Coupe du monde de rugby à XIII 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coupe du monde de rugby 2021
Description de l'image Logo coupe du monde.jpg.
Généralités
Sport Rugby à XIII
Organisateur(s) RLIF
Édition 16e
Lieu(x) Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Date du 15 octobre 2022 au 19 novembre 2022
Participants 16
Épreuves Tournoi masculin
Tournoi féminin
Tournoi handisport
Directeur Jon Dutton
Site web officiel https://www.rlwc2021.com/

Palmarès
Vainqueur -

Navigation

La Coupe du monde de rugby à XIII 2021 est la seizième édition de la Coupe du monde de rugby à XIII et se déroule en 2021 en Angleterre. Cette annonce est faite par la Fédération internationale en .

Elle est prévue initialement du 23 octobre au 27 novembre 2021, la pandémie de Covid 19 n'ayant pas tout de suite remis en question son déroulement.

Seize nations participent à cette édition pour le tournoi masculin , contre quatorze lors des éditions 2013 et 2017 en raison du succès de cette compétition.

Comme pour la coupe du monde de rugby à 9 de 2019, le principe d'égalité des sexes sera appliqué pour les versements de prime ainsi, et celui d'égalité sociale entre joueurs valides et personnes à mobilité réduite[1].

Mais, au cours de l'été 2021, le développement de la pandémie de la Covid 19 en Océanie entraine le retrait de la participation de deux nations majeures du rugby à XIII international : l'Australie et la Nouvelle-Zélande, soutenues par la puissante fédération de clubs australienne, la NRL.

Annoncés comme maintenus malgré cette double absence, les trois tournois sont finalement reportés en 2022.

Préparation de l'événement[modifier | modifier le code]

Trois candidats à l'organisation[modifier | modifier le code]

Il y avait initialement trois candidatures pour la Coupe du monde 2021 mais la candidature des Émirats arabes unis a été annulée à la suite de l'arrestation de Sol Mokdad (directeur du développement du rugby à XIII aux Émirats arabes unis)[2],[3]. Il est reproché à ce dernier l'utilisation du mot « rugby », or la Fédération de rugby à XV des Émirats arabes unis revendique d'être le seul organisme à posséder toutes les variations et désignations des formes de rugby sur ce territoire. La conséquence directe de cette affaire est la disparition du rugby à XIII aux Émirats arabes unis car seule la fédération de rugby à XV peut organiser des compétitions de rugby sur son territoire.

Les deux autres candidatures sont d'une part celle de l'Angleterre et d'autre part une candidature conjointe du Canada et des États-Unis. La candidature de l'Angleterre, en raison du fort succès de l'édition 2013 sur ses terres s'appuient sur des stades non dévolus au rugby à XIII et à une aide de financement par le gouvernement.

La candidature des États-Unis et du Canada est le fait d'une agence de marketing sportif australienne (MSI) avec la volonté de créer un engouement en dehors des nations treizistes historiques. Il s'agirait de la première organisation de cette compétition en dehors de l'Europe et de l'Australasie.

Choix de la nation hôte et du projet[modifier | modifier le code]

Finalement le , la Fédération internationale confie l'organisation de cette compétition à l'Angleterre, sans exclure la possibilité que des matchs puissent avoir lieu en Écosse, au pays de Galles ou en France[4]. Mais deux années après, il apparait que tous les matchs auront lieu en Angleterre, « 80% dans le nord du pays »[5].

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

En novembre 2018, les médias annoncent que, pour la première fois de son histoire, la Coupe du Monde réunira sous cette appellation non seulement le tournoi masculin, mais aussi un tournoi international féminin et un tournoi handisport[5].

Polémiques de la phase d'avant-tournoi[modifier | modifier le code]

Il est reproché aux organisateurs de la Super League de pas tenir compte suffisamment de la Coupe du monde. En effet, en 2021, la vingt-sixième saison de cette compétition ne s'achèvera qu'une quinzaine de jours à peine avant le match inaugural.

Par ailleurs la Fédération anglaise de rugby à XIII est critiquée pour ne pas faire jouer son équipe nationale contre une équipe comme la France en match préparatoire. Elle préfère en effet faire jouer l'Angleterre contre une sélection des Exilés[6].

De manière générale, peu de test-matchs ou de matchs préparatoires sont organisés.

