Crapaud vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bufotes viridis

Bufotes viridis
Description de l'image Bufo viridis (Marek Szczepanek).jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Bufonidae
Genre Bufotes

Nom binominal

Bufotes viridis
(Laurenti, 1768)

Synonymes

  • Bufo viridis Laurenti, 1768
  • Pseudepidalea viridis (Laurenti, 1768)
  • Bufo schreberianus Laurenti, 1768
  • Rana sitibunda Pallas, 1771
  • Bufo cursor Daudin, 1803
  • Rana picta Pallas, 1814 "1831"
  • Bufo roseus Merrem, 1820
  • Bufo variabilis var. crucigera Eichwald, 1831
  • Bufo longipes Bonaparte, 1840
  • Bufo persicus Steindachner, 1867
  • Bufo viridis var. lineata Ninni, 1879
  • Bufo viridis var. concolor Camerano, 1884 "1883"

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Bufotes viridis, le crapaud vert, est une espèce d'amphibiens de la famille des Bufonidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre jusqu'à 2 000 m d'altitude[1],[2] :

Sa présence est incertaine au Danemark et en Suède. Elle a disparu de Suisse.

Description[modifier | modifier le code]

Bufotes viridis
Coassement de Bufotes viridis
Bufotes viridis

C'est un crapaud de 48 à 120 mm de long[2], robuste, à la peau rugueuse, couverte de taches verdâtres. La femelle est plus grande.

C'est une espèce au comportement plutôt nocturne.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les femelles pondent de 10 000 à 12 000 œufs en cordons gélatineux (les œufs sont groupés 2 par 2).

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les espèces Bufotes balearicus et Bufotes boulengeri étaient considérées comme synonymes de Bufotes viridis, le crapaud vert, jusqu'en 2006[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Laurenti, 1768 : Specimen medicum, exhibens synopsin reptilium emendatam cum experimentis circa venena et antidota reptilium austriacorum, Vienna Joan Thomae, p. 1-217 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b AmphibiaWeb, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Stöck, Moritz, M. Hickerson, Frynta, Dujsebayeva, Eremchenko, Macey, Papenfuss & Wake, 2006 : Evolution of mitochondrial relationships and biogeography of Palearctic green toads (Bufo viridis subgroup) with insights in their genomic plasticity. Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 41, p. 663-689 (texte intégral).