Courteilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Courteilles
Courteilles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Verneuil-sur-Avre
Intercommunalité Communauté de communes Normandie Sud Eure
Maire
Mandat
Philippe Leblanc
2014-2020
Code postal 27130
Code commune 27182
Démographie
Gentilé Courteillois
Population
municipale
149 hab. (2015 en augmentation de 3,47 % par rapport à 2010)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 12″ nord, 0° 59′ 26″ est
Altitude Min. 140 m
Max. 177 m
Superficie 6,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Courteilles

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Courteilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courteilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courteilles

Courteilles est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Courteilles se situe dans le Sud du département de l'Eure. Cette commune est proche de la nationale 12, et à environ 100 kilomètres de Paris.

Communes limitrophes de Courteilles[1]
Bâlines Piseux Marcilly-sur-Eure
Verneuil d'Avre et d'Iton (comm. dél. de Verneuil-sur-Avre) Courteilles[1] Tillières-sur-Avre
Rueil-la-Gadelière (Eure-et-Loir) Montigny-sur-Avre (Eure-et-Loir)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Curcelliee en 1093[2].

Courteilles vient de Curticellœ : « petites cours, réunion de petites enceintes closes »[3].

Ce toponyme provient de l'agglutination du bas latin cortem et du suffixe ilia qui signifie : le « domaine ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Courteilles est d'origine romaine[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? en cours Philippe Leblanc SE Employé
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 149 habitants[Note 1], en augmentation de 3,47 % par rapport à 2010 (Eure : +2,63 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
366384414390434369380366345
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
328302330334290332308296280
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
290284224213221208205304200
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
165139156164155165158144149
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune possède deux châteaux :

  • le château du Jarrier, du nom du lieu-dit (XIXe siècle, soit 1880-1884), inscrit au titre des monuments historiques  Inscrit MH (1996) [9]. Ce château a été édifié en quatre ans par et pour Georges Salet, avec le concours d'Alfred Mennié, dans un style néo-gothique pour l'architecture extérieure.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Lallemand, Histoire de Courteilles : Village de Normandie et de la famille qui y a vécu : Le Marquis de Courteilles (1696-1767), le Comte de Rochechouart (1744-1791), le duc de Richelieu (1766-1822). Paris : chez l'auteur, 1992.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. F. Lechanteur -Types toponymiques de la Normandie, Annales de Normandie Année 1956 pages 44 et 45.
  3. a et b Charpillon, Dictionnaire historique de toutes les communes du département de l'Eure, Volume 1, page 875
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. Notice no PA00099379, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. Notice no PA27000006, base Mérimée, ministère français de la Culture.