Critix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 27 novembre 2019 à 18:22 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Critix est une revue française d'étude de la bande dessinée fondée en 1993 par Évariste Blanchet. Elle connaît une première série en 1992-1993 puis une seconde, composée de douze numéros, de l'automne 1996 à l'été 2001.

Histoire

La revue est relancée à l'automne 1996. Comprenant 64 pages photocopiées au format A5, brochée sous une couverture plus rigide, son tirage est de 150 exemplaires[1]. Le comité de la rédaction de la deuxième série comprend Évariste Blanchet, Renaud Chavanne, Jean-Paul Jennequin, Christian Marmonnier et Jean-Philippe Martin ; le directeur de publication est Luc Thébault. Critix, malgré le faible tirage, se vend moyennement bien[2] et rencontre très peu d'écho[1]. Les rédacteurs extérieurs au comité de rédaction sont peu nombreux[3]. Critix disparaît de nouveau dans l'indifférence générale à l'été 2001.

Contenu

Critix propose de nombreux articles théoriques[4] et consacre une grande place à la méta-critique[5], ce qui permet de nouveaux développement théoriques. Ces pages purement théoriques concernant environ la moitié de la revue, parfois plus, selon les numéros.

Le reste est occupé par l'étude approfondie d'un thème (Les petits formats[6]), d'un auteur (Daniel Goossens[7]) ou d'une série (Jeremiah[8]), plus rarement à la critique de bandes dessinées récentes (La Fille du professeur[9], Ghost World, de Daniel Clowes[10]).

Notes et références

  1. a et b Renaud Chavanne, « Editorial », Critix n°7 p. 1, automne 1998.
  2. Si les premiers numéros sont épuisés dès 1998, certains sont encore disponible fin 2006, comme en atteste le bon de commande inclus dans Bananas.
  3. Jan Baetens, Fabrice Neaud, Martin Hirtz, etc.
  4. Dont une longue étude de Pierre Huard sur la critique en bande dessinée, dans les numéros 8 à 10.
  5. La critiques d'ouvrages critique ou théorique, comme L'Art invisible de Scott McCloud ou La bande dessinée, art séquentiel de Will Eisner, les OuPus de l'Oubapo, etc.
  6. Cinq articles d'Évariste Blanchet ou Christian Marmonnier, dans Critix n°4, automne 1997.
  7. Critix n°5, hiver 1997-1998.
  8. Renaud Chavanne, « Jeremiah ou vingt ans de politique », dans Critix n°7, automne 1998.
  9. Jean-Philippe Martin, « La romance de la momie », dans Critix n°6, été 1998.
  10. Évariste Blanchet, « Société close », dans Critix n°9, été 1999.

Annexes

Bibliographie

  • Critix no 1 à 12, Bananas BD, 1996-2002.
  • Big Ben, « Lectures buissonnières... pensées moussues », dans Comix Club n°1, , p. 107-111.

Articles connexes

Liens externes