Cristaline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Cristalline.
Cristaline
Image illustrative de l'article Cristaline

Pays d’origine Drapeau de la France France
Slogan Cristaline, l'eau préférée des français !
Cristaline, ça coule de source[1] !
Date de création 1992
Type Eau plate, gazeuse et aromatisée
Principaux ingrédients Eau de source
Site web moneaucristaline.fr
Bouteille Cristaline 1,5 L

Cristaline est une marque d'eau de source, créée en 1992 par Pierre Castel et Pierre Papillaud. Les eaux de la marque Cristaline proviennent de 22 sources différentes.

La marque « Cristaline » est un groupement d'intérêt économique[2], propriété du groupe Alma, à travers la société Compagnie générale des eaux de source (CGES)[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1992, Pierre Papillaud, patron des eaux Roxane, et Pierre Castel, fondateur du groupe Castel, créent la marque Cristaline[4].

Entrée de la Compagnie Générale d'Eaux de Source à Cairanne

La Préfecture de Vaucluse a autorisé des forages pour la source de Sainte-Cécile sur le territoire de Cairanne par trois arrêtés en date du , du et du .

Le site d'exploitation des eaux de Sainte-Cécile a été tout d'abord la propriété du Groupe Castel, troisième intervenant sur le marché français des eaux embouteillées, par l'intermédiaire de la CGES (Compagnie générale des eaux de source). Celle-ci était propriétaire de la marque Cristaline, par sa filiale le groupe Alma, qui regroupe, outre Sainte-Cécile, une douzaine d'eaux de source[5].

Depuis 2008, le groupe Alma, a été cédé au groupe Roxane, dirigé par Pierre Papillaud, et à Otsuka, groupe pharmaceutique japonais[6].

Les sources[modifier | modifier le code]

Les eaux des bouteilles Cristaline proviennent de 32 sources différentes, 30 en France, une en Italie et une au Luxembourg[7]. Parmi celles-ci on trouve[8],[9] :

Propriétés et composition analytique[modifier | modifier le code]

Provenant de 22 sources différentes, S'il y a des données communes à toutes les eaux (selon le site officiel, toutes les sources comportent des teneurs inférieures à 8 mg/l en nitrates et 180 mg/l en calcium[11]), il y a aussi des variations dans la composition.

Propriétés : calcium (Ca++), magnésium (Mg++), sodium (Na+), potassium (K+), fluorures, silice (SiO2), hydrogénocarbonates (HCO3-), sulfates (SO4--), chlorures (Cl-), nitrates (NO3-), Résidu sec à 180 °C, potentiel hydrogène (pH).

Eaux de source produites
Compositions moyennes, en mg/l (selon étiquette)
Source naturelle (sauf précision) Autorisation préfectorale Ca++ Mg++ Na+ K+ Fluorures SiO2 HCO3- SO4-- Cl- NO3- Résidu sec à 180 °C pH « Convient pour la préparation
des aliments des nourrissons » (France)
Arline 3 février 1982 165 36 8 2,3 1,2 30 393 220 14 < 1 677 7,4 Non
Aurèle 4 juin 1992 106 4,2 3,5 1,5 0,9 8,3 272 50 3,8 < 1 268 7,2 Non
Céline 6 juillet 2009 68 7 11 4 0,1 40 234 5 19 < 1 274 7,5 Oui
Chantereine 18 avril 1969 119 28 6 2 0,6 15 430 55 8 < 1 467 7,5 Non
Cristal-Roc 5 juin 1989 73 2 4,5 1,3 < 0,1 14 200 20 10 < 1 223 7,7 Oui
Elena 23 avril 2009 67,5 6,9 8,4 2,3 0,4 15 228 11 15 < 1 241 7,6 Oui
Eleonore 12 octobre 1992 67 14,7 20,8 1,2 0,3 10 236 38 38,7 < 1 347 7,7 Oui
Emma 6 octobre 2003 38 15 11 15 0,1 12,5 190 32 10,4 < 2 239 7,2 Oui
Isabelle 20 janvier 1966 1,5 2,2 12,5 0,5 < 0,1 4,8 3,5 3 20 5 50 5,4 Oui
La Doye 17 avril 2002 64,5 3,5 12 0,5 < 0,1 1,8 195 6 20 2,5 223 7,5 Oui
Louise 31 décembre 2009 65 26 55 20 1 26 443 29 13 < 1 455 7,5 Non
Lydivine 26 mai 2008 120 25 7 3 0,4 13 430 37 8 < 1 480 7,6 Non
Metzeral 2 avril 2009 6,4 1,2 3 0,5 < 0,1 8,5 20 5 3 4 30 6,5 Oui
Perline (gazéifiée) 21 mai 1996 6 3 31 1,1 0,4 1,9 72 7 8 < 2 162 4,9 Non
Rey 54 6 1,4 2,1 < 1 0 129 64 0,2 < 1 196 7,7 Oui
Roxane 12 mars 1986 98 2 3,1 0,6 < 0,1 6,5 257 33 6,8 6,9 275 7,6 Oui
Saint-Jean-Baptiste 23 novembre 1981 82 7,4 7,3 1,9 0,2 24 263 18 14 3,9 292 7,5 Oui
Saint-Martin 68 11 21 2 0,2 12 219 39 28 < 1 300 7,3 Oui
Saint-Médard 15 mars 2002 40 11 47 3 < 0,1 36 177 8 70 1 320 7,5 Oui
Sainte-Cécile 6 avril 1987
31 mai 2002
6 février 2007
39 25 19 1,5 <0,1 23 290 5 5 < 1 270 7,7 Oui
Sainte-Sophie 20 novembre 2001 67 26 84 20 0,98 29 473 61 32 < 2 564 7,4 Non