Report de la compétition en 2022[modifier | modifier le code]

Le développement de la pandémie du Covid-19 (surtout en Australie, pays jusqu'ici relativement épargné depuis le début de la pandémie en 2020) menace l'organisation même du tournoi. On craint même son report en 2022[7].

On note également qu’Australiens[8] et Néo-Zélandais[9] sont favorables à ce report, l'Australie étant prête à se retirer de la Coupe du monde[10]. Finalement les deux nations océaniennes annoncent le retrait de leur participation[11].

Seules quelques voix discordantes se font entendre en Océanie, pour critiquer cela. C'est le cas de l'homme politique et commentateur Jason Costigan.

Dans un premier temps, les organisateurs confirment que la Coupe se tiendra bien en 2021, comme prévu[12], les raisons pour ce maintien étant très diverses (soutien du gouvernement, importance pour le rugby à XIII international[13]) .

Il est même envisagé le remplacement des équipes défaillantes par les États-Unis, la Serbie, voire une sélection aborigène et maorie.

Néanmoins, début aout 2021 les rumeurs, les observateurs et les médias font état d'un report de plus en plus certain en 2022[14].

Il est annoncé officiellement le 5 aout 2021[15].

Acteurs de la Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Les équipes qualifiées[modifier | modifier le code]

Tous les quarts-de-finalistes de l'édition 2017 sont automatiquement qualifiés auxquels s'ajoutent huit équipes qui disputent des éliminatoires. Ainsi huit équipes viennent d'Asie-Pacifique, six d'Europe, une du Moyen-Orient/Afrique et une issue d'un barrage intercontinental.

Les seize équipes nationales qualifiées pour la phase finale
Qualifiés d'office
Huit places
Passage par des qualifications
Huit places

La répartition des poules[modifier | modifier le code]

Début novembre 2018, la Fédération internationale de rugby à XIII a donné certains détails relatifs à l'organisation de la Coupe du Monde[16].

Les équipes sont reparties en quatre groupes de quatre, les deux premiers de chaque groupe étant qualifiés pour les quarts de finale. C'est une formule bien plus simple que celle des éditions précédentes. La composition des poules est déterminée par un tirage au sort le , une fois connus tous les qualifiés, et après un report de la date initiale qui était fixée le [17].

Les deux seules nations francophones pressenties pour disputer la compétition ont donc un traitement différencié et un accès plus ou moins facile aux quarts de finale, selon leurs résultats lors de la précédente édition. Le Liban, quart de finaliste à l'édition de 2017, est dans le deuxième chapeau, ce qui lui permet d'éviter les Samoa, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, et les Fidji. À moins d'une baisse significative de niveau d'ici 2021, ce format doit lui permettre de poursuivre sa route vers les quarts-de-finale.

La France, première qualifiée à la suite des éliminatoires, peut se retrouver avec un poids lourd dans son groupe comme l'Australie, et devra vaincre une nation polynésienne ou le Liban qu'elle n'a jamais battu en phase finale, pour espérer accéder aux quarts-de-finale.

Répartition des équipes avant composition des poules
Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3 Chapeau 4

Stades[modifier | modifier le code]

Malgré quelques atermoiements peu de temps après la désignation de l'Angleterre, il apparait que l'intégralité des matches se déroulera dans cette nation, un grand nombre dans le nord du pays[18].

Fin 2018, on apprend que le stade de Twickenham (appartenant à la fédération anglaise de rugby à XV) accueillerait[19] des matches. Il s'agissait en fait d'une rumeur alimentée par le fait que la question a été étudiée par le conseil municipal local. Finalement, le stade « quinziste » n'est pas retenu.

