Créole rodriguais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Créole rodriguais
Pays Maurice
Région Île Rodrigues
Classification par famille
Panneau interdisant le dépôt d'ordures rédigé en créole rodriguais.

Le créole rodriguais est une langue parlée à Rodrigues. C'est un créole d'origine française et issu du même tronc commun que les autres créoles francophones de l'océan Indien, lequel est communément appelé « créole bourbonnais » ou « créole mascarins ». Il se différencie du créole mauricien par quelques particularités lexicales et une moindre influence asiatique.

Le créole rodriguais est la langue de tous les Rodriguais même si la langue officielle de l’île autonome est l'anglais car l’île fait partie de la République de Maurice.

Politique linguistique[modifier | modifier le code]

En 1832, le gouvernement colonial anglais impose une première politique linguistique : la langue anglaise devint obligatoire pour les Rodriguais et les Mauriciens lors de toute communication avec les autorités britanniques. L’année suivante, l’anglais devient l’unique langue de l’administration en servant de critère d’embauche dans les services gouvernementaux[1].

Lexique[modifier | modifier le code]

enan, napa, delo, semin, manman, zanbrozwa. Équivalents en créole mauricien : Ena, Napa, dilo, sime, mama, zanbourzwa.

Beaucoup de mots sont spécifiques au créole rodriguais ; kasbol (mante religieuse), bouksev (fille qui a des traits de garçon), batardo (genre de digue pour le captage d'eau), sinbou (vêtements utilisés pour les bébés), entre autres. Le créole est très philosophique[pas clair] : « Nou lavi-la, nou gagn prete » signifie que nous ne sommes que de passage sur terre.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]