Créole ngatik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le créole ngatik ou ngatik un créole (à base d'anglais et de sapuahfik qui était une langue micronésienne aujourd'hui disparue) qui est parlé à Sapwuahfik. Parfois considéré comme une variante du pohnpei, avec lequel il partage 90 % du vocabulaire, ce créole serait apparu lors du massacre de tous les hommes (en) à Ngatik par un commerçant britannique (1837[1]) et le repeuplement successif de l'île par des habitantes de Pohnpei, mariées avec les beachcombers britanniques restés sur place.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 1836, les habitants avaient refusé de céder les carapaces de tortues marines qu'ils possédaient à l'équipage du Lampton. Un an après, ce dernier est revenu mieux armé et a massacré la quasi-totalité des mâles adultes pour s'approprier du maigre butin. Ce qui restait de la population de l'île s'est enfui, en grande partie, vers Pohnpei, laissant l'île à l'abandon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]