Coupe du monde d'escrime 2019-2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe du monde d'escrime 2019-2020
Description de l'image Fencing pictogram.svg.
Généralités
Sport Escrime
Organisateur(s) FIE
Éditions 49e édition
Site web officiel www.fie.ch

Navigation

La coupe du monde d'escrime 2019-2020 est la 49e édition de la coupe du monde d'escrime, compétition d'escrime organisée annuellement par la Fédération internationale d'escrime. Elle débute le pour les tournois satellite et le pour le rand circuit et s'achèvera en août 2020 au terme des Jeux olympiques. Le calendrier officiel comporte huit compétitions (cinq tournois de catégorie A et trois Grands Prix) par arme, en plus des championnats de zone et des Jeux.

Distribution des points[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Les compétitions du calendrier se divisent en cinq catégories. Toutes rapportent des points comptant pour la coupe du monde selon un coefficient pré-établi : coefficient 1 pour les épreuves de coupe du monde et championnats de zone, coefficient 1,5 pour les grands prix et coefficient 3 pour les Jeux olympiques. Les tournois satellite, destinés à familiariser de jeunes tireurs avec les compétitions internationales, rapportent peu de points.

Le barème complet est le suivant. Pour calculer le classement d'un escrimeur, seuls comptent les cinq meilleurs totaux de points obtenus au cours des huit épreuves de coupe du monde et Grand Prix, ainsi que les championnats de zone et Jeux olympiques[1].

Rang 1er 2e 3e 4e 5e à 8e 9e à 16e 17e à 32e 33e à 64e 65e à 96e 97e à 128e 129e à 256e
Jeux olympiques 96 78 60 54 42 24 12 6
Championnats continentaux
Grand Prix
48 39 30 21 12 6 3 1,5 0,75 0,375
Coupe du monde 32 26 20 14 8 4 2 1 0,5 0,25
Satellite 4 3 2 1 0

Par équipes[modifier | modifier le code]

Le partage des points est le même pour toutes les compétitions par équipes, sauf pour les Jeux olympiques qui rapportent le double. Pour calculer le classement d'une équipe, seuls comptent les quatre meilleurs résultats des cinq épreuves de coupe du monde et les résultats des championnats de zone et du monde[2].

Rang 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e à 32e
Jeux olympiques 128 104 80 72 64 60 56 52 50
Championnats continentaux
Coupe du monde
64 52 40 36 32 30 28 26 25 24 23 22 21 20 19 18 8

Faits notoires[modifier | modifier le code]

Modifications du calendrier[modifier | modifier le code]

Quelques changements mineurs ont lieu au calendrier. La ville d'Alger, qui avait organisé deux tournois de coupe du monde la saison précédente, disparaît du calendrier. Au sabre masculin, Le Caire récupère la place, mais perd son statut de Grand Prix, qui échoit désormais à la ville de Montréal. La cité québécoise organise son premier tournoi de coupe du monde depuis 2010. Au fleuret féminin, c'est la ville russe de Kazan qui récupère la place laissée vacante par la capitale algérienne. Conséquence de l'épidémie de coronavirus en Chine, la Coupe du monde d'épée dames de Chengdu et le Grand Prix de fleuret de Shanghai sont déplacés respectivement à Tachkent et Dubaï, puis le Trophée Luxardo de Padoue est à son tour annulé et reprogrammé à Luxembourg, quelques jours avant sa tenue programmée. C'est ensuite au tour du Grand Prix de fleuret d'Anaheim d'être annulé la veille de son déroulement. Enfin, les coupes du monde d'épée dames et de sabre messieurs à Budapest, d'épée messieurs de Buenos Aires et de sabre dames à Sint-Niklaas sont reportées, la FIE décidant de suspendre les compétitions pour une durée de 30 jours[3].

En cette année olympique, les dates ont également été modifiées pour certaines épreuves. Jusqu'à cinq épreuves sont organisées le même weekend, par contraste avec des périodes de plusieurs semaines sans compétition. Les championnats asiatiques et africains ont été avancés au mois d'avril, juste après la fin de la période de qualification olympique.

Réduction des points des championnats de zone[modifier | modifier le code]

A partir de cette saison, le coefficient des quatre championnats de zone passe de 1,5 à 1 pour les épreuves individuelles. Cela signifie que les points alloués au classement mondial de la FIE par ces championnats diminue d'un tiers (32 points pour le vainqueur contre 48 auparavant, 26 au lieu de 39 pour le second, etc). C'est une diminution de la part des championnats continentaux souhaitée essentiellement par les européens, car ils valorisent les championnats d'un niveau moins homogène au détriment des plus compétitifs, les championnats d'Europe.