Gammes et conditionnement[modifier | modifier le code]

Pains et bouteilles d'eau offerts aux réfugiés arrivés de Libye en 2011 au camp de réfugiés de Choucha, don des « Cristaline ».

Cristaline est vendue en conditionnement plastique, sous forme de packs de grandes et petites bouteilles, notamment dans la grande distribution[12].

Marketing[modifier | modifier le code]

Locaux de stockage et d'embouteillage

Le slogan de la marque est : « Cristaline, l'eau préférée des français ! »[1].

Les publicités télévisées de Cristaline sont plutôt rares et courtes afin d'en réduire les coûts. Parmi elles, une campagne de publicité a été lancée en 2004 pour un coût de 1,2 million d'euros sur l'année. Le spot ne durait que 12 secondes pendant lesquelles Guy Roux nous dit : « Moi, pour fêter une victoire, j'offre toujours une bonne bouteille… de Cristaline »[7].

En 2007, une campagne d'affichage massive pour la marque Cristaline a fait réagir la ministre de l'environnement Nelly Olin, et a motivé des plaintes d'Eau de Paris et le SEDIF. Une des affiches montrait une cuvette de WC barrée d'une croix avec le slogan « Je ne bois pas l'eau que j'utilise »[13]. Pour ce dénigrement, la société Cristaline a été condamnée à 100 000 € de dommages le 16 avril 2015[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Eau de source pure et naturelle Cristaline »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 17 août 2009)
  2. a et b « Cristaline condamné pour avoir dénigré l'eau du robinet dans ses pubs », (consulté le 14 juin 2017)
  3. article « Le japonais Otsuka prend 49 % du propriétaire de Saint-Yorre et Cristaline », lire en ligne sur le site lexpansion.com, publié le 28 mai 2008
  4. article « Chronologie : les principaux événements d'avril 2008 », lire en ligne sur le site des Échos
  5. Le Groupe Castel et Cristaline, sur le site Aquamania
  6. Cristaline : Pierre Papillaud à la barre sur le site du journal Ouest-France, publié le 5 juin 2008 et consulté le 9 juillet 2010
  7. a et b « Cristaline, championne des eaux »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Le Nouvel Observateur, semaine du 24/08/06
  8. Les sources de Cristaline
  9. Les sources sur http://www.aquamania.net
  10. [1]
  11. « Site officiel de Cristaline : la minéralisation », sur http://www.cristaline.tm.fr (consulté le 29 août 2010)
  12. « Site officiel de Cristaline : la fraîcheur de l'eau », sur www.cristaline.tm.fr (consulté le 29 août 2010)
  13. Wiebke Winkler et Rémi Guillet, « Boire l'eau du robinet : quand réduction des déchets rime avec développement durable », Annales des Mines Responsabilité & environnement,‎ , p. 113-120 (ISSN 1268-4783)

Liens externes[modifier | modifier le code]