Crescentien de Città di Castello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crescentien
image illustrative de l’article Crescentien de Città di Castello
Saint
Naissance 1276
Rome
Décès   (27 ans)
Pieve dé Saddi
Nationalité Drapeau de l'Italie  Italienne
Vénéré à Cathédrale d'Urbino
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 1er juin
Attributs Soldat chevauchant un cheval terrassant un dragon avec une lance.
Saint patron Urbino - Città di Castello - Crescentino
San Crescentino tuant le dragon, Marco Benefial, Duomo di Città di Castello

Crescentien (Rome, 276 - Pieve dé Saddi ), est un saint de l'église catholique romaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Crescentien, fils d'Eutimius, un noble romain converti au christianisme, serait né à Rome en 276.

Au cours de sa carrière militaire, il fit partie de la première cohorte de la première légion stationnée à Rome et affectée à la défense de l'empereur. Ce corps d'armée était commandé par saint Sébastien avec lequel il milita pour la propagation du christianisme.

Traditionnellement Crescentien est considéré comme un soldat romain qui aurait été martyrisé au IIIe siècle.

Il est saint patron des villes d'Urbino, dans les Marches, Città di Castello, en Ombrie et Crescentino au Piémont.

Légende[modifier | modifier le code]

Pour échapper aux persécutions de Dioclétien, Crescentino s'enfuit en Ombrie et trouva refuge à Thifernum Tiberinum (l'actuelle Città di Castello).

La « légende » de la défaite d'un dragon a conduit à une évangélisation réussie de la région avec ses compagnons.

Sa mission évangélique se limitait surtout à la vallée du Tibre et l'ancienne Thifernum Tiberinum. Arrêté par les soldats romains et martyrisé, il a été décapité le à l'endroit où est actuellement érigée la Pieve dé Saddi, frazione de Pietralunga.

Vénération[modifier | modifier le code]

En 1068, le bienheureux Mainard (Mainardo), évêque d'Urbino, qui souhaitait enrichir sa cathédrale, a introduit les reliques du saint dans sa ville.

Il est toujours vénéré à Urbino, et le jour de la saint Crescentino, une statue du saint est transportée dans les rues.

Une cérémonie consiste à appuyer la tête d'un adorateur sur les reliques du saint pour le soulager de maux de tête.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]