Crevette nettoyeuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crevette nettoyeuse
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Crevette nettoyeuse » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Lysmata amboinensis nettoyant la bouche d'une murène (Gymnothorax favagineus)

Taxons concernés

Certaines espèces des familles :

Crevette nettoyeuse est une expression ambiguë qui désigne un ensemble de crustacés décapodes caractérisés par leur mode nutritif particulier, qui consiste à déparasiter et nettoyer la peau et dans certains cas la bouche d'autres espèces. Elle retirent et mangent les parasites, tissus blessés, peaux mortes, et les débris de nourriture d'une grande variété de poissons récifaux et d'autres organismes plus gros[1].

Un group fonctionnel[modifier | modifier le code]

Cette Grande crevette nettoyeuse (Stenopus hispidus) attend un « client » dans son trou.

Une grande partie de ces espèces appartient aux familles des Palaemonidae (souvent très spécifique d'un hôte particulier) et Hippolytidae et des Stenopodidae, mais ce type de comportement est apparu de manière indépendante chez un grand nombre de groupes taxinomiques (elles ne constituent donc pas un groupe monophylétique).

On rencontre souvent les espèces généralistes (comme Stenopus hispidus) aux abords des stations de nettoyage des récifs coralliens, où elle cohabitent facilement avec des poissons nettoyeurs, au rôle similaire. Plusieurs espèces sont aussi élevées en aquarium, autant pour leur rôle que pour leurs belles couleurs, notamment Lysmata amboinensis (c'est d'ailleurs cette espèce qui est présente dans le film d'animation Finding Nemo).

Liste de famille et d'espèces[modifier | modifier le code]

Quelques exemples de crevettes nettoyeuses dans les trois principales familles qui en comptent :


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Conrad Limbaugh, Harry Pederson et Fenner A. Jr. Chace, « Shrimps that Clean Fishes », Bulletin of Marine Science, vol. 11, no 1,‎ , p. 237-257 (ISSN 0007-4977, lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]