Coyote (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coyote (homonymie).
Coyote
200

Coyote en 2010 au salon du livre de Paris.

Naissance
Décès
Nom de naissance
Philippe Escafre
Nationalité
Activités

Philippe Escafre, dit Coyote[1],[2], né le à Rodez (Aveyron) et mort le [3] à Toulouse (Haute-Garonne)[4], est un auteur de bande dessinée et dessinateur humoristique français, notamment connu pour sa collaboration à Fluide glacial.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été, au début des années 1980, graveur sur pierre dans le funéraire[4], peintre sur automobiles et tatoueur[2], Coyote s'oriente vers la bande dessinée. C'est d'abord par le biais de la moto - sa grande passion - qu'il commence à pouvoir vivre de sa vocation d'illustrateur, en dessinant dans des revues spécialisées comme Hot Cycles, US Cycles, Bike for Ever ou Freeway[5]. A partir de 1988, il commence à publier dans des journaux de bande dessinée comme BD Mag[6].

Il connaît ses premières parutions en album en réalisant des illustrations pour des ouvrages collectifs aux éditions Vents d'Ouest, dont Les invraisemblables aventures d’Istérix (une parodie d'Astérix) : dans ce dernier album, il signe une histoire et la couverture, sur laquelle Astérix et Obélix sont caricaturés en Hells Angels. Parallèlement, il continue à travailler pour des magazines de moto tels que Moto Magazine. C'est pour l'un de ces journaux qu'il crée la série Mammouth & Piston qui sera par la suite ré-éditée aux Éditions de la Tour (alias Fluide glacial).

En 1990, il entame une collaboration au magazine d'humour Fluide glacial qui durera près de 15 ans avec Bébert le clochard (Fluide glacial no 171 de septembre 1990) qui laissera rapidement sa place à Litteul Kévin, série mettant en scène les aventures d'un couple de bikers et de leur enfant déluré. Devenu un auteur de bande dessinée reconnu, Coyote a pour unique « coquetterie »[5] de ne jamais vouloir révéler son vrai patronyme, déclarant s'appeler « Coyote, point à la ligne »[7] : la plupart de ses collègues dans le milieu de la BD ignorent son nom et son prénom[5].

En 2004, il crée Les Voisins du 109 en coécriture avec Nini Bombardier et devient scénariste pour Éric Cartier avec Diégo de la S.P.A[8].

Il quitte alors Fluide glacial pour Le Lombard en 2005, où sera publiée la série Les Voisins du 109 dès 2006 ; le deuxième tome est paru en . Entre temps, il sort le huitième tome de Litteul Kévin en octobre 2009 toujours chez Le Lombard. Le neuvième tome paraît en décembre 2010, suivi du dixième et dernier en octobre 2013.

Le , il succombe à un accident cardiaque à l'âge de 52 ans[3] à Toulouse[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Coyote, en mai 2008.
Mammouth & Piston
Litteul Kévin
Les Voisins du 109
Diégo de la S.P.A.
Autres albums
Participations à des albums collectifs
  • Hello bébé, Vents d'Ouest, collection Cadorire, 1988
  • Les Motards, Vents d'Ouest, collection Cadorire, 1988
  • Les Chats, Vents d'Ouest, collection Cadorire, 1988
  • Le Mariage, Vents d'Ouest, collection Cadorire, 1988
  • Les Invraisemblables Aventures d'Istérix, Vents d'Ouest, collection Grands pastiches, 1988
  • Zéro de conduite, éditions de la FFMC, 1989
  • Chefs d'oeuvre de la BD érotique, Rombaldi, 1990
  • Les Alcools, Stakhano, collection Tutti frutti, 1997

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sébastien Marti, «Litteul Kevin» est orphelin : le dessinateur Coyote est mort, sur ladepeche.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  2. a et b « Ce moutard est un motard », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  3. a et b « Bande dessinée: Décès de Coyote, le papa de « Litteul Kevin » », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 9 août 2015)
  4. a, b et c « Décès de l'auteur de BD Coyote », sur le site des éditions Le Lombard (consulté le 10 août 2015).
  5. a, b et c Mort de Coyote, auteur de BD et père de « Litteul Kévin », Le Monde, 10 août 2015
  6. « Bibliographie détaillée », sur Site officiel de Coyote
  7. Coyote n'a besoin de personne, La Dépêche du midi, 20 novembre 2009
  8. « Série Diégo de la S.P.A. », sur Bedetheque.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]