Critios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La tête de l'Éphèbe de Critios.

Critios (ou Kritios, grec Κριτίος) est un sculpteur athénien qui travailla au début du Ve siècle av. J.-C.. Il fait partie de la période artistique du premier classicisme ou style sévère, dont il est l'un des premiers représentants, et a influencé la génération suivante des grands sculpteurs grecs, Phidias, Myron, Polyclète. Il est l'un des tout premier à faire évoluer le style des Kouroi archaïques en adoptant pour ses statues l'attitude en contrapposto, un léger déhanchement donnant une attitude plus naturelle et vivante qui sera par la suite le canon dans la sculpture classique décrit par Polyclète. Cependant sa redécouverte tardive au XIXe siècle ne lui donne pas une place prépondérante dans l'histoire de la sculpture grecque antique.

Critios travailla le marbre mais aussi le bronze avec son associé Nésiostès (grec : Νησιώτης).

Sa vie est pratiquement inconnue mais on connaît quelques-unes de ses œuvres :

  • Les Tyrannoctones, groupe de bronze réalisé et installé en -477 et -476 conjointement avec Nésiostès et attesté par des textes historiques[1]. Critios et Nésiostès furent choisis pour refaire le groupe dû au sculpteur Anténor (peut-être leur maître) et emporté par les Perses lors de la seconde guerre médique et du sac d'Athènes en 480 av. J.-C.. On connaît cette œuvre importante par des copies romaines dont celle du Musée national archéologique de Naples trouvées à la villa Adriana[2].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marm. Par. Ep. 54.70; Pausanias, 1.8.5, Pliny, Hist. Nat. 34.70
  2. Naples G 103 et G 104.