Courbe de Lissajous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lissajous.
Courbe de Lissajous

La courbe de Lissajous, aussi dénommée figure de Lissajous ou courbe de Bowditch, est la trajectoire d'un point dont les composantes rectangulaires ont un mouvement sinusoïdal.

Cette famille de courbes fut étudiée par Nathaniel Bowditch en 1815, puis plus en détail par Jules Lissajous en 1857.

Définition mathématique[modifier | modifier le code]

Courbe de Lissajous obtenue sur un oscilloscope

Une courbe de Lissajous peut être définie par l'équation paramétrique suivante :


et

Le nombre est appelé le paramètre de la courbe, et correspond au rapport des pulsations des deux mouvements sinusoïdaux. D'ailleurs, si ce rapport est rationnel, il peut être exprimé sous la forme et l'équation paramétrique de la courbe devient :



Propriétés[modifier | modifier le code]

  • Si n est irrationnel, la courbe est dense dans le rectangle [-a,a]×[-b,b].
  • Si n est rationnel,
    • la courbe est une courbe algébrique (unicursale) de degré 2q si pour p impair ou pour p pair.
    • la courbe est une portion de courbe algébrique de degré q si pour p impair ou pour p pair.
  • Si n est un entier pair et , ou si n est un entier impair et , la courbe est une portion de la courbe du n-ième polynôme de Tchebychev.

Cas particuliers[modifier | modifier le code]

  • si n=1, la courbe est une ellipse.
    • si a=b et , cette ellipse est un cercle
    • si , cette ellipse est un segment de droite
  • si a=b et n=q=2 (donc p=1), la courbe est une besace
    • si , cette besace est une portion de parabole
    • si , cette besace est une lemniscate de Gerono

Voici quelques exemples de tracés avec , p impair, q pair, |pq| = 1.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens avec d'autres courbes[modifier | modifier le code]

Les courbes de Lissajous sont des projections de couronnes sinusoïdales sur un plan parallèle à l'axe de symétrie.

Applications[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les courbes de Lissajous ont différentes applications :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :