Course de voitures anciennes Londres-Brighton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Course de voitures anciennes Londres-Brighton
Description de cette image, également commentée ci-après
Le premier 'London-to-Brighton veteran car run', en novembre 1927 (pour véhicules de plus de trente ans).
Généralités
Sport Compétition automobile
Création 14 novembre 1896
Ressuscitée en 1927
Autre(s) nom(s) London-to-Brighton veteran car run (en anglais)
Organisateur(s) Royal Automobile Club
Catégorie Historique « rétro »
Périodicité Annuelle (novembre)
Nations Internationale
Participants Environ 500 automobiles de collection d'avant 1905
Site web officiel

En Angleterre, la course de voitures anciennes Londres-Brighton (London-to-Brighton veteran car run en anglais) est la plus ancienne compétition automobile historique rétro, d'automobile de collection pionnières d'avant 1905 à ce jour. Fondée le 14 novembre 1896 et longue de 87 km entre Londres et Brighton, elle est organisée annuellement par le Royal Automobile Club.

Historique[modifier | modifier le code]

Compétition automobile avant 1906[modifier | modifier le code]

Dans les années 1900, au début de la naissance des premiers constructeurs automobiles, les premiers Grand Prix automobile sont organisés de ville à ville en France et en Europe avec pour première course historique la course Paris-Rouen de 1894. Ces courses populaires très médiatisés, assurent une importante promotion commerciale pour les marques pionnières de l'industrie automobile de l'époque.

À la suite de l'évolution exponentielle de la puissance des automobiles de compétition, et à l’hécatombe d'accidents tragiques de la course automobile Paris-Madrid de 1903, avec entre autres la mort du pilote industriel Marcel Renault au volant de sa Renault AK, l'Automobile Club de France et les autorités de l'époque entreprennent d'améliorer la sécurité du public et des pilotes en fondant en 1906 le Grand Prix automobile de France « exclusivement » sur circuit automobile.

Course historique Londres-Brighton[modifier | modifier le code]

En 1896 à la suite de l'évolution de la loi britannique Locomotive Act qui autorise des véhicules à rouler à plus de 14 mph (22 km/h) sur les voies publiques de Grande-Bretagne, cette course annuelle historique de 54 miles / 87 km est fondée entre Londres et Brighton.

En 1927 le Royal Automobile Club la fait ressusciter. Elle devient la plus longue course et un des plus importants rassemblements de voitures anciennes du monde à ce jour avec environ 500 participants (443 en 2005, 484 en 2009...). Les participants ne sont pas autorisés à dépasser la vitesse moyenne de 20 mph / 32 km/h, et une médaille est décernée à participants qui arrivent avant 16H30. L'ordre d'arrivée n'est pas publié.

Il se déroule, tous les premiers dimanches de novembre et commence au lever du soleil à Hyde Park à Londres, en passant par Regent Street, Crawley, pour finir avant 16H30 à Preston Park à Brighton, sur une distance de 54 miles (87 km).

Palmarès historique[modifier | modifier le code]

La première course historique de 1896 est remportée sous l'égide du Motor Car Club le samedi 14 novembre par le pilote et constructeur Léon Bollée, au volant d'une voiture de sa marque de 3 chevaux, en 3 heures 44 minutes et 35 secondes, à la vitesse moyenne de 13,91 mph (plus de 22 km/h), deuxième son frère cadet Camille (4 h 20 s), troisième Panhard (Wagonnette n°8), quatrième Lawson (Phaëton Panhard), cinquième Panhard (Dog-cart n°6 du troisième français participant Émile Mayade, ayant terminé deuxième du récent Paris-Marseille-Paris avec sa machine), sixième Sherrin (électrique), septième Daimler (Phaëton), huitième Pennington (tricycle, s'étant faussement proclamé vainqueur de l'épreuve une fois la ligne d'arrivée franchie), neuvième Bersey (électrique), et dixième Panhard. Le départ est donné à 10 heures et demie du matin sous la pluie et le vent, pour 54 participants, Lawson étant à la tête du cortège pour atteindre Reigate, à 10 heures 40, sur une route détrempée. Une foule de 100 000 personnes assiste à l'évènement, et une petite fille est renversée à Crawley, sans conséquence malgré un choc à la tête, un vélocipédiste qui suivait étant tombé sur elle. Jusqu'à la veille du départ la loi anglaise interdisait de dépasser les 5 miles à l'heure, malgré l'aménagement des "Locomotives Acts" quelques semaines auparavant (un homme en marche avec un drapeau rouge devait précéder de plusieurs mètres les engins motorisés).

Notes et références[modifier | modifier le code]

La 'course' de 1954...
...et celle de 1968 (un tonneau James and Browne 9HP, de 1904).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :