Critères environnementaux et sociaux de gouvernance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sont les 3 facteurs principaux de mesure de la soutenabilité et de l'impact éthique d'un investissement dans une société ou dans un domaine économique.

Ces critères aident à déterminer la contribution sociétale d'une entreprise, et permet d’élargir et d'enrichir l'analyse des futures performances financières des entreprises (rentabilité et risques).

Analyse environnementale, sociale et de gouvernance[modifier | modifier le code]

Les analyses ESG s'appuient :

  • Critères environnementaux : mesurent l’impact direct ou indirect de l’activité de l’entreprise sur l’environnement (par exemple : les émissions de CO2, la consommation d’électricité, le recyclage des déchets, l’impact sur la biodiversité).
  • Critères sociaux (ou sociétaux) : portent sur l’impact direct ou indirect de l’activité de l’entreprise sur les parties prenantes (en particulier collaborateurs, clients, fournisseurs et communautés locales) par référence à des valeurs universelles (par exemple : droits humains, normes internationales du travail - sûreté, sécurité, représentation, ...)
  • Critères de gouvernance : portent sur la manière dont l’entreprise est dirigée, administrée et contrôlée (relations avec les actionnaires, son conseil d’administration et sa direction, la transparence de la rémunération des dirigeants, la lutte contre la corruption[1],[2]).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]