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Un an de plus pour Kim Jung-hwan[modifier | modifier le code]

Le sabreur Sud-Coréen Kim Jung-hwan, 36 ans, qui avait annoncé début 2019 sa retraite avant de participer et de remporter une médaille de bronze au Grand Prix de Séoul, s'est finalement laissé convaincre par sa fédération de reprendre du service en cette année olympique. Le 10 septembre 2019, la fédération coréenne l'annonce en effet dans la sélection nationale[4]. Lors des deux premières épreuves de la saison, le champion du monde de 2018 réalise des performances solides, obtenant le bronze au Caire et un quart de finale au Grand Prix de Montréal, les deux fois vaincu par les deux vainqueurs du tournoi, les Français Vincent Anstett et Boladé Apithy mais obtenant aussi un succès contre le no 2 mondial Eli Dershwitz, finaliste des mondiaux 2018.

Cas de non-combativité à Heidenheim[modifier | modifier le code]

Au cours de la Coupe d'Heidenheim, les arbitres ont eu l'occasion d'appliquer à fond le nouveau règlement contre la non-combativité. En individuel, un match du premier tour de tableau préliminaire voit s'affronter le Hongrois András Rédli et le Sud-Coréen An Sung-ho. Le combat dure 4 minutes précises, où ni l'un ni l'autre ne touchent leur adversaire. Étant à égalité, ils se voient sanctionnés tous deux d'un carton jaune dit «P» après la première minute, puis de deux cartons rouges, et donc d'une touche de pénalité, après la deuxième et la troisième minute. Alors que commence la seconde période, les deux tireurs ne montrent pas davantage de velléités offensives et, après une nouvelle minute sans touche, le «combat» est interrompu pour la dernière fois par l'arbitre qui applique l'ultime point de règlement en adressant aux deux tireurs un carton noir «P» et disqualifiant le tireur le moins bien classé au classement mondial, le Coréen An. Ce dernier aurait mal interprété le règlement, pensant se qualifier au bénéfice de son meilleur classement obtenu après la phase de poule. Rédli se qualifie ainsi pour le deuxième tour préliminaire sans marquer de touche. Finalement qualifié pour le tableau principal avec le 64e meilleur classement, il y affronte la tête de série no 1 Sergey Bida et est éliminé au premier tour.

Dans l'épreuve par équipes, la Suisse et l'Italie, deux formations dont les confrontations ont parfois donné des rencontres tronquées par des cas de non-combativité, comme lors du quart de finale des championnats du monde d'escrime 2017, se disputent la médaille de bronze. Dès le premier relais, les deux équipes montrent leur intention de disputer le match sur un terrain tactique. Michele Niggeler et le jeune Davide Di Veroli ne prennent aucun risque et sont sanctionnés d'un carton jaune «P» et de deux rouges «P» chacun, sanctions appliquées non en leur nom propre mais à leur équipe tout entière. Ils se séparent donc sur le score de 2-2. Le relais suivant, où figurent les deux pièces maîtresses des deux équipes, Max Heinzer et Andrea Santarelli se déroule normalement. La Suisse ouvre un avantage d'une touche (9-8), qui sera porté à deux touches lors du troisième relais entre Benjamin Steffen et Enrico Garozzo, avant que l'Italien ne parvienne à égaliser. De retour à un score de parité, tous deux laissent passer une minute sans marquer et sont donc, pour la quatrième fois, sanctionnés par l'arbitre et exclus du match à 10-10. Conformément au règlement, les remplaçants Lucas Malcotti et Gabriele Cimini reprennent le match au moment de l'interruption, la pression de devoir attaquer pesant désormais sur l'équipe la moins bien classée, l'équipe d'Italie. Les Italiens ont ensuite pris l'avantage, forçant les Suisses à attaquer sous peine de perdre la rencontre en cas de minute sans touche. Mais les Helvètes, menés par un excellent Heinzer, parviennent à renverser la situation et s'imposent finalement (45-36).

Pour nuancer, l'épreuve individuelle et l'épreuve par équipes ont mis en valeur des escrimeurs au profil très offensif, la finale consacrant le jeune champion du monde Gergely Siklósi contre Park Sang-young, et la finale du par équipes l'équipe de Hongrie menée par Siklósi contre l'équipe de France menée par Yannick Borel.

Changements de numéros 1 mondiaux[modifier | modifier le code]

Épée messieurs :

2019 Berne Heidenheim GP Doha Vancouver GP Budapest Buenos Aires GP Cali Paris Ch. de Zone JO
Individuel Drapeau : Japon Minobe Drapeau : Italie Santarelli Drapeau : Russie Bida
Par équipes Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la France France

Épée dames :

2019 Tallinn La Havane GP Doha Barcelone GP Budapest Tachkent GP Cali Dubaï Ch. de Zone JO
Individuel Drapeau : Hong Kong Kong Drapeau : République populaire de Chine Lin Drapeau : Roumanie Popescu
Par équipes Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Fleuret messieurs :

2019 Bonn Tokyo Paris GP Turin Le Caire GP Anaheim St-Pétersbourg GP Dubaï Ch. de Zone JO
Individuel Drapeau : Italie Foconi
Par équipes Drapeau des États-Unis États-Unis

Fleuret dames :

2019 Le Caire St-Maur Katowice GP Turin Kazan GP Anaheim Taub'heim GP Dubaï Ch. de Zone JO
Individuel Drapeau : Russie Deriglazova
Par équipes Drapeau de la Russie Russie

Sabre messieurs :

2019 Le Caire GP Montréal Varsovie Luxembourg Budapest GP Séoul Madrid GP Moscou Ch. de Zone JO
Individuel Drapeau : Corée du Sud Oh
Par équipes Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud

Sabre dames :

2019 Orléans Salt Lake GP Montréal Athènes Sint-Niklaas GP Séoul Tunis GP Moscou Ch. de Zone JO
Individuel Drapeau : Ukraine Kharlan
Par équipes Drapeau de la France France Drapeau de la Russie Russie

Première victoire en carrière[modifier | modifier le code]

Calendrier[modifier | modifier le code]

Messieurs[modifier | modifier le code]

Légende Abrégé Catégorie
JO Jeux olympiques
ChZ Championnat de zone
GP Grand Prix
CoM Coupe du monde
Sat. Tournoi satellite

Tournois satellites[modifier | modifier le code]

Circuit principal[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. Arme Type Vainqueur Finaliste Troisièmes T
08/11/2019 Lion de Bonn,
Bonn
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : France Julien Mertine Drapeau : États-Unis Gerek Meinhardt Drapeau : Italie Andrea Cassarà
Drapeau : Italie Alessio Foconi
[5]
Par éq. Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de la Russie Russie [6]
15/11/2019 Coupe du monde,
Le Caire
CoM Sabre Indiv. Drapeau : France Vincent Anstett Drapeau : Italie Luigi Samele Drapeau : Tunisie Farès Ferjani
Drapeau : Corée du Sud Kim Jung-hwan
[7]
Par éq. Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de la Hongrie Hongrie Drapeau de l'Italie Italie [8]
22/11/2019 Grand Prix de Berne,
Berne
CoM Épée Indiv. Drapeau : Ukraine Ihor Reizlin Drapeau : Russie Vadim Anokhin Drapeau : France Alexandre Bardenet
Drapeau : Ukraine Roman Svichkar
[9]
Par éq. Drapeau de la France France Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Ukraine Ukraine [10]
13/12/2019 Coupe du Prince Takamado,
Tokyo
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : Italie Alessio Foconi Drapeau : France Maxime Pauty Drapeau : Russie Aleksey Cheremisinov
Drapeau : Italie Daniele Garozzo
[11]
Par éq. Drapeau de la France France Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Italie Italie [12]
09/01/2020 Coupe d'Heidenheim,
Heidenheim an der Brenz
CoM Épée Indiv. Drapeau : Hongrie Gergely Siklósi Drapeau : Corée du Sud Park Sang-young Drapeau : Russie Sergey Bida
Drapeau : Pologne Radosław Zawrotniak
[13]
Par éq. Drapeau de la Hongrie Hongrie Drapeau de la France France Drapeau de la Suisse Suisse [14]
10/01/2020 Grand Prix,
Montréal
GP Sabre Indiv. Drapeau : France Boladé Apithy Drapeau : Italie Luca Curatoli Drapeau : Géorgie Sandro Bazadze
Drapeau : Italie Luigi Samele
[15]
10/01/2020 Challenge international de Paris,
Paris
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : États-Unis Nick Itkin Drapeau : Italie Daniele Garozzo Drapeau : Russie Aleksey Cheremisinov
Drapeau : France Enzo Lefort
[16]
Par éq. Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France France [17]
24/01/2020 Grand Prix du Qatar,
Doha
GP Épée Indiv. Drapeau : Russie Sergey Bida Drapeau : France Alexandre Bardenet Drapeau : Italie Andrea Santarelli
Drapeau : Japon Masaru Yamada
[18]
07/02/2020 Trophée INALPI,
Turin
GP Fleuret Indiv. Drapeau : États-Unis Gerek Meinhardt Drapeau : États-Unis Alexander Massialas Drapeau : États-Unis Race Imboden
Drapeau : France Wallerand Roger
[19]
07/02/2020 Coupe du monde,
Vancouver
CoM Épée Indiv. Drapeau : Pays-Bas Bas Verwijlen Drapeau : Russie Sergey Bida Drapeau : Venezuela Rubén Limardo
Drapeau : Ukraine Bohdan Nikishyn
[20]
Par éq. Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de l'Italie Italie Drapeau du Japon Japon [21]
21/02/2020 Challenge des Pharaons,
Le Caire
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : Espagne Carlos Llavador Drapeau : Italie Andrea Cassarà Drapeau : Italie Alessio Foconi
Drapeau : États-Unis Alexander Massialas
[22]
Par éq. Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la Russie Russie Drapeau de Hong Kong Hong Kong [23]
21/02/2020 Sabre de Wołodyjowski,
Varsovie
CoM Sabre Indiv. Drapeau : Hongrie Áron Szilágyi Drapeau : États-Unis Eli Dershwitz Drapeau : Italie Luca Curatoli
Drapeau : Corée du Sud Oh Sang-uk
[24]
Par éq. Drapeau de la France France Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de l'Allemagne Allemagne [25]
06/03/2020 Grand Prix WESTEND,
Budapest
GP Épée Indiv. Drapeau : Japon Masaru Yamada Drapeau : France Yannick Borel Drapeau : Ukraine Ihor Reizlin
Drapeau : Kazakhstan Vadim Sharlaimov
[26]
06/03/2020 Coupe du monde,
Luxembourg
CoM Sabre Indiv. Drapeau : Hongrie Áron Szilágyi Drapeau : Corée du Sud Gu Bon-gil Drapeau : Corée du Sud Oh Sang-uk
Drapeau : Russie Veniamin Reshetnikov
[27]
Par éq. Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Allemagne Allemagne [28]
??/??/2020 Grand Prix,
Lieu à déterminer
GP Fleuret Indiv.
??/??/2020 Coupe du monde,
Lieu à déterminer
CoM Épée Indiv.
Par éq.
??/??/2020 Coupe du monde,
Lieu à déterminer
CoM Sabre Indiv.
Par éq.
Fin de la période de qualification olympique
17/04/2020 Championnats d'Asie,
Séoul
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
19/04/2020 Championnats d'Afrique,
Le Caire
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
24/04/2020 Grand Prix,
Séoul
GP Sabre Indiv.
01/05/2020 Grand Prix,
Cali
GP Épée Indiv.
01/05/2020 Fleuret de Saint-Pétersbourg,
Saint-Pétersbourg
CoM Fleuret Indiv.
Par éq.
08/05/2020 Ville de Madrid,
Madrid
CoM Sabre Indiv.
Par éq.
15/05/2020 Grand Prix,
Dubaï
GP Fleuret Indiv.
15/05/2020 Challenge Monal,
Paris
CoM Épée Indiv.
Par éq.
22/05/2020 Sabre de Moscou,
Moscou
GP Sabre Indiv.
16/06/2020 Championnats panaméricains,
Asuncion
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
16/06/2020 Championnats d'Europe,
Minsk
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
25/07/2020 Jeux olympiques,
Tokyo
JO Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.

Dames[modifier | modifier le code]

Légende Abrégé Catégorie
JO Jeux olympiques
ChZ Championnat de zone
GP Grand Prix
CoM Coupe du monde
Sat. Tournoi satellite

Tournois satellites[modifier | modifier le code]

Circuit principal[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. Arme Type Vainqueur Finaliste Troisièmes T
01/11/2019 Glaive de Tallinn,
Tallinn
CoM Épée Indiv. Drapeau : Roumanie Ana Maria Popescu Drapeau : Russie Violetta Kolobova Drapeau : République populaire de Chine Sun Yiwen
Drapeau : République populaire de Chine Zhu Mingye
[29]
Par éq. Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la Russie Russie Drapeau des États-Unis États-Unis [30]
22/11/2019 Coupe du monde,
Le Caire
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : Italie Arianna Errigo Drapeau : République populaire de Chine Shi Yue Drapeau : Italie Elisa Di Francisca
Drapeau : France Ysaora Thibus
[31]
Par éq. Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la France France [32]
22/11/2019 Trophée ORCOM[33],
Orléans
CoM Sabre Indiv. Drapeau : France Manon Brunet Drapeau : Russie Olga Nikitina Drapeau : Ukraine Olha Kharlan
Drapeau : République populaire de Chine Shao Yaqi
[34]
Par éq. Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de l'Ukraine Ukraine [35]
13/12/2019 Challenge international de Saint-Maur,
Saint-Maur-des-Fossés
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : Italie Alice Volpi Drapeau : Italie Martina Batini Drapeau : Russie Inna Deriglazova
Drapeau : États-Unis Lee Kiefer
[36]
Par éq. Drapeau de la Russie Russie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau du Japon Japon [37]
13/12/2019 Coupe du monde,
Salt Lake City
CoM Sabre Indiv. Drapeau : Ukraine Olha Kharlan Drapeau : République populaire de Chine Qian Jiarui Drapeau : France Manon Brunet
Drapeau : Corée du Sud Seo Ji-yeon
[38]
Par éq. Drapeau de la France France Drapeau de la Hongrie Hongrie Drapeau des États-Unis États-Unis [39]
10/01/2020 Grand Prix,
Montréal
GP Sabre Indiv. Drapeau : Ukraine Olha Kharlan Drapeau : Russie Olga Nikitina Drapeau : France Charlotte Lembach
Drapeau : République populaire de Chine Shao Yaqi
[40]
10/01/2020 Coupe du monde,
La Havane
CoM Épée Indiv. Drapeau : Pologne Aleksandra Zamachowska Drapeau : Roumanie Ana Maria Popescu Drapeau : France Marie-Florence Candassamy
Drapeau : Pologne Renata Knapik-Miazga
[41]
Par éq. Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Estonie Estonie Drapeau de la France France [42]
10/01/2020 Coupe de la Cour d'Artus,
Katowice
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : Russie Inna Deriglazova Drapeau : Italie Camilla Mancini Drapeau : États-Unis Lee Kiefer
Drapeau : France Ysaora Thibus
[43]
Par éq. Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la France France Drapeau de l'Italie Italie [44]
24/01/2020 Grand Prix du Qatar,
Doha
GP Épée Indiv. Drapeau : Roumanie Ana Maria Popescu Drapeau : Italie Mara Navarria Drapeau : Russie Tatyana Andryushina
Drapeau : Estonie Erika Kirpu
[45]
07/02/2020 Trophée INALPI,
Turin
GP Fleuret Indiv. Drapeau : France Ysaora Thibus Drapeau : États-Unis Lee Kiefer Drapeau : Russie Inna Deriglazova
Drapeau : Italie Alice Volpi
[46]
07/02/2020 Coupe du monde,
Barcelone
CoM Épée Indiv. Drapeau : Estonie Katrina Lehis Drapeau : France Alexandra Louis-Marie Drapeau : Russie Tatyana Gudkova
Drapeau : Corée du Sud Kang Young-mi
[47]
Par éq. Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de la République populaire de Chine Chine Drapeau des États-Unis États-Unis [48]
21/02/2020 Coupe du monde,
Kazan
CoM Fleuret Indiv. Drapeau : Italie Elisa Di Francisca Drapeau : République populaire de Chine Shi Yue Drapeau : Italie Alice Volpi
Drapeau : Russie Adelina Zagidullina
[49]
Par éq. Drapeau de l'Italie Italie Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la France France [50]
06/03/2020 Grand Prix WESTEND,
Budapest
GP Épée Indiv. Drapeau : France Alexandra Louis-Marie Drapeau : Corée du Sud Song Se-ra Drapeau : Estonie Irina Embrich
Drapeau : France Hélène Ngom
[51]
06/03/2020 Coupe Acropolis,
Athènes
CoM Sabre Indiv. Drapeau : États-Unis Mariel Zagunis Drapeau : Hongrie Liza Pusztai Drapeau : Japon Misaki Emura
Drapeau : Grèce Theodóra Gkountoúra
[52]
Par éq. Drapeau de la Russie Russie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la Hongrie Hongrie [53]
??/??/2020 Grand Prix,
Lieu à déterminer
GP Fleuret Indiv.
??/??/2020 Coupe du monde,
Lieu à déterminer
CoM Épée Indiv.
Par éq.
??/??/2020 Coupe du monde,
Lieu à déterminer
CoM Sabre Indiv.
Par éq.
Fin de la période de qualification olympique
17/04/2020 Championnats d'Asie,
Séoul
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
19/04/2020 Championnats d'Afrique,
Le Caire
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
24/04/2020 Grand Prix,
Séoul
GP Sabre Indiv.
01/05/2020 Grand Prix,
Cali
GP Épée Indiv.
01/05/2020 Coupe Reinhold-Würth,
Tauberbischofsheim
CoM Fleuret Indiv.
Par éq.
08/05/20 Coupe du monde,
Tunis
CoM Sabre Indiv.
Par éq.
15/05/2020 Grand Prix,
Dubaï
GP Fleuret Indiv.
15/05/2020 Coupe du monde,
Dubaï
CoM Épée Indiv.
Par éq.
22/05/2020 Sabre de Moscou,
Moscou
GP Sabre Indiv.
16/06/2020 Championnats panaméricains,
Asuncion
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
16/06/2020 Championnats d'Europe,
Minsk
ChZ Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.
25/07/2020 Jeux olympiques,
Tokyo
JO Épée Indiv.
Par éq.
Fleuret Indiv.
Par éq.
Sabre Indiv.
Par éq.

Classements généraux[modifier | modifier le code]

Épée[modifier | modifier le code]

Messieurs[modifier | modifier le code]

Classement général individuel après 5 épreuves sur 10
Rang Nom Points
1 Drapeau : Russie Sergey Bida 205
2 Drapeau : Japon Masaru Yamada 164
3 Drapeau : Hongrie Gergely Siklósi 162
4 Drapeau : Ukraine Ihor Reizlin 156
5 Drapeau : Italie Andrea Santarelli 147
6 Drapeau : France Yannick Borel 140
7 Drapeau : Pays-Bas Bas Verwijlen 122
8 Drapeau : Corée du Sud Park Sang-young 112
9 Drapeau : Japon Kazuyasu Minobe 111
10 Drapeau : Venezuela Rubén Limardo 108
Classement général par équipes après 3 épreuves sur 7
Rang Nom Points
1 Drapeau de la France France 355
2 Drapeau de la Suisse Suisse 294
3 Drapeau de l'Italie Italie 276
4 Drapeau du Japon Japon 262
5 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 257

Dames[modifier | modifier le code]

Classement général individuel après 5 épreuves sur 10
Rang Nom Points
1 Drapeau : Roumanie Ana Maria Popescu 176
2 Drapeau : Brésil Nathalie Moellhausen 157
3 Drapeau : République populaire de Chine Sun Yiwen 149
4 Drapeau : Corée du Sud Choi In-jeong 140
5 Drapeau : Italie Mara Navarria 140
6 Drapeau : République populaire de Chine Lin Sheng 139
7 Drapeau : Hong Kong Kong Man Wai 134
8 Drapeau : France Coraline Vitalis 112
9 Drapeau : Corée du Sud Kang Young-mi 111
10 Drapeau : Ukraine Olena Kryvytska 107
Classement général par équipes après 3 épreuves sur 7
Rang Nom Points
1 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 340
2 Drapeau de la Russie Russie 308
3 Drapeau de la Pologne Pologne 304
4 Drapeau de l'Italie Italie 294
5 Drapeau des États-Unis États-Unis 288

Fleuret[modifier | modifier le code]

Messieurs[modifier | modifier le code]

Classement général individuel après 5 épreuves sur 10
Rang Nom Points
1 Drapeau : Italie Alessio Foconi 210
2 Drapeau : France Enzo Lefort 174
3 Drapeau : États-Unis Gerek Meinhardt 156
4 Drapeau : Italie Andrea Cassarà 154
5 Drapeau : États-Unis Alexander Massialas 152
6 Drapeau : Italie Daniele Garozzo 133
7 Drapeau : États-Unis Nick Itkin 126
8 Drapeau : États-Unis Race Imboden 122
9 Drapeau : Russie Aleksey Cheremisinov 122
10 Drapeau : France Julien Mertine 119
Classement général par équipes après 4 épreuves sur 7
Rang Nom Points
1 Drapeau des États-Unis États-Unis 448
2 Drapeau de la France France 344
3 Drapeau de l'Italie Italie 280
4 Drapeau de la Russie Russie 268
5 Drapeau de Hong Kong Hong Kong 262

