Crick-Sicks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Société Nationale des Orphéonistes Crick-Sicks à l'origine
La Société Nationale des Orphéonistes Crick-Sicks

La Société Nationale des Orphéonistes Crick-Sicks est une société orphéonique basée à Tourcoing, dans le département du Nord. Fondée en 1852, elle est la plus vieille société orphéonique de France[1].

Répertoire musical[modifier | modifier le code]

Depuis le début de sa formation, le répertoire des Crick-Sicks allie chants sacrés et chants profanes, reprenant des extraits d'opéras, des chants populaires ou des prières chantées.

Parmi ceux-ci, il convient de citer :

Formation[modifier | modifier le code]

Depuis leurs débuts, les Crick-Sicks comptent une trentaine de chanteurs actifs, alliant musiciens confirmés et amateurs[2], mais sont continuellement à la recherche de nouveaux talents.

La société est dirigée par un président, un sous-président et un directeur de chœur.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les Crick-Sicks aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Actuellement, les Crick-Sicks sont toujours actifs.

Ils tournent essentiellement en France et en Belgique, organisent des concerts de commémorations de la guerre 1914-1918[5], sont toujours à la recherche de nouvelles voix pour enrichir la chorale.

Ils participent également au développement de nouveaux projets nationaux et internationaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Crick-Sicks, société orphéonique de Tourcoing », sur crick-sicks.fr (consulté le 8 octobre 2018)
  2. « Nous rejoindre | CRICK-SICKS », sur crick-sicks.fr (consulté le 8 octobre 2018)
  3. « Crick-Sicks, une histoire d'amour entre un choeur d'hommes et la ville de Tourcoing », tourcoing.maville.com,‎ (lire en ligne).
  4. « Un passé | CRICK-SICKS », sur crick-sicks.fr (consulté le 8 octobre 2018).
  5. « Crick sicks (choeur d'hommes) », sur OpenAgenda (consulté le 16 octobre 2018)