Créole dominiquais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Créole dominiquais
Pays Dominique
Nombre de locuteurs 42 600 en 1998[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 acf[2]
IETF acf[2]

Le Créole Dominiquais est un créole à base lexicale française parlée à la Dominique par 80 % des citoyens.

C'est une variété du créole antillais.

L’Origine du Créole Dominiquais[modifier | modifier le code]

Le créole dominiquais est une variété du créole antillais. Il y a deux classements dans les Antilles : créole haïtien et créole antillais bien que les deux soient mutuellement compris par les locuteurs de ces deux créoles. En 1635, les Français s’emparent de la Guadeloupe et de la Martinique et commencent établir des sociétés sucrières. La Dominique, quant à elle, n'avait pas été colonisée car toutes les tentatives pour la coloniser avaient échoué. Avant 1690, des bucherons (anglais et français) avaient voyagé à la Dominique pour ses ressources forestières.

Par la suite, des Français provenant de Martinique et de Guadeloupe et leurs esclaves s'installent à la Dominique en établissant des petites exploitations de café, de coton, de bois, et de tabac. Le créole se développe ainsi parmi les esclaves, le créole dominiquais étant issu des créoles guadeloupéen et martiniquais et par la suite, il s'enrichit de mots amérindiens et anglais.

Dorénavant installé, le Créole demeurerait jusqu’au présent. Malgré le futur transfère de l’ile aux anglais et le rajout des mots anglais, le créole reste fortement français en Dominique et en dépit ce que l’on dit, il trouve sa place au centre de la culture Dominiquaise.  Comme le Créole Dominiquais est venu du mixage de deux Créoles (Guadeloupe et Martinique), on peut y retrouver des éléments qui en proviennent.

Le sous-développement du système routier à la Dominique entrava pendant longtemps le développement de l'anglais, langue officielle du pays, dans les villages isolés, où le créole resta l'unique langue parlée[3].


Prénom Kwéyòl[modifier | modifier le code]

Français Créole Remarques
Je Man, Mwen, An Les trois formes sont parfaitement synonymes
Tu Ou/Vou
Il (genre neutre) I Le créole possède un pronom neutre qui peut être à la fois synonyme de il ou de elle.
Il (masculin) Misyé Exemple: Musyeu pa djè ni tan: il n'a pas beaucoup de temps.
Elle Manmzèl Exemple: Manmzèl pa djè enmen jwé : elle n'aime pas beaucoup jouer
Nous Nou
Vous (pluriel) Zòt, Zò Il ne s'agit pas d'un "vous" de vouvoiement. Zò est utilisé en Guadeloupe
Ils/Elles Yo Exemple: Yo ka Jwé : ils jouent.

Pour la 3e personne du singulier neutre "I" il est à noter également que contrairement à d'autres créoles antillais, l'utilisation de "li" en pronom personnel non-réfléchi est quasiment absente[4].

Alphabet Kwéyòl[modifier | modifier le code]

Créole Transcription

API

!Prononciation standard
g /g/ Toujours dur, comme dans le mot « gorge ».
h h aspiré comme en anglais.
i i remplace parfois le u français.
j /ʒ/ remplace le g mouillé. Ainsi manger en créole devient manjé.
k k remplace le c dur, q, k.
w r w remplace dans certain mots le r français, mais en créole ce sont deux lettres différentes.
s s remplace le c cédille ou ss français, jamais prononcé z.
y y ne scinde pas en deux le son et se rattache directement à celui-ci. Ainsi camion sera prononcé /ca-mion/ (2 syllabes) et non cami-on (3 syllabes).
z z remplace le s mouillé.
an an nasalisé.
àn ane assez rare, se prononce comme l'âne en français.
ann   an français avec n nasalisé (comme dans ennui en français).
anm   an français avec m nasalisé.
ay jamais prononcé comme è ou -eill.
in ine jamais nasalisé comme en français.
en ain toujours nasalisé.
enn   ène nasalisé.
on   on français.
onm   on français avec m nasalisé.
onn   on français avec n nasalisé.
ch   comme dans chyen ou chaplé (chapelet).
a a comme après-midi
b b comme boule
f f comme falaise
d comme doudou
m comme mois
n comme nouvèl
Ò comme objet
R comme radio
P comme papa
T comme tête
V comme voitures
W comme utilisé en anglais

Numéraux (Compter en Créole)[modifier | modifier le code]

0 Nòt/Zéwo
1 yon
2
3 twa
4 kat
5 senk
6 Sis
7 sèt
8 wit
9 Nèf
10 dis
11 wonz
12 douz
13 twèz
14 katòz
15 Kinz\tjenz
16 Sèz
17 disèt
18 dizwit
19 diznèf
20 ven
21 ventéyon
22 venndé
23 venntwa
24 vennkat
25 vennsenk
26 vennsis
27 vennsèt
28 venntwit
29 ventnèf
30 twant
31 twantéyon
32 twantdé
33 twantwa
34 twantkat
35 twantsenk
36 twantsis
37 twantsèt
38 twantwit
39 twantnèf
40 kawant
41 kawantéyon
42 kawantdé
43 kawantwa
44 kawantkat
45 kawantsenk
46 kawantsis
47 kawantsèt
48 kawantwit
49 kawantnèf
50 senkant
51 senkantéyon
52 senkantdé
53 senkantwa
54 senkantkat
55 senkantsenk
56 senkantsis
57 senkantsèt
58 senkantwit
59 senkantnèf
60 swasant
61 swasantéyon
62 swasantdé
63 swasantwa
64 swasantkat
65 swasantsenk
66 swasantsis
67 swasantsèt
68 swasantwit
69 swasantnèf
70 swasantdis
71 swasantwonz
72 swasantdouz
73 swasanttwèz
74 swasantkatòz
75 swasantkenz
76 swasantsèz
77 Swasantdisèt
78 swasantdizwit
79 swasantdiznèf
80 katwèven
81 katwèventéyon
82 katwèvendé
83 katwèventwa
84 katwèvenkat
85 katwèvensenk
86 katwèvensis
87 katwèvensèt
88 katwèvenwit
89 katwèvennèf
90 katwèvendis
91 katwèvenwonz
92 Katwèvendouz
93 Katwèventwèz
94 Katwèvenkatòz
95 Katwèvenkenz
96 Katwèvensèz
97 katwèvendisèt
98 katwèvendizwit
99 katwèvendiznèf
100 san
200 Dé san
300 Twa san
400 Kat san
500 Senk san
600 Sis san
700 Sèt san
800 Wit san
900 Nèf san
1 000 mil
2 000 Dé mil
3 000 Twa mil
4 000 Kat mil
5 000 Senk mil
6 000 Sis mil
7 000 Sèt mil
8 000 Wit mil
9 000 Nèf mil
10 000 Di mil
100 000 San mil
1 000 000 = yon milyon 1 000 000 000 = yon milya

1 234 = yon mil + dé san + twantkat

30 153 = twant mil + san + senkantwa

412 489 = (kat san douz)mil + kat san + katwèvennèf

12 356 734 = (douz) milyon + (twa san+senkantsis)mil + sèt san+twantkat

Ordinaux[modifier | modifier le code]

1 = pwémyè

2 = dézyènm

3 = twazyènm

Tous les autres sont formés comme ci : Numéro + [yènm]

Jours de la semaine[modifier | modifier le code]

Les jours de la semaine
pwémyè dézyènm twazyènm katwiyènm senkyènm sisyènm sètyènm
dimanch Lindi Madi Mèkwédi Jédi Vandwédi Sanmdi/Sabat

Mois de l'année[modifier | modifier le code]

Mois de l’anné
Janvyè
Fèvwiyé
Mas
Avwil
Jwen\Jen
Jwiyè\Jiyè
Out\awou
Sétanm
Òktob
Novanm
Désanm

Les couleurs[modifier | modifier le code]

Rouge Wouj
Noir Nwè
Blanc Blan
Gris Gwi
Violette Vyolèt
Orange Zòwanj
Jaune Jòn
Bleu Blé
Brun Kako/mawon
Vert
Rose Wòzé

Les Verbes[modifier | modifier le code]

Les Verbes Créoles[modifier | modifier le code]

La proximité des verbes créoles avec ceux en français faciliteront leur apprentissage par les francophones. Il y a des verbes bien connues pour leurs usages fréquents en créole. Comme le créole s’est fait par le fusion de différentes langues et cultures, la prononciation est la base de formation du langage. Le négatif se forme en ajoutant le "pa" devant le verbe alors qu'il y a deux exceptions (ci-dessous).

