Course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017
Image illustrative de l’article Course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017
Date Du au [1],[2]

Chef à remplacer Thomas Mulcair
Site internet npd.ca

Course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017
Type d’élection Élection fermée adressée aux membres du parti
Postes à élire Chef du Nouveau Parti Démocratique
Corps électoral et résultats
Inscrits 65 782
Votants ~ 124 000
52,8 %
Jagmeet Singh.png Jagmeet Singh
Voix 35 266
53,8 %
Charlie Angus in 2014.jpg Charlie Angus
Voix 12 705
19,4 %
Niki Ashton 2012-02-12 cropped.jpg Niki Ashton
Voix 11 374
17,4 %
Guy-Caron-Crop-March-27-2017.jpg Guy Caron
Voix 6 164
9,4 %

La course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017 sert à élire le chef du Nouveau Parti démocratique (NDP), au Canada. Elle résulte de la décision du congrès du NPD d' à Edmonton, au cours duquel 52 % des délégués ont voté en faveur de l'organisation de cette élection. Jagmeet Singh remporte la direction au premier tour de scrutin.

Contexte[modifier | modifier le code]

Thomas Mulcair, alors chef du NPD depuis 2012, perd le vote de confiance lors du congrès d'Edmonton.

Le chef du Nouveau Parti démocratique fédéral est Thomas Mulcair, depuis son élection à ce poste en mars 2012. Au début de la campagne pour les élections fédérales de 2015, le NPD est régulièrement en tête des sondages et le fait qu'il puisse — pour la première fois de son histoire — former le gouvernement fédéral est envisagé. Toutefois, lors de l'élection, le NPD ne fait élire que 44 députés, ramenant le parti à la troisième position[3].

Après l'élection, Mulcair souhaite se maintenir à la tête du parti et bénéficie de l'appui du caucus des députés[4]. Dans les semaines qui précèdent la tenue du congrès biennal du parti, en à Edmonton, le leadership de Mulcair apparait contesté[5]. Le , 52 % des délégués au congrès votent en faveur de l'organisation d'une élection à la direction[6].

Il s'agit de la première fois qu'un chef du NPD est ainsi défait lors d'un congrès[5]. Les statuts du NPD prévoient que, dans un tel cas, l'élection à la direction doit se tenir dans un délai d'un an, mais le congrès décide plutôt d'un délai de deux années. Mulcair annonce qu'il reste chef jusqu'à l'élection de son successeur. Il bénéficie de l'appui du caucus des députés du NPD[7].

Procédures[modifier | modifier le code]

L'article 6 des statuts du NPD prévoit que le chef est élu directement par les membres du parti et qu'un candidat est élu s'il reçoit 50 % plus un des votes exprimés. Si aucun candidat ne recueille plus de 50 % des votes, le candidat qui a reçu le moins de voix est éliminé du tour suivant. Le processus se répète jusqu'à ce qu'un candidat atteigne la majorité[8]. Les détails du scrutin doivent être fixés par le conseil fédéral du NPD[9].

À la suite du congrès d'avril 2016 à Edmonton au cours duquel 52 % des délégués ont souhaité l'organisation d'une course à la direction, le conseil du parti s'est réuni en à Toronto et a adopté un premier calendrier[10]. Les procédures définitives ont ensuite été publiées[1].

  • La période de mise en candidature s'étend du 2 juillet 2016 au 3 juillet 2017.
  • La période de votation pour le premier tour de vote commence le 18 septembre 2017. Le vote se fait par tours de scrutin successifs, jusqu'à un maximum de cinq tours, au rythme d'un tour par semaine, se terminant respectivement les 1er, 8, 15, 22 et 29 octobre 2017.

Le conseil du NPD a placé le plafond de dépenses à 1,5 million de dollars par candidat. Chaque candidat doit débourser 30 000 $ pour déposer sa candidature. Le parti prélève 25 % des contributions reçues par les candidats[10].

Selon les règles adoptées, le parti est tenu d'organiser au moins trois débats entre les candidats[1]. Sept ont été annoncés. Le premier a eu lieu le 12 mars 2017 à Ottawa[11]. D'autres se tiendront le 26 mars à Montréal, le 27 mai à Sudbury, le 10 juin à Halifax, le 11 juillet à Saskatoon, le 9 août à Victoria et le 17 septembre à Toronto[12].

Candidatures[modifier | modifier le code]

Candidatures annoncées[modifier | modifier le code]

Ces personnes ont annoncé leurs décisions de présenter leurs candidatures et lancé leurs campagnes. Leur mention ici ne préjuge pas du dépôt formel du dossier de candidature auprès du NPD.

Nom Position actuelle Annonce de candidature
Site officiel
Soutiens
Angus, CharlieCharlie Angus Charlie Angus in 2014.jpg Député de Timmins—Baie James (ON) [13],[12]
charlieangusndp.ca
Députés provinciaux (2) : Gilles Bisson (Timmins—James Bay, ON)[14] John Vanthof (Timiskaming—Cochrane, ON)[15]
Ashton, NikiNiki Ashton Niki Ashton 2012-02-12.jpg Députée de Churchill—Keewatinook Aski (MB) [16]
nikiashton2017.ca
Députés provinciaux (1) : Cheri DiNovo (Parkdale—High Park, ON)[14]
Caron, GuyGuy Caron Guy-Caron-Crop-March-27-2017.jpg Député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques (QC) [17],[18]
guycaron.ca
Singh, JagmeetJagmeet Singh
MPP Jagmeet Singh at his annual community BBQ in 2014 (cropped).jpg
Député provincial de Bramalea—Gore—Malton (ON)
Chef adjoint du NPD Ontario
15 mai 2017jagmeetsingh.ca
Julian, PeterPeter Julian Peter Julian.jpg Député de New Westminster—Burnaby (CB) [19],[20]
peterjulian.org
Députés fédéraux (4) : Robert Aubin (Trois-Rivières, QC)[21], François Choquette (Drummond, QC)[21], Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke, QC)[21], Brigitte Sansoucy (Saint-Hyacinthe—Bagot, QC)[21]

Députés provinciaux (1) : Raj Chouhan (Burnaby-Edmonds, CB)[22],[23]

Personnes en réflexion[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes ont publiquement laissé entendre qu'elles envisageaient la possibilité d'être candidates. Aucune d'entre elles n'a toutefois annoncé de décision.

Nom Position actuelle Remarque
Stogran, PatPat Stogran (en)[24] No image.svg Ancien ombudsman des vétérans (2007-2010)
Colonel à la retraite des Forces armées canadiennes
Ryan, SidSid Ryan (en)[25] Sid Ryan.jpg Ancien président de la Fédération du travail de l'Ontario (2009-2015)
Ancien président du SCFP Ontario (1992-2009)

Non-candidatures[modifier | modifier le code]

Cheri DiNovo, députée de Parkdale—High Park à l'Assemblée législative de l'Ontario, avait annoncé sa candidature le 13 juin 2016[26] mais l'a retiré le 2 août 2016 pour raisons de santé[27].

Les personnes suivantes ont précisé ne pas souhaiter être candidates :

Sondages[modifier | modifier le code]

Auprès des électeurs ou partisans du NPD[modifier | modifier le code]