Bolton Leigh Liverpool Manchester
University of Bolton Stadium Leigh Sports Village Anfield Old Trafford
28 723 places 12 000 places 54 074 places 74 994 places
Reebokstadium inside.jpg LeighStadium-May2008.jpg Panorama of Anfield with new main stand (29676137824).jpg Betfred 2017 Super League Grand Final 003.jpg
St Helens Warrington Newcastle upon Tyne Middlesbrough
Totally Wicked Stadium Halliwell Jones Stadium Kingston Park Riverside Stadium
18 000 places 15 200 places 10 200 places 34 000 places
Langtree Park 3.jpg Samoa v Fiji 2013 RLWC (1).jpg Kingston Park - 3 - geograph-1813910.jpg Middlesbrough football stadium - geograph.org.uk - 1295073.jpg
Newcastle upon Tyne Doncaster Huddersfield Kingston upon Hull
St James' Park Keepmoat Stadium John Smith's Stadium KCOM Stadium
52 405 places 15 231 places 24 121 places 25 400 places
St James' Park, 25 June 2010 (1).jpg Keepmoat1.jpg GalpharmStadium-5.jpg KC Stadium before Hull v Burnley.jpg
Leeds
Coupe du monde de rugby à XIII 2021 est dans la page Angleterre .
Leeds
Elland Road Headingley Stadium
37 890 places 21 062 places
East Stand at Elland Road prior to the 2010 World Club Challenge.jpg Leeds Rhinos v Warrington Wolves (4th May 2018) 025.jpg
Sheffield Coventry
Bramall Lane Ricoh Arena
32 702 places 32 753 places
Bramall lane1.jpg Ricoh Arena - geograph.org.uk - 901396.jpg
Londres
Emirates Stadium
60 260 places
Arsenal vs Real Madrid-bigger-view.jpg

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

1er tour[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Groupe A
Équipe J V N D PP PC Pts
1 Angleterre 0 0 0 0 0 0 0
2 Samoa 0 0 0 0 0 0 0
3 France 0 0 0 0 0 0 0
4 Grèce 0 0 0 0 0 0 0

J : matches joués
V : victoires ; N : nuls ; D : défaites
PP : points marqués ; PC : points concédés
Pts : points de classement

23 octobre Angleterre - Samoa St James' Park,
Newcastle
25 octobre France - Grèce Keepmoat Stadium,
Doncaster
30 octobre Angleterre - France University of Bolton Stadium,
Horwich
31 octobre Samoa - Grèce Keepmoat Stadium,
Doncaster
6 novembre Angleterre - Grèce Bramall Lane,
Sheffield
7 novembre Samoa - France Halliwell Jones Stadium,
Warrington

Groupe B[modifier | modifier le code]

Groupe B
Équipe J V N D PP PC Pts
1 Australie 0 0 0 0 0 0 0
2 Fidji 0 0 0 0 0 0 0
3 Écosse 0 0 0 0 0 0 0
4 Italie 0 0 0 0 0 0 0

J : matches joués
V : victoires ; N : nuls ; D : défaites
PP : points marqués ; PC : points concédés
Pts : points de classement

23 octobre Australie - Fidji KCOM Stadium,
Kingston upon Hull
24 octobre Écosse - Italie Kingston Park,
Newcastle upon Tyne
29 octobre Australie - Écosse Ricoh Arena,
Coventry
30 octobre Fidji - Italie Kingston Park,
Newcastle upon Tyne
6 novembre Fidji - Écosse Kingston Park,
Newcastle upon Tyne
6 novembre Australie - Italie Totally Wicked Stadium,
St Helens

Groupe C[modifier | modifier le code]

Groupe C
Équipe J V N D PP PC Pts
1 Nouvelle-Zélande 0 0 0 0 0 0 0
2 Liban 0 0 0 0 0 0 0
3 Jamaïque 0 0 0 0 0 0 0
4 Irlande 0 0 0 0 0 0 0

J : matches joués
V : victoires ; N : nuls ; D : défaites
PP : points marqués ; PC : points concédés
Pts : points de classement

24 octobre Jamaïque - Irlande Headingley Carnegie Stadium,
Leeds
24 octobre Nouvelle-Zélande - Liban Halliwell Jones Stadium,
Warrington
30 octobre Nouvelle-Zélande - Jamaïque Headingley Carnegie Stadium,
Leeds
31 octobre Liban - Irlande Leigh Sports Village,
Leigh
5 novembre Nouvelle-Zélande - Irlande Headingley Carnegie Stadium,
Leeds
7 novembre Liban - Jamaïque Leigh Sports Village,
Leigh

Groupe D[modifier | modifier le code]

Groupe D
Équipe J V N D PP PC Pts
1 Tonga 0 0 0 0 0 0 0
2 Papouas.-Nlle-Guinée 0 0 0 0 0 0 0
3 Pays de Galles 0 0 0 0 0 0 0
4 Îles Cook 0 0 0 0 0 0 0

