Course transaméricaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La course transaméricaine (en anglais Trans-American Footrace) désigne plusieurs courses à pied qui se sont déroulées à travers les États-Unis, la première édition ayant eu lieu en 1928.

Course inaugurale[modifier | modifier le code]

La première course de ce type s'est déroulée en 1928 et a été appelée Bunion Derby[1] par la presse de l'époque. Elle a été organisée pour promouvoir la U.S. Route 66 qui venait d'être inaugurée mais qui était alors méconnue des américains. L'idée avait été lancée lors d'un banquet à Oklahoma City et reprise par C. C. Pyle, un agent de sportifs qui s'occupait entre autres de Suzanne Lenglen[2]. La National US 66 Highway Association participe au financement de l'évènement, et un prix de 25 000 dollars américains (356298 dollars actuels) est promis au vainqueur de l'épreuve[2].

La première course part de Los Angeles le , avec 275 concurrents de toute nature, des sportifs comme Arthur Newton qui détenait le record sur 100 miles ou Charley Hart qui avait battu un cheval sur une course de six jours, mais aussi des amateurs.

La course est remportée par Andy Payne, un amateur originaire de l'Oklahoma, en 84 jours pour les 5 500 km séparant Los Angeles de New York[3]. Seuls 55 concurrents ont terminé la course.

Une deuxième édition a eu lieu en 1929 de New York vers Los Angeles. Un coureur comme Harry Abrams est devenu célèbre pour avoir participé aux deux courses en 1928 et 1929, étant le seul à avoir traversé le pays dans les deux sens[4].

L'édition de 1929 est avec ses 5 720 km à ce jour la course à pied en ligne la plus longue du monde[5].

Courses récentes[modifier | modifier le code]

À l'occasion du 66e anniversaire de la Route 66 l'idée de la course est relancée en 1992.

La course entre la côte ouest et la côte Est s'est déroulée à plusieurs reprises dans les années 1990, organisée par Jessie Dale Riley et Michael Kenney entre 1992 et 1995, puis par Alan Firth entre 2002 et 2004 sous le nom « Run Across America ».

En 2012 John Pyle a terminé la course entre San Francisco et Key West en 83 jours entre le 29 février et le 20 mai[6].

En août 2012 Mike Samuelson a parcouru les 5 316 km en 719 heures de course, sur 80 jours[7].

Tableau des résultats[modifier | modifier le code]

Année Nom Parcours Vainqueur Distance Durée # concurrents # finisseurs[5]
1928 Bunion Derby Los Angeles - New York Drapeau : États-Unis Andy Payne 5 507 km 573 h 04 min 34 s sur 84 jours 199 55
1929 Bunion Derby New York - Los Angeles Drapeau : États-Unis John Salo 5 720 km 525 h 57 min 20 s sur 78 jours 77 19
1992 Trans America Footrace Los Angeles - New York Drapeau : États-Unis David Warady 4 724,7 km 521 h 35 min 57 s sur 64 jours 28 13
1993 Trans America Footrace Los Angeles - New York Drapeau : États-Unis Ray Bell 4 687 km 486 h 41 min 08 s sur 64 jours 13 6
1994 Trans America Footrace Los Angeles - New York Drapeau : Hongrie Istvan Sipos 4 708,5 km 517 h 43 min 02 s sur 64 jours 14 5
1995 Trans America Footrace Los Angeles - New York Drapeau : Slovénie Dusan Mravlje 4 676,9 km 427 h 59 min 00 s sur 64 jours 14 10
2002 Run Across America Los Angeles - New York Drapeau : Suisse Martin Wagen 4 964,8 km 514 h 45 min 05 s sur 71 jours 11 8
2004 Run Across America Los Angeles - New York Drapeau : Royaume-Uni Bobby Brown 4 958,1 km 510 h 47 min 24 s sur 71 jours 11 6
2011 Los Angeles - New York Footrace Los Angeles - New York Drapeau : Allemagne Rainer Koch 5 139 km 522 h 55 min 56 s sur 70 jours 14 8
2012 Run Across America on Trail Parc d'État de Twin Harbors, Washington - Parc d'État de Cape Henlopen, Delaware Drapeau : États-Unis Mike Samuelson 5 316 km 719 h 47 min 13 s sur 80 jours 4 2

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charles B. Kastner, Bunion Derby: The 1928 Footrace Across America, UNM Press, (ISBN 0826343015)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]