Courbe de puissance moteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Une courbe de puissance moteur indique la puissance développée par un moteur en fonction par exemple de son régime. Elle peut être réalisée par le constructeur d'un véhicule (pour par exemple vérifier la qualité de fabrication ou la conformité à une norme) ou dans un garage spécialisé à la demande d'un particulier.

Cas d'un moteur à combustion interne « classique »[modifier | modifier le code]

Matériel utilisé[modifier | modifier le code]

Courbe de puissance et de couple d'un moteur de moto en fonction du régime moteur.
Courbe de puissance en fonction de la vitesse[1].

Les données (puissance, couple[2], régime du moteur à combustion interne, vitesse) sont obtenues au moyen d'un banc moteur (en) (aussi appelé banc de puissance).

Pour le cas d'une moto, la roue motrice est placée sur un rouleau relié à des capteurs (dynamomètre…). Un système de ventilation forcée (destiné à améliorer le refroidissement du moteur) et d'évacuation à l'extérieur des gaz de combustion est nécessaire. Un tracé de valeurs (sur papier et enregistré sur un support informatique) est réalisé en fin de test, indiquant en particulier les valeurs maximales de puissance et de couple à la roue arrière (élément situé après la transmission secondaire) et au vilebrequin (par calcul approché ou après une mesure directe au moyen d'un système dédié) de la moto.

Paramètres[modifier | modifier le code]

La puissance et le couple délivrés dépendent de nombreux facteurs, par exemple :

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les descentes abruptes sont une illustration des changements de rapport de la boîte de vitesses.
  2. Le couple est mathématiquement proportionnel à la puissance.

Liens externes[modifier | modifier le code]