Crédit suisse First Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Credit Suisse First Boston
logo de Crédit suisse First Boston
Logo de Credit Suisse First Boston

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Zurich (Drapeau de la Suisse Suisse)
Activité banque d'investissement
Filiales Credit Suisse First Boston (Cayman) Limited
Site web www.credit-suisse.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Credit Suisse First Boston (CSFB) est une banque d'investissement ayant pour clientèle des institutions, des entreprises, des agences gouvernementales et des particuliers.

Histoire[modifier | modifier le code]

First Boston est une banque d'investissement créée en 1932, mais ce n'est qu'en 1978 que débute la coopération entre le Crédit suisse et First Boston[1].

En 1988, le Crédit suisse acquiert une participation de 44,5 % dans First Boston, par la fusion de First Boston et Credit Suisse-First Boston[2],[3], une coentreprise entre les deux groupes datant de 1978[4]. La nouvelle entité après cette opération, prend le nom de Credit Suisse First Boston[4].

En 1990, le Crédit suisse monte sa participation dans Credit Suisse First Boston, de 44,5 % à 60 %[5].

Dès décembre 2002, au terme d'une année marquée par la suppression de 3 900 postes dans cette filiale[6] et une perte record de 3,3 milliards de francs suisses pour la maison mère[6], Credit Suisse First Boston s'est vu imposer une amende de 11,4 millions de francs pour avoir entravé une enquête des autorités japonaises dans les années 1990[7].

En 2003, le Crédit suisse vend Pershing, une filiale de Credit Suisse First Boston, pour 2 milliards de dollars à Bank of New York[8].

Peu après, Credit Suisse First Boston est l'une des dix grandes banques d'investissement à avoir signé un compromis à 1,4 milliard de dollars sur la question de l'indépendance de l'analyse financière, via l'accord amiable d'avril 2003, avec la SEC[9] et l'association des courtiers américains.

En 2006, la marque Credit Suisse First Boston disparait, suite à une restructuration du Crédit suisse.

Activités[modifier | modifier le code]

CSFB dans le monde[modifier | modifier le code]

CSFB était présent sur les six continents dans trente-sept pays et compte quatre-vingt-neuf sites au total. Il possèdait une filiale aux îles Cayman (paradis fiscal) : Credit Suisse First Boston (Cayman) Limited[10].

Organisation[modifier | modifier le code]

CSFB constituait une division opérationnelle du Crédit suisse (basé à Zurich), l'une des principales sociétés de services financiers au monde. Il est organisé autour de quatre unités d'exploitation principales : services bancaires d'investissement, valeurs mobilières, services financiers (qui comprend Credit Suisse Asset Management, CSAM) et Finance, administration et opérations (FA&O).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historique du Crédit suisse en Suisse
  2. James Sterngold, « Conflict Over First Boston Merger », sur The New York Times,
  3. Cal Mankowski, « First Boston deal expands Credit Suisse Presence », sur The Washington Post,
  4. a et b « First Boston and Affiliate of Swiss Bank to Merge », sur Los Angeles Times,
  5. « Le bénéfice de CS First Boston a atteint 215 millions de dollars », sur Les Echos,
  6. a et b Perte historique pour le Crédit suisse, par l'AFP, le mercredi 26 février 2003
  7. Amende record contre le Credit Suisse First Boston, sur SwissInfo le 19 décembre 2002 - 20:09
  8. « Bank of New York rachète Pershing à Credit Suisse First Boston », sur Les Echos,
  9. L'accord du 28 avril 2003 entre la Justice, dix grandes banques, la SEC et la Nasd
  10. Fiche , sur Bloomberg Businessweek ; consulté le 6 août 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]