Cour constitutionnelle (Burundi)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 27 mai 2018 à 18:16 et modifiée en dernier par ProméthéeBot (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La Cour constitutionnelle est la plus haute autorité constitutionnelle du Burundi. Ses membres sont nommés par le président du Burundi[1].

Faits marquants[modifier | modifier le code]

En 2015, elle valide la candidature de Pierre Nkurunziza, président du Burundi depuis 2005, à l'élection présidentielle burundaise de 2015, qui doit se tenir le 26 juin 2015. Cette décision, fondée sur une interprétation de la Constitution de 2005, est controversée[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le vice-président de la Cour constitutionnelle burundaise en fuite », IWACU,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Burundi : « le risque de contagion régionale existe » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )