Crazy Little Thing Called Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crazy Little Thing Called Love
Single de Queen
extrait de l'album The Game
Face B We Will Rock You (Live)
Sortie
Enregistré 1979
Durée 2:42
Genre Rockabilly[1],[2],[3]
Rock[4]
Format Disque vinyle (7")
Auteur Freddie Mercury
Compositeur Queen
Producteur Queen, Mack
Label EMI, Elektra

Singles de Queen

Pistes de The Game

Crazy Little Thing Called Love est une chanson du groupe britannique Queen, écrite par Freddie Mercury. Extraite de l'album The Game, elle est sortie en single en , et a atteint la première place des charts américains, et la seconde des charts anglais.

Autour de la chanson[modifier | modifier le code]

La chanson, écrite dans un style très rockabilly et chantée à la manière d'Elvis Presley, a été inspirée à Freddie Mercury alors qu'il prenait son bain[5] dans un hôtel de Munich, où Queen était en train d'enregistrer dans les studios Musicland. Une fois aux studios, où se trouvaient John Deacon et Roger Taylor, ils enregistrèrent la chanson en quelques heures.

Brian May faillit manquer l'occasion de participer à la chanson : une fois arrivé aux studios, Crazy Little Thing Called Love était presque achevée. Heureusement il lui restait encore suffisamment de temps pour y jouer un solo de guitare et participer aux chœurs.

La chanson est une des rares dans laquelle on peut clairement entendre le nom d'un des membres de Queen dans les paroles, quand les chœurs entonnent « Ready Freddie ».

Clip[modifier | modifier le code]

Le clip de la chanson, réalisé par Dennis De Vallance, est le premier à montrer des danseurs en compagnie de Queen. Plus qu'une simple interprétation de la chanson, la vidéo rend hommage aux débuts du rock 'n' roll : on y voit le groupe vêtu de cuir, Freddie Mercury habillé en motard et les cheveux gominés, entouré de filles, tout comme dans le film Grease.

Durant le clip, on peut voir des trous dans le plancher de la scène desquels apparaissent des paires de mains reprenant le clap de la chanson. Comme il n'y avait aucun figurant de disponible, c'est tout simplement l'équipe technique qui s'est retrouvée sous le plancher.

Brian May ne joue pas de sa traditionnelle Red Special, ni dans la chanson, ni dans la vidéo : il s'agit d'une Fender Telecaster noire, qu'il utilisera par la suite quand Queen jouera la chanson en live durant les tournées ultérieures.

En live[modifier | modifier le code]

En novembre 1979 débute le Crazy Tour, une tournée qui voit Queen se produire plusieurs fois au Royaume-Uni. Crazy Little Thing Called Love devient une chanson centrale de cette tournée et des tournées suivantes : les spectateurs voient arriver Freddie Mercury une guitare acoustique à la main afin d'interpréter la chanson, et tout un chacun pense qu'il plaisante, Mercury n'étant pas particulièrement connu pour savoir jouer de la guitare. Il savait cependant en jouer, bien qu'il introduisait souvent la chanson en déclarant qu'il ne savait jouer que trois accords. Quant à Brian May, il devait changer trois fois de guitare pour cette chanson : une acoustique pour accompagner Mercury après la première strophe de la chanson, une Telecaster pour le solo, puis enfin sa Red Special pour finir la chanson. Mercury commençait toujours le morceau trop vite.

Classement[modifier | modifier le code]

Pays Classement 1979
Drapeau de l'Australie Australie 1
Drapeau du Canada Canada 1
Drapeau du Mexique Mexique 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1
Drapeau des États-Unis États-Unis 1
Drapeau de l'Irlande Irlande 2
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2
Drapeau de la Suisse Suisse 5
Drapeau de la Norvège Norvège 8
Drapeau de l'Autriche Autriche 9
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 13
Drapeau de la France France 28
Drapeau du Japon Japon 64

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Fred Bronson, The Billboard book of USA Number One Hits, Guinness Books, , 712 p. (ISBN 0-85112-396-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Crouse, Who Wrote The Book Of Love?, Doubleday Canada, (ISBN 978-0385257329, lire en ligne)
  2. (en) Vladimir Bogdanov, All Music Guide to Country: The Definitive Guide to Country Music, Backbeat Books, (ISBN 978-0879307608), p. 368
  3. (en) David Bret, Freddie Mercury: An Intimate Biography, Lulu.com, (ISBN 978-1291811087), p. 88
  4. (en) « BPM Database - Queen » (consulté le 24 décembre 2015)
  5. http://www.songfacts.com/detail.php?id=1382
  1. Bronson, p. 522.