Institut Dates Taille de
l'échantillon
Marge
d'erreur
Charlie
Angus
Niki
Ashton
Alexandre
Boulerice
Ruth Ellen
Brosseau
Olivia
Chow
Nathan
Cullen
Paul
Dewar
Peter
Julian
Peggy
Nash
Romeo
Saganash
Jagmeet
Singh
Autres
Indécis
Probit Inc. 3 au 9 juin 2016 908 ± 3,25 % 9 % 6 % 18 % 5 % 29% 2%
(non suggéré)
9 % 4 % 9 % 3 % 2 % Autres 2%
Megan Leslie (non suggérée) 2%
Tom Mulcair (non suggéré) 1%
Mainstreet Research 14 au 15 avril 2016 598 ± 4,01 % 4 % 4 % 17% 10 % 11 % Indécis 26%
Quelqu'un d'autre 17%
Avi Lewis 11%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Règles — Leadership 2017 », sur Nouveau Parti démocratique (consulté le 26 novembre 2016)
  2. « Information sur les courses à la direction, Nouveau Parti démocratique (2016-2017) », sur Élections Canada (consulté le 26 novembre 2016)
  3. « Le NPD encaisse une dure défaite », sur Métro,
  4. « Le NPD solidaire envers son chef dans la défaite », sur lapresse.ca,
  5. a et b « Mulcair devra obtenir au moins 70 % des appuis pour rester à la tête du NPD », sur Radio-Canada,
  6. « Mulcair désavoué, le NPD tiendra une course à la direction », sur Radio-Canada,
  7. « Les députés veulent garder Thomas Mulcair comme chef en attendant son successeur », sur Le Huffington Poste,
  8. Nouveau Parti démocratique, Statuts du Nouveau Parti démocratique du Canada en vigueur à partir d'avril 2013, (lire en ligne)
  9. « Mulcair applaudi à son retour aux Communes », sur Radio-Canada,
  10. a et b (en) « ndp-leadership-convention-date », sur CBC News,
  11. Louis Blouin, « Direction du NPD : qui faut-il surveiller? », sur Radio-Canada, (consulté le 26 janvier 2017)
  12. a et b « Charlie Angus se lance dans la course à la direction du NPD », sur Radio-Canada, (consulté le 26 février 2017)
  13. Charlie Angus, « Charlie Angus », sur Twitter, (consulté le 26 février 2017)
  14. a et b https://ipolitics.ca/2017/03/01/three-ontario-ndp-mpps-endorse-federal-leadership-contenders/#
  15. https://twitter.com/john_vanthof/status/836190038111178752
  16. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.cbc.ca/news/politics/ashton-ndp-leadership-race-1.4013070, sur CBC
  17. « Guy Caron », sur facebook, (consulté le 27 février 2017)
  18. Laurence Gallant, « Guy Caron candidat à la direction du NPD », sur Radio-Canada, (consulté le 27 février 2017)
  19. Peter Julian, « Peter Julian », sur Twitter, (consulté le 12 février 2017)
  20. « Un premier candidat se déclare pour succéder à Thomas Mulcair », sur Radio-Canada, (consulté le 13 février 2017)
  21. a b c et d Mélanie Marquis, Canadian Press, « NPD: Peter Julian fera campagne en s'opposant à Énergie Est », La Presse,‎ (lire en ligne)
  22. https://twitter.com/MPJulian/status/830909511481323522
  23. https://twitter.com/MPJulian/status/830909752024641536
  24. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. (en) http://www.cbc.ca/beta/news/politics/stogran-ndp-leadership-1.4024617, sur CBC
  25. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. (en) https://beta.theglobeandmail.com/news/politics/ex-union-leader-sid-ryan-considering-ndp-leadership-bid/article33712398/?ref=http%3A%2F%2Fwww.theglobeandmail.com&cmpid=rss1&click=sf_globe&service=mobile, sur The Globe and Mail
  26. (en) « Parkdale-High Park MPP Cheri DiNovo to fundraise $30,000 entrance fee to run as official candidate of federal NDP party », sur Parkdale Villager/Inside Toronto, (consulté le 13 juin 2016)
  27. (en) « cheri-dinovo-drops-out-of-federal-ndp-leadership-race-after-suffering-2-strokes », sur CBC
  28. « Nathan Cullen ne briguera pas la chefferie du NPD fédéral », sur Radio-Canada,
  29. « Megan Leslie dit non à la direction du NPD », sur Radio-Canada,
  30. (en) « Avi Lewis on the ‘ideological battle’ over the Leap Manifesto », sur Maclean's
  31. (en) « Notley repudiates Leap Manifesto but Alberta NDP will stick with federal party », sur The Calgary Herald
  32. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées potentiels

Liens externes[modifier | modifier le code]