Coupe de France des clubs de triathlon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe de France des clubs de triathlon et duathlon
Description de l'image Triathlon pictogram.svg.
Généralités
Sport TriathlonVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1986
Organisateur(s) FFTri
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Drapeau de la France France
Distance Distance S (sprint) :
Swimming pictogram.svg 750 m
Cycling (road) pictogram.svg 20 km
Athletics pictogram.svg 10 km

Palmarès
Tenant du titre Saint-Raphaël Triathlon
Plus titré(s) Beauvais Triathlon (10)

La coupe de France des clubs de triathlon qui devient en 2004 après l’intégration du duathlon dans son organisation, la coupe de France des clubs de triathlon et de duathlon, est une compétition de triathlon créée en 1986 par le CONADET[n 1]. L'épreuve a connu différents formats depuis sa création selon des règles d'attribution du titre diverses. Elle s'attribue au club, sur une compétition unique qui se déroule sous un format de contre-la-montre par équipe sur distance S. Tous les clubs de France peuvent s'engager et présenter des équipes masculines et féminines sur les diverses épreuves de triathlon et de duathlon, selon une réglementation qualificative définie. La rencontre nationale se tient généralement en fin de saison d'été.

Histoire[modifier | modifier le code]

1986 - 1991 : premières formules[modifier | modifier le code]

Une coupe de France individuelle (1986-1987)[modifier | modifier le code]

La coupe de France de triathlon est créée en 1986 par le CONADET comme un titre individuel et sur les deux catégories de distance A et B (équivalents des courte et longue distances modernes). Elle est attribué au triathlète qui remporte l’épreuve finale et les clubs, n'existant pas ou peu à l'époque, ne sont pas pris en compte. Pour participer il faut faire partie des 300 meilleurs triathlètes du championnat de France et participer à la finale de la catégorie.

La première compétition se déroule à Lyon, le 7 septembre 1986 pour la catégorie B. Le premier podium consacre Georges Belaubre, après qu'Yves Cordier ait été pénalisé pour avoir manqué un aiguillage qui le fait arriver premier, et Laurent Boquillet pour les hommes. Chez les femmes, Chantal Malherbe remonte les sept minutes de retard qu'elle compte dans la partie natation sur Isabelle Mouthon et remporte la première place, Odile Lagarde complètant ce premier podium. La finale de la catégorie A se déroule à Nantes le 21 septembre 1986, Georges Belaubre récidive et remporte la coupe, alors que Béatrice Mouthon bat cette fois Chantal Malherbe. En 1987, les principes de la compétition restent inchangés[1].

1986-1987 : Classement individuel de la Coupe de France
Année Cat Hommes Femmes
Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze
1986 A Georges Belaubre Christophe Hervieu Bertrande Malegue Isabelle Mouthon Chantal Malherbe Béatrice Mouthon
B Georges Belaubre Yves Cordier Laurent Boquillet Chantal Malherbe Isabelle Mouthon Odile Lagarde
1987 A ?
B ?

Ouverture aux clubs (1988-1989)[modifier | modifier le code]

En 1988, au classement individuel s'ajoute un classement des clubs, sur la course de catégorie B seulement, alors que seules les équipes masculines sont concernées. Le premier podium club de la coupe de France consacre le CA Mantes la Jolie, devant Promo Sport Poissy et le Racing Club de France. Le système est identique pour 1989 mais la coupe se déroule dans la catégorie A (courte distance) à Autun[2].

1988-1989 : Classement individuel (seul) de la Coupe de France
Année Cat Hommes Femmes
Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze
1988 A ?
B Karel Blondeel Grégoire Millet Patrick Girard Pas de classement féminin
1989 A Philippe Méthion Didier Volckaert Patrick Girard Anne-Marie Rouchon Catherine Jay Béatrice Mouthon

Palmarès réservé aux clubs (1990)[modifier | modifier le code]

La finale 1990 se tient à Vichy le 30 septembre et voit la mise en place d'un classement club féminin spécifique inexistant jusque-là et la création d'un podium mixte attribué à l'issue d'un calcul complexe. La course connait d'importants problèmes d'arbitrage et d'application des règles, qui poussent les autorités fédérales à la mise en place de reformes et ne permet pas de valider les résultats pour l’attribution du podium club mixte. La course consacre cependant le club de Poissy avec Patrick Girard et Philippe Méthion, respectivement premier et second pour le challenge hommes. Chez les femmes, le club de Vineuil est le premier à inscrire son nom au challenge féminin avec un triplé de son équipe composée d'Isabelle Mouthon, Sylvie Muguet et Béatrice Mouthon[3].

En 1991, les règles sont identiques et le podium individuel homme consacre les clubs de Salon triathlon et du Racing Club de France pour le trophée féminin. La coupe mixte est également attribuée au Racing Club de France[4].

Depuis 1992 : formule moderne[modifier | modifier le code]

En 1992, la finale de la coupe de France propose une nouvelle formule sur courte distance uniquement. Celle-ci se déroule dans un format de contre-la-montre par équipe où le drafting (aspiration-abri) est autorisé, contrairement à toutes les habitudes historiques du triathlon. Les équipes sont composées de cinq triathlètes pour les hommes et de trois pour les femmes. Ce format collectif entraine la disparition du classement individuel et détermine le classement des challenges masculins et féminin. L’addition des meilleurs temps de chaque équipe du club détermine le podium club mixte.

