Cours (Nièvre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cours.
Cours
La mairie annexe de Cours.
La mairie annexe de Cours.
Blason de Cours
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Cosne-Cours-sur-Loire
Canton Cosne-Cours-sur-Loire
Intercommunalité Communauté de communes Loire et Nohain
Commune Cosne-Cours-sur-Loire
Statut Commune associée
Maire délégué Thierry Demay
Code postal 58200
Code commune 58091
Démographie
Gentilé Coursois
Population 1 760 hab. (2011)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 26′ 15″ nord, 2° 58′ 01″ est
Superficie 22,74 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Cosne-Cours-sur-Loire
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 15.svg
Cours

Géolocalisation sur la carte : Nièvre

Voir sur la carte topographique de la Nièvre
City locator 15.svg
Cours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Cours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Cours
Liens
Site web www.cc-loire-nohain.fr/cosne.htm

Cours, parfois Cours-lès-Cosne, est une ancienne commune française située dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne-Franche-Comté. Depuis le , elle fait partie de la commune de Cosne-Cours-sur-Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se situe en prolongement de Cosne-sur-Loire (côté nord, en direction de Saint-Loup), à environ 5 km de Cosne. Sa commune comprenait seize hameaux sur une superficie de 2 274 ha.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cours
Myennes Saint-Loup
Cours
Cosne-Cours-sur-Loire Saint-Père

Histoire[modifier | modifier le code]

Au tournant du XIIe siècle, Humbaud (51e év. 1087-1114) donne à l'abbaye Saint-Laurent la cure de Cours, où il construit également un prieuré. Ce dernier est détruit à plusieurs reprises, y compris pendant les guerres de Religion. Une plaque portant une inscription latine, au-dessus de la porte d'entrée, signale que subséquemment à ces guerres, l'abbaye est reconstruite en 1631 par N. de Launay, prieur-curé de Cours. Une curiosité est son puits protégé par un mur en demi-cône aigu[1].

Avant sa fusion avec Cosne-sur-Loire, la commune portait le code commune 58091. À la suite du décret du , elle est rattachée à Cosne-sur-Loire le . Elle devient une commune associée à cette dernière.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         

Liste des maires délégués[modifier | modifier le code]

Depuis le , Cours dispose d'un maire délégué en tant que commune associée à Cosne-sur-Loire, et trois conseillers siègent au conseil municipal de Cosne.

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 1989 Émile Van Muylders    
    M. Caraillon    
    Ginette Laurens    
mars 2008 mars 2014 Chantal Kovac-Rio    
29 mars 2014 en cours
(au 8 juin 2014)
Thierry Demay    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
- - - - - - - - 1 832[2]
2011 2012 2014 - - - - - -
1 760[3] 1 800[4] 1 733[5] - - - - - -

Économie[modifier | modifier le code]

Principalement rural, le village compte une dizaine d'exploitations agricoles céréalières et aussi de l'élevage[6].

Le vignoble du Coteaux-du-giennois s'étend sur Cours.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Cours (Nièvre) Blason D'azur à la fasce d'or chargée à dextre d'un roc d'échiquier et à senestre d'une étoile, le tout de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Symphorien.

L'église Saint-Symphorien datant du XVIe siècle fut édifiée sur l'emplacement d'une ancienne église romane. Elle abrite une Pietà.

Personnalités liées au village[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prieuré-cure de Cours (chanoines de Saint-Augustin – abbaye de Saint-Laurent) » [PDF], sur terres-et-seigneurs-en-donziais.fr.
  2. « Recensement de la population au 1er janvier 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 octobre 2011).
  3. « Recensement de la population au 1er janvier 2011 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 mai 2014).
  4. Cosne Magazine, no 63, juin/juillet/août 2012, p. 17.
  5. Cosne @ctu, no 82, mars/avril/mai 2017, p. 18.
  6. Magazine Vivre en Loire et Nohain de la Communauté de communes Loire et Nohain, no spécial « anniversaire 10 ans », octobre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • « Cours », sur le site de l'office de tourisme de Cosne-Cours-sur-Loire