Crapaud guttural

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sclerophrys gutturalis

image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Sclerophrys gutturalis
Description de cette image, également commentée ci-après

Sclerophrys gutturalis de La Réunion

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Bufonidae
Genre Sclerophrys

Nom binominal

Sclerophrys gutturalis
(Power, 1927)

Synonymes

  • Bufo spinosus Bocage, 1868 "1867" nec Daudin, 1803
  • Bufo regularis gutturalis Power, 1927
  • Bufo gutturalis Power, 1927
  • Amietophrynus gutturalis (Power, 1927)
  • Bufo regularis ngamiensis FitzSimons, 1932

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Sclerophrys gutturalis, le Crapaud guttural, est une espèce d'amphibiens de la famille des Bufonidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette se rencontre jusqu'à 1 900 m d'altitude[1],[2] :

Elle a été introduite à l'île Maurice et à La Réunion, ainsi que dans la ville du Cap[3].

La frontière entre cette espèce et Sclerophrys regularis au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie est mal connue.

Description[modifier | modifier le code]

Sclerophrys gutturalis
Sclerophrys gutturalis
Sclerophrys gutturalis

Le mâle mesure 70 mm et la femelle 90 mm[4].

Elle est de couleur brun clair avec des taches plus foncées et des taches rouges vers la cuisse. Sa peau est grenue[2].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Sa dénomination de « guttural » vient de son cri grinçant et sonore.

En anglais, il est appelé « Guttural Toad », parfois « Lobatsi Toad », ou encore « Square-marked Toad ».

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Power, 1927 : On the herpetological fauna of the Lobatsi-Linokana area. Transactions of the Royal Society of South Africa, vol. 14, no 4, p. 405-422.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]