  • vlé (lé) = vouloir / pé = pouvoir : à noter que la négation est une exception pour « lé » et « pé » qui deviennent « lé pa » et « pé pa »

Francais Kwéyòl PLus d'info
Être Sé /Yé Provien de "C'est" et "Y est"
Tenir NI Utiliser plus comme le verbe avoir
Donner bay Provenant de bailler qui avait utiliser à l'époque
Vouloir vlé/lé
Pouvoir

Les temps des verbes[modifier | modifier le code]

Tous les verbes en créoles se construisent avec des prédicats excepté quelques exceptions qui ne nécessitent pas la présence de ka.

Verbe Français Présent Passé Impératif Futur Futur proche Conditionnelle Traduction
ni, tini(En Guadeloupe) avoir Mwen ni Mwen té ni lajan Mwen té ka ni lajan Mwen ké ni lajan Mwen k'ay ni lajan Mwen té ké ni lajan J'ai, j'ai eu, j'aurai de l'argent.
enmé/émé aimer Mwen enmé'w Mwen té enmé'w Mwen té ka enmé'w Mwen ké enmé'w Mwen k'ay enmé'w Mwen té ké enmé'w Je t'aime.
sav(é) savoir Mwen sav Mwen té sav Mwen té ka savé Mwen ké sav Mwen k'ay savé Mwen té ké savé Je sais, j'ai su, je saurai
hayi haïr, détester Mwen hayi misyé Mwen té hayi li Mwen té ka hayi misyé Mwen ké hayi li Mwen k'ay hayi li Mwen té ké hayi misyé Je déteste ce gars.
konèt connaître Mwen konèt boug-la Mwen té konèt li Mwen té ka konnèt boug-la Mwen ké konèt li Mwen k'ay konnèt Mwen té ké konnèt boug-la Je connais ce gars.

Des exemples :

Mwen sé Pyè Je suis Pierre.
Mwen ni di dola J’ai dix dollars.
Ou sé Jak T’es Jacque
Pol é Mwen sé fwè Paul et Moi sont des frères.
Nonm nwè-a mwen yé Un homme noir, j’y suis un.

Les Articles[modifier | modifier le code]

L’article défini[modifier | modifier le code]

Lorsqu’on utilise l’article on l'ajoute après le nom qui diffère de ce que nous voyons dans la syntaxe française. « la » suit les noms qui se terminent avec une consonne ou « y ». Lorsqu’un nom se termine avec une voyelle est suivi par « a » seulement.

Nonm-la L’homme
Fanm-la La Femme
Payay-la La papaye
Lawi-a La rue
Zaboka-a L’Avocat

L’article indéfini[modifier | modifier le code]

L’article indéfini a deux formes. Le masculin « yon » et la féminine « yonn » par exemple.

Yonn tab Une table
Yon nonm Un homme

Le pluriel[modifier | modifier le code]

Le pluriel de l'article se forme en ajoutant « sé + nom + la/a ». La même règle applique en mettant l’article défini après le nom.

Sé nonm la Les hommes
Sé fanm la Les femmes
Sé timoun la Les enfants.
Sé lawi-a Les rues

Comment poser une question[modifier | modifier le code]

Posant les questions sont très faciles en Kwéyòl. Vous pouvez articuler avec l'intonation de votre voix pour poser une question. Ex. Ou malad?? / Vous êtes malade??

Si vous préférez, le tableau ci-dessous vous montre tous les mots utilisés en indiquant les questions.

Kwéyòl Francias
ki qui
kimoun\kilès qui est
kijan\Kimannyè Comment
Kilè\Kitan Quand
Kisa Qu'est ce que
Pouki/Poutji Pouquoi
Konmen/Konmbyen Combien
Koté
Ès\Èské Est ce que

Noté: « ki » n’est normalement pas utiliser seule mais en combinaison avec des autres mots via élision.

Des Examples
Kwéyòl Francais
Kimoun ou yé? Qui est tu??
Koté ou alé Où va tu?
Kijan ou yé? Comment vas tu?
Kilè i yé? Quel heure est-il?
Konmen sa? Combien pour ça?
Es ou Dominitjin Es tu Dominiquais?
Kisa ou fè la Qu'est ce que tu fait là?
Pouki ou mandé mwen sa? Pourquoi tu me demandes ça?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com.
  2. a et b code générique
  3. (en) Lennox HonyChurch, The Dominica Story (ISBN 0333627768), France Move In
  4. Créole martiniquais

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]