Craton de Pilbara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carte d'Australie. La région de Pilbara est en rouge.

Le craton de Pilbara est une partie ancienne et stable de la lithospère continentale située dans la région de Pilbara en Australie-Occidentale.

Reconstitution d’un paysage archéen.

Description[modifier | modifier le code]

Ces stromatolites fossilisés produits par des bactéries, datant de 3,48 milliards d'années, seraient les premières traces de vie sur Terre, Craton de Pilbara

Avec le craton du Kaapvaal en Afrique du Sud, le craton de Pilbara est l'une des deux seules croûtes continentales archéennes préservées, datant du Paléoarchéen et du Mésoarchéen soit 3,6 à 2,7 Ga (milliards d'années). Les deux cratons ont probablement fait partie du supercontinent Vaalbara ou de celui d'Ur.

En , des traces des plus anciennes formes de vie terrestres, datées de 3,48 Ga, ont été trouvées dans un gisement d'opale et d'autres minéraux apparentés — qu'on trouve souvent près des sources chaudes et des geysers — dans le craton de Pilbara[1],[2].

Les formes de vies les plus anciennes directement connues sont des fossiles de micro-organismes perminéralisés dans des roches australiennes vieilles de 3,465 Ga[3],[4].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Oldest evidence of life on land found in 3.48-billion-year-old Australian rocks », sur phys.org, (consulté le 21 août 2018)
  2. (en) Tara Djokic, Martin J. Van Kranendonk, Kathleen A. Campbell, Malcolm R. Walter et Colin R. Ward, « Earliest signs of life on land preserved in ca. 3.5 Ga hot spring deposits », Nature Communications,‎ (DOI 10.1038/ncomms15263, lire en ligne, consulté le 21 août 2018)
  3. (en) Kelly April Tyrell, « Oldest fossils ever found show life on Earth began before 3.5 billion years ago », Université du Wisconsin à Madison, (consulté le 21 août 2018)
  4. (en) J. William Schopf, Kouki Kitajima, Michael J. Spicuzza, Anatolly B. Kudryavtsev et John W. Valley, « SIMS analyses of the oldest known assemblage of microfossils document their taxon-correlated carbon isotope compositions », PNAS,‎ (DOI 10.1073/pnas.1718063115, lire en ligne, consulté le 21 août 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Y. Kato et K. Nakamura, « Origin and global tectonic significance of Early Archean cherts from the Marble Bar greenstone belt, Pilbara Craton, Western Australia », Precambrian Research, vol. 125, nos 3–4,‎ , p. 191–243 (DOI 10.1016/S0301-9268(03)00043-3)
  • (en) M. Terabayashi, Y. Masada et H. Ozawa, « Archean ocean-floor metamorphism in the North Pole area, Pilbara Craton, Western Australia », Precambrian Research, vol. 127, nos 1–3,‎ , p. 167–180 (DOI 10.1016/S0301-9268(03)00186-4)
  • (en) N. H. S. Oliver et P.A Cawood, « Early tectonic dewatering and brecciation on the overturned sequence at Marble Bar, Pilbara Craton, Western Australia: dome-related or not? », Precambrian Research, vol. 105, no 1,‎ , p. 1–15 (DOI 10.1016/S0301-9268(00)00098-X)
  • (en) Richard Blewett et David L. Husto, « Deformation and gold mineralisation of the Archaean Pilbara Craton, Western Australia », AGSO Research Newsletter, no 30,‎ (lire en ligne)
  • (en) E. Zegers, M. J. de Wit, J. Dann et S. H. White, « Vaalbara, Earth's oldest assembled continent? A combined structural, geochronological, and palaeomagnetic test », Terra Nova, vol. 10, no 5,‎ , p. 250–259 (DOI 10.1046/j.1365-3121.1998.00199.x)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :