Courfaivre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Courfaivre
Blason de Courfaivre
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Jura Jura
District Delémont
Commune Haute-Sorne
NPA 2853
N° OFS 6707
Démographie
Population
permanente
1 600 hab. (31 décembre 2012)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 20′ 10″ nord, 7° 17′ 00″ est
Altitude 460 m
Superficie 12,4 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Courfaivre

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Courfaivre

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Courfaivre
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Courfaivre (ancien nom allemand : Corfouver) est une localité et une ancienne commune suisse du canton du Jura.

Géographie[modifier | modifier le code]

Courfaivre se situe à 6 km à vol d’oiseau au sud-ouest de Delémont. Le village est arrosé par la Sorne, à 459 mètres d’altitude.

L'ancien territoire communal s’étendait de la colline du Bois-des-Chaux, au nord, à 589 mètres d’altitude, au lieu-dit Le Mont, à 1 026 mètres d’altitude, sur la chaîne du Vellerat, au sud de la localité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au lieu-dit Courtes Méchielles, on a trouvé des tombes datant de l’époque mérovingienne [1].

La première mention écrite du lieu remonte à 1147, sous le nom de Curfavro.

Comme les autres villages libres de la seigneurie de Delémont, Courfaivre revint à l’Évêché de Bâle en 1271.

De 1793 à 1815, Courfaivre a appartenu à la France, dans le département du Mont-Terrible, puis dans celui du Haut-Rhin. À la suite d'une décision du Congrès de Vienne, en 1815, la commune a été attribuée au canton de Berne, comme toutes celles du district de Delémont.

Depuis le 1er janvier 1979, Courfaivre fait partie du canton du Jura. Depuis le 1er janvier 2013, la commune a fusionné avec celles de Bassecourt, Glovelier, Soulce et Undervelier pour former la nouvelle commune de Haute-Sorne.

Économie[modifier | modifier le code]

Courfaivre s'est transformé à la fin du XIXe siècle en village industriel avec la création de l'usine de bicyclettes, de motocyclettes et de machines Condor en 1893. Après un siècle d'intense activité et de succès (nombreux sont les coureurs cyclistes ayant remporté des titres internationaux sur Condor !), elle n'employait encore qu'une quarantaine de personnes au début des années 2000. Le bâtiment a alors été repris par un fabricant de pièces d'aviation, sans grand succès puisque ce type de fabrication a été abandonné en mars 2012. Le bâtiment est inutilisé dès cette date.

La localité compte quelques petites et moyennes entreprises dans les domaines de la construction métallique et de l’industrie mécanique. La présence de bonnes terres a permis de maintenir une activité agricole.

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Patrimoine monumental[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Saint-Germain-d’Auxerre, l'une des plus importantes églises du Jura : reconstruite en 1701-1702, agrandie en 1865, restaurée en 1954 par Jeanne Bueche, architecte à Delémont. Les statues figurant précédemment sur les autels ont été restaurées en 1977 et forment un ensemble remarquable: Madone 1702-1703 par Nicola Claudon de Hartmannswiller; Madone au rosaire sans doute de 1732 par François-Joseph Mertenat ou alors de 1723 par Hans Füeg; grande statue de saint Germain d'Auxerre, anciennement sur le maître autel, de 1706-1707, par Johannes Schneider, de Pfeffingen. L'église a été encore enrichie de vitraux de Fernand Léger et d'un tabernacle taillé par le sculpteur tessinois Remo Rossi. Tapisserie du chœur par Jean Lurçat[3].

Sociétés sportives et culturelles[modifier | modifier le code]

Sociétés sportives[modifier | modifier le code]

  • FSG société de Courfaivre
  • FC Courfaivre
  • Football-Club vétérans
  • Ledeltaplane.ch Association et école de deltaplane
  • Centre super forme
  • Tennis de table
  • Tir de Courfaivre
  • Volley-ball-club

Autres sociétés[modifier | modifier le code]

  • A.P.E (Association des parents d'élèves)
  • Arc-en-Ciel
  • Coup d'cœur
  • Cartel des Sociétés
  • Fanfare l'espérance
  • Les Gais Minets, Club des accordéonistes
  • Marché de Noël
  • M.A.J (Mouvement Autonomiste Jurassien)
  • Photo-club
  • Samaritains
  • Sainte-Cécile
  • Sittelle
  • Sté de développement et d'embellissement

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Clotilde Fricker-Scheffer, 50 ans d’industrie du cycle Condor à Courfaivre, Frick, 1943
  • Jean-Nicolas-Barbier, Au moulin de Courfaivre pendant la Révolution française, Moutier, 1981
  • Nicole Pousaz, Sites protohistoriques à Courfaivre et âge du bronze dans le Jura (Suisse), Porrentruy, 1994
  • André Altermatt, 175e Fanfare L'Espérance de Courfaivre, 1836 - 2011, Delémont, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Hans Jenny (dir.), Kunstführer durch die Schweiz : Basel-Landschaft, Basel-Stadt, Bern, Freiburg, Jura, Solothurn, vol. 3, Zurich, Société d’histoire de l’art en Suisse /Büchler Verlag, , 1108 p. (ISBN 3-7170 0193-0), p. 868.

Sur les autres projets Wikimedia :