Craig Alexander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexander.
Craig Alexander
Image illustrative de l'article Craig Alexander
Ironman Coeur d'Alene 2011
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (44 ans)
Lieu de naissance Sydney
Taille 1,80 m (5 11)
Poids de forme 68 kg (150 lb)
Surnom Crowie

Craig « Crowie » Alexander, né le à Sydney, est un triathlète australien professionnel, actuel détendeur du record du championnat du monde d'Ironman. Plusieurs fois vainqueur de cette compétition et du championnat du monde d'Ironman 70.3.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Portrait Craig Alexander.

Craig Alexander fait ses études à l' Ashfield Boys High School ou il suit des cours sur l'anatomie et la physiologie. Il commence le triathlon en 1993 et participe à une première compétition locale, à Kurnell dans la périphérie de Sydney[1]. Entre 2002 et 2005, il partage ses engagements sportifs entre deux distances le M (distance olympique) et le half (Ironman 70.3). Il gagne pendant ces quatre premières années en tant que professionnel, vingt compétitions. En 2006, il remporte la première édition du championnat du monde d'Ironman 70.3 à Clearwater et gagne sa qualification pour le championnat du monde Ironman à Kona (Hawaï), et fait le choix de s'engager sur de très longues distances en 2007. Il remporte trois fois le championnat du monde d'Ironman en 2008, 2009 et 2011 établissant sur sa dernière victoire, le record de l'épreuve en h 3 min 56 s. En 2011 il gagne les deux championnats du monde , Ironman et Ironman 70.3[1].

En mars 2014, il annonce son retrait des compétitions très longues distances, après un troisième place acquise sur l'Ironman Pacifique. À l'âge de 41 ans[2], il participe et finit cinquième du championnat du monde longue distance à Weihai en Chine, avec le semi-marathon le plus rapide du championnat en h 9 min 41 s[3]. L'année suivante au mois de février, il remporte encore un triathlon Ironman 70.3 à Geelong en h 46 min 26 s, devant trois concurrents de moins de 30 ans[4].

Craig Alexander est l'auteur d'un livre autobiographique édité en 2012 et qui explicite les grandes étapes techniques, sportives et personnelles qui lui ont permis d'obtenir ses succès sportifs. Il annonce également en 2014 qu'il entre désormais dans une carrière d'entraineur de triathlon et propose avec trois autres entraineurs des stages d'entrainement personnalisés pour triathlètes professionnels[5]. Il continue toutefois de s'engager sur le circuit Ironman 70.3 où à 42 ans, il remporte plusieurs victoires en 2015 et 2016.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2006[6].

Année Compétition Pays Position Temps
2016 Ironman 70.3 Philippines Drapeau des Philippines Philippines Médaille d'or h 48 min 56 s
Ironman 70.3 Busselton Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'or h 43 min 0 s
Ironman 70.3 Putrajaya Drapeau de la Malaisie Malaisie Médaille d'or h 55 min 22 s
2015 Ironman 70.3 Geelong Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'or h 46 min 26 s
2014 Ironman 70.3 Geelong Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'or h 6 min 0 s
2013 Ironman Melbourne Drapeau de l'Australie Australie Médaille de bronze h 39 min 37 s[7]
Ironman 70.3 Kansas Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or Timing
Ironman 70.3 Hawaï Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or Timing
2012 Championnat du monde Ironman 70.3 Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 55 min 36 s
Ironman Melbourne Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'or h 54 min 44 s
2011 Ironman - Championnat du monde à Kailua-Kona Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 3 min 56 s
Championnat du monde Ironman 70.3 Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 54 min 48 s
2009 Ironman - Championnat du monde à Kailua-Kona Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 20 min 21 s
Ironman 70.3 Singapour Drapeau de Singapour Singapour Médaille d'or h 47 min 24 s
Ironman 70.3 Hawaï Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 2 min 52 s
2008 Ironman - Championnat du monde à Kailua-Kona Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 17 min 45 s
2007 Ironman - Championnat du monde à Kailua-Kona Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 19 min 4 s
Ironman Australie Drapeau de l'Australie Australie Médaille de bronze h 38 min 50 s
Ironman 70.3 Floride Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 50 min 27 s
2006 Championnat du monde Ironman 70.3 Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'or h 45 min 37 s

Record championnat du monde Ironman[modifier | modifier le code]

Record championnat du monde Ironman à Kailua-Kona
Réalisation du record Chute du record Nbr d'années invaincu Temps natation Transition no 1 Temps cyclisme Transition no 2 Temps marathon Record
Le 5 51 min 56 s min 56 s h 24 min 5 s min 58 s h 44 min 3 s h 3 min 56 s[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Gaël Couturier, « TW Interviews: Craig Alexander », sur http://www.runnersworld.co.uk (consulté le 14 avril 2015).
  2. (en) « Craig Alexander Announces Retirement From Ironman Distance », sur http://triathlon.competitor.com, (consulté le 14 avril 2015).
  3. (en) « ITU Long Distance World Championships 2014 », sur triathlon.org.
  4. (en) « Ironman 70.3 Geelong 2015 », sur eu.ironman.com.
  5. (en) « Craig launches new coaching service Sansego », sur http://www.craigalexander.net (consulté le 14 avril 2015).
  6. « Craig Alexender triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 5 octobre 2014).
  7. Ce temps inférieur au record du monde sur distance Ironman n'est pas validé comme tel, la distance natation ayant été ramené à 1,9 km face aux conditions climatiques de vent notamment exceptionnelle.Melbourne 2013.
  8. « PDF World Championship Ironman 2011 », sur ironman.com (consulté le 8 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Craig Alexander, As the Crow Flies: My Journey to Ironman World Champion, Velo Press, (ISBN 978-1934030943).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]