Couture-d'Argenson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Couture-d'Argenson
Couture-d'Argenson
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Melle
Intercommunalité Communauté de communes Mellois en Poitou
Maire
Mandat
Jacques Quintard
2014-2020
Code postal 79110
Code commune 79106
Démographie
Population
municipale
372 hab. (2015 en diminution de 9,93 % par rapport à 2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 37″ nord, 0° 04′ 59″ ouest
Altitude Min. 82 m
Max. 131 m
Superficie 24,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Couture-d'Argenson

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Couture-d'Argenson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Couture-d'Argenson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Couture-d'Argenson

Couture-d'Argenson est une commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Le village de Couture-d'Argenson appartient à l'arrondissement de Niort et au canton de Chef-Boutonne. Ses habitants sont appelés les Couturois, Couturoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Couture-d'Argenson est la commune la plus au sud du département des Deux-Sèvres. Elle est en limite des départements de Charente et de Charente-Maritime.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Couture-d'Argenson
Villemain Loubillé Paizay-Naudouin-Embourie
(Charente)
Villiers-Couture
(Charente-Maritime)
Couture-d'Argenson Longré
(Charente)
Chives
(Charente-Maritime)
Les Gours
(Charente)
Saint-Fraigne
(Charente)

Vie active[modifier | modifier le code]

Le village bénéficie en son sein d'un commerce de proximité, d'artisans locaux, d'un dispositif médical comprenant une pharmacie, deux médecins, deux infirmières et une psychologue. Il y a également une école publique allant de la maternelle au CM2.

Nouveaux établissements[modifier | modifier le code]

La marpa de Couture-d'Argenson est une petite unité de vie non médicalisée de 24 places. Elle a ouvert ses portes au 1er mars 1999. La marpahvie est une maison d’accueil rurale pour personnes adultes handicapées vieillissantes. Ouverte depuis le 1er septembre 2006, elle accueille plus de quatorze résidents de plus de 50 ans déficients intellectuels.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 réélu en 2008[1] Jacques Quintard PS  

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Couture-d'Argenson, cela correspond à 2004, 2009, 2014[2], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
525661631724755848830873840
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
808810825736721742686674662
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
678662684662643623649676631
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
579525515451401387410414376
2015 - - - - - - - -
372--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Couture dispose d'un patrimoine historique conservé, soit par des particuliers, soit par la municipalité. Sur la place du village trône l'église Saint-Nicolas avec son clocher datant du XIIe siècle. Également à la sortie du bourg, direction la Charente on aperçoit le château de la Foye datant du XVIIe siècle, qui aujourd'hui est une propriété privée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 3 avril 2012)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.