J : matches joués
V : victoires ; N : nuls ; D : défaites
PP : points marqués ; PC : points concédés
Pts : points de classement

26 octobre Tonga - Papouas.-Nlle-Guinée Totally Wicked Stadium,
St Helens
27 octobre Pays de Galles - Îles Cook Leigh Sports Village,
Leigh
1 novembre Tonga - Pays de Galles Totally Wicked Stadium,
St Helens
2 novembre Papouas.-Nlle-Guinée - Îles Cook Halliwell Jones Stadium,
Warrington
7 novembre Tonga - Îles Cook Riverside Stadium,
Middlesbrough
8 novembre Papouas.-Nlle-Guinée - Pays de Galles Keepmoat Stadium,
Doncaster

Phase finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
   
- -
- -  
- -
    - -  
- -
- -
- -
    - -
- -  
- -  
- -
    - -
- -
- -


Médias[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni, la compétition est retransmise par la BBC.

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

La Coupe du monde est financée par un programme du « Northern Powerhouse », qui prévoit le versement d'une subvention de 12 millions de livres sterling[5].

Le principe d'égalité salariale sera appliquée entre hommes et femmes, et entre valides et personnes à mobilité réduite[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Idriss, « Egalité des primes lors de la Coupe du monde 2021 », sur Treize Mondial, (consulté le )
  2. (en) « Extreme code wars: UAE Rugby Union has UAE Rugby League boss arrested », sur smh.com.au, (consulté le )
  3. (en) « Jailbreak: The Story Of Sol Mokdad », sur stevemascord.com, (consulté le )
  4. La Coupe du monde 2021 aura lieu en Angleterre, p. 30, Midi Olympique, le 30 octobre 2016.
  5. a b et c (en) Barney Cotton, « “The best players in the world will descend on England” – BLM speaks to Rugby League World Cup CEO », sur businessleader.co.uk (consulté le )
  6. Idriss, « L'Angleterre a refusé un match contre l'équipe de France », sur Treize Mondial, (consulté le )
  7. (en) Ian Laybourn, « Rugby League World Cup: Decision to proceed with or postpone 2021 tournament set to be made next week », sur www.yorkshirepost.co.uk, (consulté le )
  8. (en) « Australia’s NRL clubs want Rugby League World Cup postponed until 2022 », sur the Guardian, (consulté le )
  9. (en) « Warriors CEO doesn’t think Rugby League World Cup should go ahead », sur www.sen.com.au (consulté le )
  10. (en) Adrian Proszenko, Adam Pengilly, « ‘A long way from committing’: Kangaroos considering World Cup withdrawal », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  11. (en) Australian Associated Press, « NRL clubs stand firm with Australia and New Zealand over Rugby League World Cup », sur the Guardian, (consulté le )
  12. (en) « Rugby League World Cup in UK this year confirmed », sur AP NEWS, (consulté le )
  13. (en) Mike Meehall Wood, « This Is Why The Rugby League World Cup Had To Happen In 2021 », sur Forbes (consulté le )
  14. (en) James Whaling, « Rugby League World Cup to be postponed after Australia and New Zealand withdraw », sur mirror, (consulté le )
  15. « International - La Coupe du monde de rugby à XIII officiellement reportée à 2022 », sur Rugbyrama, (consulté le )
  16. « Les détails de la Coupe du monde 2021! », sur ffr13.fr, .
  17. Nicolas, « La nouvelle date du tirage au sort de la Coupe du monde 2021 dévoilée », sur treizemondial.fr, (consulté le ).
  18. (en) Press Association Sport Staff, [https://www.dailymail.co.uk/sport/othersports/article-5959753/2021-Rugby-League-World-Cup-set-played-entirely-England.html « 2021 rugby league World Cup set to be played entirely in England : Organisers revealed the 2021 Rugby League World Cup will be played in England The majority of games will be played at venues in the north of England. The World Cup has been boosted by a £10million legacy grant from government There will be 16 teams competing in the tournament in 2021, up from 14. »], sur dailymail.co.uk, (consulté le ).
  19. En , les sources sont divergentes : certaines parlent de projet examiné par la commune, d'autres d'accueillir les demi-finales.