Apprentissage de l'espéranto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cours d'espéranto)
Aller à : navigation, rechercher
Trop de liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».

Dès son origine, l'apprentissage de l'espéranto se fait en autodidacte. D'ailleurs, le premier ouvrage, publié par Zamenhof en 1887 (Langue Internationale), était une méthode d'apprentissage. Depuis, de nombreuses autres méthodes ont été publiées, ultérieurement accompagnées de cassettes audio ou vidéo, puis de cédéroms et de DVD. À partir des années 2000 des méthodes d'apprentissage en ligne sont apparues sur Internet. Généralement gratuites, ces méthodes remportent un succès grandissant, d'autant que la régularité de la langue, tant pour l'écriture et la prononciation que pour la grammaire, permet d'atteindre rapidement un niveau donnant accès à la pratique[1],[1]. Le temps nécessaire pour atteindre un niveau de maîtrise correspondant à celui du baccalauréat est ainsi réduit à 150 heures pour un francophone[2].

Les clubs et associations d'espéranto sont un autre vecteur d'apprentissage de l'espéranto. Ils proposent des cours traditionnels et des séances de conversations pour mettre en pratique les notions apprises, notamment pour les autodidactes.

Les possibilités d'apprentissage dans les établissements d'enseignement publics ou privés sont disparates et assez limitées. Lorsqu'ils sont disponibles, les cours d'espéranto relèvent généralement d’options ou de l'enseignement para-scolaire. Un exemple assez typique est la Hongrie, où l'espéranto bien que n'étant pas officiellement enseigné, occupe le troisième rang (après l'anglais et l'allemand, mais devant le français) pour les examens de langues de l'institut des langues étrangères hongrois[3].

Livres et méthodes d'apprentissage autodidacte[modifier | modifier le code]

Différentes méthodes permettent d'acquérir les bases de l'espéranto. L'aspect phonétique de l'espéranto permet d'acquérir une bonne prononciation même sans une pratique immédiate de la langue avec des espérantophones confirmés.

Inspirés par la célèbre méthode Assimil avec L'espéranto sans peine, de nombreuses méthodes pour l'apprentissage en autodidactes sont disponibles. On peut notamment citer le Cours rationnel et complet d'espéranto, dont la première édition a été préfacée par Henri Barbusse, est édité par SAT-Amikaro dans une version actualisée. La dixième édition (2006) est postfacée par Albert Jacquard.

Une autre méthode célèbre est la Zagreba metodo (eo) fondée par des espérantophones croates. Son originalité vient du fait qu'elle se base sur les 500 morphèmes les plus utilisés. Cette méthode a fait l'objet de très nombreuses rééditions et a été adaptée dans plusieurs autres langues. En France, cette méthode a été adaptée sous le titre Metodo 11 et éditée par Espéranto-France. Plus récemment, elle a été adaptée pour un apprentissage en ligne[4].

Deux méthodes avec supports vidéo sont également disponibles :

Il est à noter que les méthodes d'apprentissage en autodidacte sont également utilisables dans des cours traditionnels ou en complément de ceux-ci.

Cours sur Internet[modifier | modifier le code]

Cours multilingues[modifier | modifier le code]

Programme interactif en 12 leçons, pour débuter ou réviser les bases, en téléchargement gratuit (compatible Windows et GNU/Linux). Le cours propose un service gratuit et facultatif de correcteurs en ligne. Le cours est disponible en une trentaine de langues, à choisir après installation, lors du premier démarrage.
Plusieurs cours gratuits d'espéranto avec ou sans l'aide de correcteurs, du niveau débutant au niveau B2, avec possibilité de contacts internationaux avec d'autres apprenants, e-magazine pour enfants, etc. Le site est disponible en une trentaine de langues.
Site Internet proposant l’apprentissage gratuit de nombreuses langues dont l'espéranto. Les leçons sont ludifiées. Le cours d'espéranto pour anglophones a ouvert le 28 mai 2015 et pour les hispanophones le 26 octobre 2016. D'autres versions, dont la version pour francophones sont prévues, pour 2017 et après.

L'association française Espéranto-Jeunes a adapté certains de ces cours qu'elle propose sur sa page d'apprentissage, notamment Kurso de Esperanto et Gerda malaperis, cours conçu par Claude Piron et adapté à des progressants (niveau A2/B1).

Cours entièrement en espéranto[modifier | modifier le code]

Cours en quinze leçons filmées avec acteurs, mis à disposition par la ligue nord-américaine d’espéranto en CC-BY-NC 3.0 sur YouTube
Conversations écrites ou parlées en direct. Des cours y sont dispensés les lundis et mercredis.
Site destiné aux enseignants, mais également utilisable par les apprenants autodidactes à partir du niveau B2.

Il existe également de nombreuses communautés sur Internet où l'on peut rencontrer d'autres espérantophones et échanger avec eux, notamment les réseaux sociaux : groupes Facebook et Twitter. Si ce genre d'échange nécessite un niveau minimum (il faut connaître au moins les bases), il permet de rapidement progresser en apprenant le « langage de tous les jours ».

Méthodes directes[modifier | modifier le code]

La plus célèbre méthode directe est la méthode Cseh mise au point par le hongrois Andreo Cseh dans les années 1920.

Avec une méthode directe, l'enseignant fait son cours directement en espéranto sans s'aider de sa langue nationale, ce qui permet d'organiser des cours en milieu international, avec des apprenants d'origines différentes. Ce type de méthode est couramment utilisée dans les rencontres internationales espérantophones à l'attention des participants novices. Ce genre de méthode demande un fort investissement de l'enseignant car il doit tout expliquer à travers les mots et notions déjà connues, en s'aidant d'images ou en mimant les situations de communication.

Cours dans des clubs locaux[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de clubs d'espéranto proposent des cours d'espéranto de différents niveaux. On estime à une centaine le nombre de cours répartis sur la France.

Liens externes

Stages d'espéranto[modifier | modifier le code]

Différents centres organisent des stages de fin de semaine ou d'une semaine complète pour apprendre l'espéranto ou se perfectionner. Le concept d'immersion dans une langue permet généralement d'atteindre un bon niveau après une semaine seulement de stage.

Cours dans les écoles, lycées ou universités[modifier | modifier le code]

Si l'espéranto ne figure pas parmi les langues enseignées dans le système scolaire français, il est néanmoins parfois enseigné au sein du programme périscolaire. Les qualités propédeutiques de l'espéranto permettent de faciliter l'apprentissage d'autres langues vivantes et parfois même d'autres matières scolaires.

Une valise pédagogique a été créée pour permettre une présentation dans les écoles et milieux scolaires (esperanto.bretonio.free.fr)

Tests de niveaux et CECR[modifier | modifier le code]

Les tests de niveaux en espéranto sont organisés suivants deux filières :

  • la filière officielle conforme au CECR
  • la filière associative dans le cadre du mouvement espérantophone

Actuellement seul l'institut des langues de l'université Eötvös Loránd (Budapest, Hongrie) délivre des diplômes officiels de connaissance de l'espéranto. Depuis fin 2008, ces diplômes sont basés sur le cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) et disponibles dans les niveaux B1, B2 et C1.

Campagne pour l'espéranto au bac[modifier | modifier le code]

En avril 2011, lors de la rencontre d'espéranto IREM 2011 à Sète, les associations Espéranto-France et SAT-Amikaro ont lancé conjointement une action de pétition[7] visant à l'ajout de l'espéranto parmi la liste des langues à option au baccalauréat.

Troisième conférence mondiale sur l'enseignement de l'espéranto[modifier | modifier le code]

Cette section contient des informations sur des événements prévus ou attendus.

Il se peut que ces informations soient de nature spéculative et que leur teneur change considérablement alors que les événements approchent.

La troisième conférence mondiale sur l'enseignement de l'espéranto à l'invitation du canton de Neuchâtel se tiendra à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, Suisse, du 13 au 16 mai 2015. Elle est organisée conjointement par le canton de Neuchâtel et la ligue internationale des enseignants d'espéranto (ILEI)[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nouveau cours rationnel et complet d'espéranto, SAT-Amikaro, Paris, 1981.
  • Jean Thierry L’Espéranto sans peine, collection « Méthode quotidienne Assimil », Assimil. Disponible avec support sonore.
  • Jacques Joguin, Parlons espéranto, collection « Parlons… », L'Harmattan : cet ouvrage est avant tout une grammaire complète avec quelques éléments historiques et culturels.
  • Le PackEo est un document pédagogique imprimable, photocopiable et utilisable partout. Il s'agit d'une mini-méthode d'apprentissage très concise et au format de poche qui permet de s'initier à la langue espéranto en 8 leçons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vilho Setälä, linguiste finlandais, « Fortoj de l'vivo »
  2. Prof. Helmar Frank, directeur de l'Institut de Cybernétique de Paderborn, Allemagne
  3. http://www.esperanto.hu/hu-lernejo.htm
  4. http://learn.esperanto.com/
  5. http://fr.lernu.net/kursoj/pasporto/index.php
  6. http://kursosaluton.org/
  7. http://esperanto-au-bac.fr/
  8. www.ilei-mondo.info/ttk site officiel de la Conférence avec programme détaillé