette espèce est clairement en grand danger. La surexploitation commerciale dont elle a été victime ainsi que la dégradation de son habitat sont les principales causes de son déclin.

En 1992, on estimait les effectifs de l'espèce à moins de 1 000 individus dans la nature, chiffre revu à la baisse trois ans plus tard à moins de 200 individus. Des programmes d'élevage et de réintroduction sont actuellement entrepris.

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été parfois considérée comme une sous-espèce de Crocodylus porosus ou C. novaeguineae.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de l'espèce vient de Mindoro (une île des Philippines) et du suffixe ensis (venant de).

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schmidt, 1935 : A new crocodile from the Philippine Islands. Field Museum of Natural History, Zoological Series, Chicago, vol. 20, n. 8, p. 67-70 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :