Coupe du monde de course en montagne 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coupe du monde de course en montagne 2019
Généralités
Sport Course à pied
Organisateur(s) Association mondiale de course en montagne
Édition 21e
Catégorie Course en montagne
Date du
au
Épreuves 7
Site web officiel http://www.wmra.info/world-cup

Palmarès
Vainqueur masculin Drapeau : Royaume-Uni Andrew Douglas
féminin Drapeau : Irlande Sarah McCormack

Navigation

La Coupe du monde de course en montagne 2019 est la vingt-et-unième édition de la Coupe du monde de course en montagne, compétition internationale de courses en montagne organisée par l'association mondiale de course en montagne.

Règlement[modifier | modifier le code]

Le calcul des points est identique dans les catégories féminines et masculines. Le score final cumule les 6 meilleures performances de la saison. Pour être classé, un athlète doit participer à au moins deux épreuves. Un bonus de 10 points est accordé aux participants de la finale à Ljubljana. Le bonus de participation fait son retour dans le calcul du classement final. 50 points sont accordés aux athlètes prenant part à toutes les épreuves du calendrier[1].

Barème de points pour la saison 2019
Classement 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e 21e 22e 23e 24e 25e
Points 100 90 85 80 75 70 65 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 4 1 1 1 1 1

Programme[modifier | modifier le code]

Tout comme l'année précédente, le calendrier offre des épreuves variées avec deux courses montée et descente avec la Short-Race du Lac d'Annecy ainsi que la course du Snowdon qui fait son retour depuis 2001. La course longue Sierre-Zinal est reconduite. Il n'y pas cependant pas de kilomètre vertical mais une SkyRace, la Broken Arrow SkyRace. Cette dernière est située aux États-Unis, une première depuis 2002[2]. La spectaculaire Drei Zinnen Alpine Run dans les Dolomites fait sa première apparition au calendrier[3].

Nom de la course Distance Dénivelé Pays Date
Short-Race du Lac d'Annecy 16,5 km +944 m / -992 m Drapeau de la France France
Broken Arrow SkyRace 26 km +/-1 500 m Drapeau des États-Unis États-Unis
Course de montagne du Grossglockner 13,3 km +1 265 m / -150 m Drapeau de l'Autriche Autriche
Course du Snowdon 15,35 km +/-994 m Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Sierre-Zinal 31 km +2 200 m / -1 100 m Drapeau de la Suisse Suisse
Drei Zinnen Alpine Run 17,5 km +1 350 m Drapeau de l'Italie Italie
Course de Šmarna Gora 10 km +710 m / -340 m Drapeau de la Slovénie Slovénie

Résultats[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Le Britannique Andrew Douglas est déterminé à remporter la coupe du monde pour une deuxième fois. Il prend part à toutes les manches et remporte les deux premières courses d'Annecy[4] et de la Broken Arrow SkyRace[5]. L'Érytréen Filimon Abraham remporte la course de montagne du Grossglockner tandis qu'Andrew se retrouve au pied du podium[6]. L'Écossais remporte ensuite la course du Snowdon[7]. La course Sierre-Zinal, également au calendrier de la Golden Trail World Series propose un plateau très relevé. Petro Mamu décroche la deuxième place tandis qu'Andrew termine sixième[8]. L'Érytréen remporte la manche suivante, la Drei Zinnen Alpine Run en battant le record du parcours. Son compatriote Filimon prend la troisième marche du podium et Andrew la cinquième place. Grâce à sa confortable avance au classement, le coureur anglais a déjà mathématiquement remporté la coupe avant la finale[9]. Petro Mamu remporte la finale devant Filimon Abraham qui se classent ainsi troisième et deuxième respectivement. Andrew Douglas termine quatrième et obtient le bonus de participation de 50, confirmant ainsi son sacre[10].

Course Vainqueur Deuxième Troisième
Drapeau : France Short-Race du Lac d'Annecy Drapeau : Royaume-Uni Andrew Douglas Drapeau : États-Unis Andy Wacker Drapeau : Kenya Robert Panin Surum
Drapeau : États-Unis Broken Arrow Sky Race Drapeau : Royaume-Uni Andrew Douglas Drapeau : États-Unis Sam Sahli Drapeau : Italie Henri Aymonod
Drapeau : Autriche Course de montagne du Grossglockner Drapeau : Érythrée Abraham Filimon Drapeau : Kenya Geoffrey Ndungu Drapeau : Autriche Manuel Innerhofer
Drapeau : Royaume-Uni Course du Snowdon Drapeau : Royaume-Uni Andrew Douglas Drapeau : Italie Martin Dematteis Drapeau : Italie Bernard Dematteis
Drapeau : Suisse Sierre-Zinal Drapeau : Espagne Kilian Jornet Drapeau : Érythrée Petro Mamu Drapeau : États-Unis Jim Walmsley
Drapeau : Italie Drei Zinnen Alpine Run Drapeau : Érythrée Petro Mamu Drapeau : États-Unis Joseph Gray Drapeau : Érythrée Abraham Filimon
Drapeau : Slovénie Course de Šmarna Gora Drapeau : Érythrée Petro Mamu Drapeau : Érythrée Abraham Filimon Drapeau : Slovénie Timotej Bečan

Femmes[modifier | modifier le code]