Dames[modifier | modifier le code]

Classement général individuel après 5 épreuves sur 10
Rang Nom Points
1 Drapeau : Russie Inna Deriglazova 309
2 Drapeau : Italie Alice Volpi 200
3 Drapeau : Italie Elisa Di Francisca 197
4 Drapeau : Italie Arianna Errigo 180
5 Drapeau : États-Unis Lee Kiefer 179
6 Drapeau : France Ysaora Thibus 172
7 Drapeau : Japon Yūka Ueno 127
8 Drapeau : Corée du Sud Jeon Hee-sook 124
9 Drapeau : Russie Adelina Zagidullina 111
10 Drapeau : Japon Sera Azuma 107
Classement général par équipes après 4 épreuves sur 7
Rang Nom Points
1 Drapeau de la Russie Russie 436
2 Drapeau de l'Italie Italie 364
3 Drapeau de la France France 308
4 Drapeau des États-Unis États-Unis 304
5 Drapeau du Japon Japon 258

Sabre[modifier | modifier le code]

Messieurs[modifier | modifier le code]

Classement général individuel après 5 épreuves sur 10
Rang Nom Points
1 Drapeau : Corée du Sud Oh Sang-uk 263
2 Drapeau : Allemagne Max Hartung 203
3 Drapeau : États-Unis Eli Dershwitz 197
4 Drapeau : Italie Luca Curatoli 180
5 Drapeau : Hongrie Áron Szilágyi 172
6 Drapeau : France Boladé Apithy 164
7 Drapeau : Géorgie Sandro Bazadze 131
8 Drapeau : Russie Kamil Ibragimov 131
9 Drapeau : Corée du Sud Gu Bon-gil 129
10 Drapeau : Russie Veniamin Reshetnikov 128
Classement général par équipes après 3 épreuves sur 7
Rang Nom Points
1 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 436
2 Drapeau de la Hongrie Hongrie 332
3 Drapeau de l'Italie Italie 316
4 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 284
5 Drapeau de la Russie Russie 242

Dames[modifier | modifier le code]

Classement général individuel après 5 épreuves sur 10
Rang Nom Points
1 Drapeau : Ukraine Olha Kharlan 297
2 Drapeau : Russie Sofia Velikaya 208
3 Drapeau : France Manon Brunet 187
4 Drapeau : États-Unis Anne-Elizabeth Stone 136
5 Drapeau : Russie Sofia Pozdniakova 136
6 Drapeau : République populaire de Chine Shao Yaqi 135
7 Drapeau : Corée du Sud Kim Ji-yeon 133
8 Drapeau : République populaire de Chine Qian Jiarui 124
9 Drapeau : États-Unis Mariel Zagunis 121
10 Drapeau : Roumanie Bianca Pascu 118
Classement général par équipes après 3 épreuves sur 7
Rang Nom Points
1 Drapeau de la Russie Russie 402
2 Drapeau de la France France 336
3 Drapeau de l'Italie Italie 296
4 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 286
5 Drapeau de la Hongrie Hongrie 269

Statistiques[modifier | modifier le code]

Tableaux des médailles masculin et féminin global des épreuves de coupe du monde et Grands Prix, hors satellites et grands championnats.

Messieurs[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de la France France 6 3 4 13
2 Drapeau des États-Unis États-Unis 5 4 2 11
3 Drapeau de la Hongrie Hongrie 4 1 0 5
4 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 3 4 3 10
5 Drapeau de l'Italie Italie 1 8 9 18
6 Drapeau de la Russie Russie 1 3 5 9
7 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1 0 4 5
8 Drapeau du Japon Japon 1 0 2 3
9 Drapeau de l'Espagne Espagne 1 0 0 1
9 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 0 0 1
Total 24 24 38 84

Dames[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de l'Italie Italie 6 5 4 15
2 Drapeau de la Russie Russie 5 5 5 15
3 Drapeau de la France France 4 2 9 15
4 Drapeau de la Roumanie Roumanie 2 1 0 3
5 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 2 0 2 4
6 Drapeau de la Pologne Pologne 2 0 1 3
7 Drapeau des États-Unis États-Unis 1 2 5 8
8 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 1 2 2 5
9 Drapeau de l'Estonie Estonie 1 1 2 4
10 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 0 4 4 8
Total 24 24 38 86

