Creux de Genthod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Creux.

Creux de Genthod
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Commune Genthod
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 49″ nord, 6° 09′ 47″ est
Divers
Langue français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Creux de Genthod

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Creux de Genthod

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Creux de Genthod
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Le Creux de Genthod est une localité qui fait partie de la commune de Genthod, dans le canton de Genève, en Suisse. La baie du Creux-de-Genthod, occupée dès l'époque néolithique, offre un port abrité et un accès au lac. Sur ce lieu est implantée l'ancienne maison de Saussure.

Le lieu[modifier | modifier le code]

Le site est occupé depuis le néolithique. À proximité, sur une butte aujourd'hui disparue, des sépultures et des objets (en terre cuite mais aussi en pierre ollaire) ont été trouvés. Des fouilles plus systématiques ont été effectuées en 1927, et en 1955-1959[3]. Au XVIIIe siècle, la baie du Creux-de-Genthod est un point d'accostage pour les barques à voiles du Lac Léman qui longent la côte, leur offrant un abri de la bise. Un stand de tir y est également dressé à l’intention des grenadiers et arquebusiers genevois. Une petite blanchisserie et un cabaret jouxtent la demeure appartenant à la famille de Saussure. Au XIXe siècle, ce petit port de Genthod accueille un chantier naval[4].

Le patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Campagne du Creux-de-Genthod. Ancienne maison de Saussure (route du Creux-de-Genthod 13-21)

L'ancienne maison de Saussure est une grande demeure, construite entre 1724 et 1730 pour le pasteur Ami Lullin sur des plans de l'architecte français Jean-François Blondel, accompagnée de jardins dessinés par le même concepteur. Cette architecture très linéaire présente une façade principale de composition tripartite, sommée d'un fronton triangulaire aux armes de Saussure et Boissier, propriétaires dès 1765. Ont participé à ce chantier l'ingénieur Gabriel Bernard et les maîtres maçons Jacques Favre, Jean David Billon et Antoine Gibot. Le décor des façades a été sculpté par Johann-Friedrich Funk et Karl Christoph Haag. L'intérieur a été complètement transformé en 1943 et le jardin potager côté lac redessinés en 1949 par l'architecte paysagiste anglais Russel Page pour les industriels André et Jean Firmenich[5],[6].

Cette propriété figure sur la liste des biens culturels d'importance nationale[7],[8],[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente du canton de Genève, selon l'origine et le sexe, par commune, en mars 2017 », sur Site officiel de l’État de Genève.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Daniel Paunier, La Ceramique Gallo-Romanie de Genève, Librairie Droz, (lire en ligne), « Genthod », p. 133-
  4. « Le Creux de Genthold »
  5. Guide artistique de la Suisse : Jura, Jura bernois, Neuchâtel, Vaud, Genève, vol. 4a, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 642 p. (ISBN 978-3-906131-98-6), p. 578-579.
  6. Isabelle Roland, « L'étude des charpentes comme élément de datation du patrimoine rural : l'exemple genevois », In Situ, no 9,‎ (DOI 10.4000/insitu.3619, lire en ligne)
  7. « Genthod, campagne de la Rive », sur notrehistoire.ch
  8. Louis Blondel, « Les maisons de campagne aux environs de Genève », Section romande de la Fédération des Architectes Suisses FAS (BSA) : Numéro spécial,‎ (DOI 10.5169/seals-87177, lire en ligne)
  9. « Maison Lullin-de Saussure », sur Recensement architectural du canton de Genève