Couvent des Ursulines de Saint-Hippolyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les monuments historiques français image illustrant l’architecture ou l’urbanisme
Cet article est une ébauche concernant les monuments historiques français et l’architecture ou l’urbanisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Couvent des Ursulines de Saint-Hippolyte
Couvent des Ursulines de Saint-Hippolyte 001.JPG

L'ancien couvent

Présentation
Type
Construction
Destination initiale
Couvent
Destination actuelle
Ecole
Propriétaire
Département
Statut patrimonial
 Inscrit MH (1987, Façades, toiture, cheminée, escaliers)
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Rue Sainte-UrsanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Doubs
voir sur la carte du Doubs
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'ancien Couvent des Ursulines est un ancien bâtiment religieux, protégé des monuments historiques, situé à Saint-Hippolyte dans le département français du Doubs.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le couvent est situé au centre du village, en bordure du Doubs.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1618, des religieuses ursulines s'installent à Saint-Hippolyte afin d'aider et d'éduquer la population, et en particulier les jeunes filles[1]. En raison du développement de cette activité, les sœurs font construire le couvent actuel en 1700, pour notamment y accueillir un pensionnat.

À la Révolution, les ursulines quittent le couvent qui abritera successivement sous-préfecture, gendarmerie et école[1].

L'ancien couvent bénéficie d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 7 août 1987[2].

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

Dédicace sur le mur du couvent des ursulines

L'ensemble des bâtiments sont de plan rectangulaires en « U », enfermant une cour intérieure[1]. Le rez-de-chaussée côté nord, au bord du Doubs, possède un galerie ouverte[1].

Au sud-ouest, un des murs porte une dédicace sur la pose de la première pierre de la construction du bâtiment[3] :

« Cy dessous a este pose la premiere pierre le 13 may 1700 benite par Sr Ligier~ chant et directeur spiri~ »

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Plaque explicative sur le bâtiment (Voir sur commons)
  2. « Couvent des Ursulines (ancien) », notice no PA00101720, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Image de la dédicace sur commons

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]