Cris Campion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cris Campion
Nom de naissance Thierry Campion
Naissance (55 ans)
Versailles
Nationalité France Française
Profession Acteur
Films notables Pirates , Beyond Therapy

Cris Campion, né Thierry Campion le à Versailles, est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été le batteur du groupe Koeur's au début des années 1980 dont il renvoyé pour avoir un tempo un peu lent[1]. En 1985, il est repéré par Dominique Besnehard et choisi par Roman Polanski pour y interpréter La Grenouille dans Pirates.

C'est Roman Polanski qui lui impose le prénom Cris, trouvant que Thierry faisait trop français et pouvait être un obstacle au succès aux Etats-Unis de Pirates[2]

Il a été nommé à deux reprises au César du meilleur espoir masculin en 1987 pour le film Pirates et en 1988 pour le film Champ d'honneur.

Sa carrière se fait plus discrète au début des années 1990 où il apparaît principalement à la télévision. Il rencontre l'actrice Anny Duperey qui sera sa compagne pendant 11 ans, sur le tournage de Charlemagne, le prince à cheval en 1993. En 1997, Il réalise le documentaire Le mystère Hakka parlant de la Chine moderne. En 2000, il a pendant plusieurs épisodes du feuilleton Une famille formidable joué le rôle de Vincent, l'amant de Catherine, rôle principal joué par sa compagne Anny Duperey.

Par la suite, après plusieurs années de figuration, il joue dans une pièce de théâtre aux côtés de Serena Reinaldi et Christophe Bourseiller en 2006, année de sa rencontre avec son épouse . Il a également tenu le rôle de Cédric, un homme de main travaillant pour la mafia lyonnaise, dans le prime time de de la série Plus belle la vie, rôle qu'il reprend le temps de quelques épisodes en 2009.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 Jours n°1517, semaine du 24 au 30 juin 1989, p.49, article de Jean Poggi :"Les Koeur's qui jugeaient mon tempo un peu lent m'avaient viré aussi peu de temps avant"
  2. Télé 7 Jours n°1517, semaine du 24 au 30 juin 1989, p.49, article de Jean Poggi : "Cris doit son prénom étrange à Roman Polanski, qui estimait que Thierry était trop français pour le public américain."

Liens externes[modifier | modifier le code]