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Règles d'organisation (Article o.108) », sur fie.org
  2. « Règles d'organisation (Article o.109) », sur fie.org
  3. « Informations sur les compétitions », sur fie.org, (consulté le 14 mars 2020)
  4. (kr) Choi Song-a, « Kim Jung-hwan, aîné de l'équipe de sabre, revient pour un an. », sur yna.co.kr,
  5. « Lion de Bonn - Individuel », sur fie.org,
  6. « Lion de Bonn - Par équipes », sur fie.org,
  7. « Coupe du monde de sabre messieurs, Le Caire - Individuel », sur fie.org,
  8. « Coupe du monde de sabre messieurs, Le Caire - Par équipes », sur fie.org,
  9. « Grand Prix de Berne - Individuel », sur fie.org,
  10. « Grand Prix de Berne - Par équipes », sur fie.org,
  11. « Coupe du Prince Takamado - Individuel », sur fie.org,
  12. « Coupe du Prince Takamado - Par équipes », sur fie.org,
  13. « Coupe d'Heidenheim - Individuel », sur fie.org,
  14. « Coupe d'Heidenheim - Par équipes », sur fie.org,
  15. « Grand Prix de sabre, Montréal - Individuel messieurs », sur fie.org,
  16. « Challenge international de Paris - Individuel », sur fie.org,
  17. « Challenge international de Paris - Par équipes », sur fie.org,
  18. « Grand Prix du Qatar - Individuel messieurs », sur fie.org,
  19. « Trophée INALPI - Individuel messieurs », sur fie.org,
  20. « Coupe du monde d'épée messieurs, Vancouver - Individuel », sur fie.org,
  21. « Coupe du monde d'épée messieurs, Vancouver - Par équipes », sur fie.org,
  22. « Challenge des Pharaons - Individuel », sur fie.org,
  23. « Challenge des Pharaons - Par équipes », sur fie.org,
  24. « Sabre de Wołodyjowski - Individuel », sur fie.org,
  25. « Sabre de Wołodyjowski - Par équipes », sur fie.org,
  26. « Grand Prix de Budapest - Individuel messieurs », sur fie.org,
  27. « Coupe du monde de sabre messieurs, Luxembourg - Individuel », sur fie.org,
  28. « Coupe du monde de sabre messieurs, Luxembourg - Par équipes », sur fie.org,
  29. « Glaive de Tallinn - Individuel », sur fie.org,
  30. « Glaive de Tallinn - Par équipes », sur fie.org,
  31. « Coupe du monde de fleuret dames, Le Caire - Individuel », sur fie.org,
  32. « Coupe du monde de fleuret dames, Le Caire - Par équipes », sur fie.org,
  33. « Coupe du monde de sabre dames (ORCOM) », sur evenementsescrime-ffe.fr,
  34. « Trophée ORCOM - Individuel », sur fie.org,
  35. « Trophée ORCOM - Par équipes », sur fie.org,
  36. « Challenge international de Saint-Maur - Individuel », sur fie.org,
  37. « Challenge international de Saint-Maur - Par équipes », sur fie.org,
  38. « Coupe du monde de sabre dames, Salt Lake City - Individuel », sur fie.org,
  39. « Coupe du monde de sabre dames, Salt Lake City - Par équipes », sur fie.org,
  40. « Grand Prix de sabre dames, Montréal », sur fie.org,
  41. « Coupe du monde d'épée dames, La Havane - Individuel », sur fie.org,
  42. « Coupe du monde d'épée dames, La Havane - Par équipes », sur fie.org,
  43. « Coupe de la Cour d'Artus, Katowice - Individuel », sur fie.org,
  44. « Coupe de la Cour d'Artus, Katowice - Par équipes », sur fie.org,
  45. « Grand Prix du Qatar - Individuel dames », sur fie.org,
  46. « Trophée INALPI - Individuel dames », sur fie.org,
  47. « Ville de Barcelone - Individuel », sur fie.org,
  48. « Ville de Barcelone - Par équipes », sur fie.org,
  49. « Fleuret de Kazan - Individuel », sur fie.org,
  50. « Fleuret de Kazan - Par équipes », sur fie.org,
  51. « Grand Prix de Budapest - Individuel dames », sur fie.org,
  52. « Coupe Acropolis - Individuel », sur fie.org,
  53. « Coupe Acropolis - Par équipes », sur fie.org,

Voir aussi[modifier | modifier le code]