La première course du calendrier, la Short-Race du Lac d'Annecy est remportée par la Kényane Lucy Wambui Murigi devant l'Irlandaise Sarah McCormack[4]. Aucune athlète européenne ne fait le déplacement aux États-Unis pour la Broken Arrow SkyRace qui est remportée par la Canadienne Lindsay Webster[5]. La Britannique Sarah Tunstall remporte la troisième manche du Grossglockner, tandis que l'Irlandaise est quatrième[11]. Sarah McCormack remporte ensuite la course du Snowdon et s'empare de la tête du classement[7]. Annoncée comme l'une des favorites pour la victoire à Sierre-Zinal, Lucy se blesse en début de course et doit abandonner. Face au niveau très relevé de cette édition qui voit la Suissesse Maude Mathys battre le record féminin du parcours, Sarah McCormack ne fait pas mieux que treizième[12]. Malade, Lucy Wambui Murigi doit renoncer à prendre le départ de la Drei Zinnen Alpine Run. Sarah Tunstall s'y impose en battant le record féminin du parcours, devant l'Irlandaise McCormack. Cette dernière est cependant déjà assurée du titre, étant la seule à avoir pris part à cinq épreuves[13]. La Kényane Murigi remporte la finale à Šmarna Gora devant Sarah McCormack qui confirme son titre[10].

Course Vainqueur Deuxième Troisième
Drapeau : France Short-Race du Lac d'Annecy Drapeau : Kenya Lucy Wambui Murigi Drapeau : Irlande Sarah McCormack Drapeau : France Iris Pessey
Drapeau : États-Unis Broken Arrow Sky Race Drapeau : Canada Lindsay Webster Drapeau : États-Unis Morgan Arritola Drapeau : États-Unis Kasie Enman
Drapeau : Autriche Course de montagne du Grossglockner Drapeau : Royaume-Uni Sarah Tunstall Drapeau : Kenya Purity Kajuju Gitonga Drapeau : Autriche Alexandra Hauser
Drapeau : Royaume-Uni Course du Snowdon Drapeau : Irlande Sarah McCormack Drapeau : Italie Elisa Sortini Drapeau : Royaume-Uni Hatti Archer
Drapeau : Suisse Sierre-Zinal Drapeau : Suisse Maude Mathys Drapeau : Suisse Judith Wyder Drapeau : Italie Silvia Rampazzo
Drapeau : Italie Drei Zinnen Alpine Run Drapeau : Royaume-Uni Sarah Tunstall Drapeau : Irlande Sarah McCormack Drapeau : Suisse Victoria Kreuzer
Drapeau : Slovénie Course de Šmarna Gora Drapeau : Kenya Lucy Wambui Murigi Drapeau : Irlande Sarah McCormack Drapeau : Tchéquie Lucie Maršánová

Classements[modifier | modifier le code]

Général Hommes[14]
Rang Nom Course 1 Course 2 Course 3 Course 4 Course 5 Course 6 Course 7 Bonus Points
Médaille d'or Drapeau : Royaume-Uni Andrew Douglas 100 100 80 100 70 75 90 50 525
2 Drapeau : Érythrée Abraham Filimon 80 100 85 100 365
3 Drapeau : Érythrée Petro Mamu 90 100 110 300
4 Drapeau : Italie Bernard Dematteis 70 85 0 60 80 295
5 Drapeau : Irlande Zak Hanna 50 80 65 65 260
6 Drapeau : Slovénie Timotej Bečan 60 60 45 95 250
Général Femmes[14]
Rang Nom Course 1 Course 2 Course 3 Course 4 Course 5 Course 6 Course 7 Bonus Points
Médaille d'or Drapeau : Irlande Sarah McCormack 90 80 100 35 90 100 495
2 Drapeau : Kenya Lucy Wambui Murigi 100 110 210
3 Drapeau : Royaume-Uni Emma Clayton 75 50 85 210
4 Drapeau : Royaume-Uni Sarah Tunstall 100 100 200
5 Drapeau : Tchéquie Lucie Maršánová 80 95 175
6 Drapeau : Autriche Alexandra Hauser 85 75 160

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WMRA Mountain RunningWORLD CUP 2019 », sur wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  2. « World Cup coming to America at Broken Arrow Skyrace », sur www.wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  3. (en) « WMRA confirms 2019 Mountain Running World Cup calendar| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 15 octobre 2019)
  4. a et b « MOUNTAIN RUNNING WORLD CUP - STAGE 1 - MAXI RACE IN FRANCE », sur www.wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  5. a et b (en) « Andrew Douglas - 2019 Broken Arrow Skyrace 26k champion », sur iRunFar.com (consulté le 15 octobre 2019)
  6. « Abraham and Tunstall conquer Grossglockner, Douglas and McCormack lead the world cup rank. », sur www.wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  7. a et b (en-GB) « Sarah McCormack and Andrew Douglas Win at Snowdon and Lead World Cup | Mountain Running », sur Run247, (consulté le 15 octobre 2019)
  8. « Victoire et record pour Kilian Jornet sur Sierre-Zinal », sur www.lenouvelliste.ch (consulté le 15 octobre 2019)
  9. (de) « Südtirol Drei Zinnen Alpine Run 2019: Mamu und Tunstall knacken beide Streckenrekorde », sur runnersworld.de, (consulté le 15 octobre 2019)
  10. a et b « Mamu and Murigi put their names on the Smarna Gora Race as Douglas and McCormack finally get to lift the 2019 World Cup Trophies », sur www.wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  11. (de) Thomas Kofler, « Manuel Innerhofer mit starkem dritten Platz am Großglockner », sur RunAustria, (consulté le 15 octobre 2019)
  12. « KILIAN JORNET AND MAUDE MATHYS AT WORLD CUP #5 SIERRE-ZINAL IT’S TIME FOR HISTORY », sur www.wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  13. « A day for new race records at the DreiZinnen Alpine Run : World Cup #6 », sur www.wmra.info (consulté le 15 octobre 2019)
  14. a et b (en) « Mountain Running WORLD CUP 2019 FINAL RESULTS » (consulté le 29 octobre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]