Cristoforo Armeno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cristoforo Armeno
Biographie
Naissance
Avant Voir et modifier les données sur Wikidata
TabrizVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Œuvres principales

Cristoforo Armeno ou Christophe l'Arménien, né à Tabriz au XVIe siècle, est un traducteur du persan. On lui attribue notamment la première traduction, du persan vers l'italien du Peregrinaggio di tre giovani figliuoli del re di Serendippo (Voyages et aventures des trois princes de Serendip), dans son editio princeps de Venise par l'imprimeur Michele Tramezzino en 1557.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Les doutes sur l'existence de Christophe l'Arménien ont été levés par une double enquête italienne.

Angelo Michele Piemontese a retrouvé, dans les archives vaticanes, le laissez-passer délivré par le pape Jules III, en 1552, au masihi (chrétien en arabe) arménien de Tabriz immigré en Italie, qui connaissait la langue italienne[1].

De son côté, Renzo Bragantini a pu retrouver, cette fois dans les archives de Venise, la trace d’un Arménien possédant une bonne maîtrise des langues orientales, payé régulièrement comme interprète par la république de Venise, et en outre ami proche de Giuseppe Tramezzino, le propre neveu de l’éditeur du Peregrinaggio[2].

On peut donc en conclure que l’Arménien et son ami Giuseppe étaient bien les auteurs-traducteurs du recueil persan[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Angelo Michele Piemontese, « Les Huit Paradis d’Amir Khosrow et la littérature européenne », Luqmãn,‎ xiie année, 1 (série 23), automne-hiver 1995-1996, p. 7-24.
  2. Renzo Bragantini, « The Serendipity of the Three Princes of Serendib : Arabic Tales in a Collection of Italian Renaissance Short Stories », Le Répertoire narratif arabe médiéval, transmission et ouverture, Actes du Colloque international, université de Liège (15 septembre 2005), édités par F. Bauden, A. Chraïbi et A. Ghersetti, Genève, Droz,‎ , p. 301-308.
  3. Sylvie Catellin, Sérendipité. Du conte au concept, Paris, Seuil, coll. "Science ouverte",