Le premier podium de cette nouvelle formule est constitué de Poissy Triathlon, du Racing Club de France et du Voisin Tri Saint Quentin pour le challenge hommes. Le challenge féminin est remporté par le Racing Club de France, suivi d'Éveil Nautique Tri et de l'ASFAS Triathlon. Le classement mixte attribue le podium de la coupe au Racing Club de France, devant le CO Sèvres triathlon et le Tricastin TC[4]. L'édition 1993 qui doit se tenir à Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme est annulée en raison de conditions climatiques défavorables. La ville accueille finalement l'édition de 1994[5].

2004 : intégration du duathlon[modifier | modifier le code]

Depuis 2004, le duathlon a rejoint la compétition et la coupe de France des clubs de duathlon crée en 1994[6],[7], est attribuée lors de cette journée de rencontres sportives. La compétition prend le nom officiel de « Coupe de France des clubs de triathlon et duathlon ». Les règles de courses et les conditions de participation sont identiques pour les deux pratiques[8]

2015 : la rencontre des clubs de France[modifier | modifier le code]

Les règles générales n'ont pas connu de changement notable depuis 1992. Les méthodes de classement connaissent quelques évolutions mineures. Le classement club hommes et femmes est abandonné et le résultat club combiné mixte devient plus simplement le classement général des clubs pour attribuer la coupe de France au club totalisant le meilleur temps général. Des challenges vétérans et jeunes font également partie de la programmation de ces journées compétitives et se déroulent autour de la traditionnelle épreuve « élites »[9].

La coupe de France devient au fil du temps la rencontre de fin de saison des clubs de triathlon et duathlon de France. Elle se pratique sur distance S pour les adultes et XS pour les jeunes. L'édition 2015 qui s'est tenue le 11 octobre à Nœud-les-mines est la 29e édition de cette compétition[10].

Critères de qualification[modifier | modifier le code]

Les critères de participation des clubs aux coupes de France de triathlon et de duathlon sont établies par la Fédération française de triathlon. Les équipes hommes ou femmes des clubs en première ou seconde division engagées dans le championnat de France des clubs de l'année en cours sont qualifiées d'office[n 2]. Les cinq premières équipes hommes et femmes du palmarès des coupes de l'année précédente sont qualifiées également. Enfin les ligues régionales attribuent des qualifications aux clubs qui en font la demande selon un quota définie. De une à huit, selon le nombre de clubs et d'adhérents relevant de la ligue. Une quota supplémentaire pouvant être attribué aux ligues par la commission fédérale des grandes épreuves[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les résultats selon les évolutions de la réglementation des courses depuis la création de la coupe de France de triathlon pour les clubs, qui deviendra la coupe de France des clubs de triathlon et duathlon à partir de 2004.

  • 1986 à 1987 : Classement individuel catégories A et B (pas de titre remis aux clubs)
  • 1988 : classement individuel et classement club pour la catégorie B masculine uniquement
  • 1989 : classement individuel et classement club masculin uniquement
  • 1990 à 1991 : classement club masculin et féminin donnant le podium club mixte sur la distance A (CD ou M actuel) uniquement[n 3]
  • Depuis 1992 : résultat challenge masculin et féminin donnant le podium de la coupe de France (sur un format contre la montre sur distance M puis S)

1988 - 1989[modifier | modifier le code]

1988-1989 : classement des clubs pour la catégorie masculine
Année Hommes
Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze
1988 CA Mantes la Ville Promo sport Poissy Racing Club de France
1989 Poissy Triathlon Racing Club de France Triathlé Vanne

1990 - 1991[modifier | modifier le code]

1990-1991 : Palmarès des challenges masculin, féminin et mixte de la Coupe de France des clubs
Année Hommes Femmes Combiné
Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze
1990 Poissy Triathlon Vineuil sport triathlon Non attribué
1991 Salon triathlon Poissy Triathlon Racing Club de France Racing Club de France CO Sèvres triathlon Salon triathlon Racing Club de France Salon triathlon CO Sèvres triathlon

Depuis 1992[modifier | modifier le code]

Palmarès de la Coupe de France des clubs (combinaison des challenges masculin et féminin)
Année Lieu Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze
1992 Mimizan Racing Club de France CO Sèvres triathlon Tricastin TC
1993 Saint-Paul-Trois-Châteaux Épreuve annulée
1994 Saint-Paul-Trois-Châteaux TGV Saint Quentin Racing Club de France Triathl'Aix
1995 Beauvais TGV Saint Quentin TC Boulogne Billancourt Racing Club de France
1996 Ancône TGV Saint Quentin Tricastin TC TC Boulogne Billancourt
1997 Sablé-sur-Sarthe Poissy Triathlon
1998 Boulogne-Billancourt Beauvais Triathlon TC Boulogne Billancourt Tricastin TC
1999 Vaulx-en-Velin Beauvais Triathlon
2000 Épinal Beauvais Triathlon Poissy Triathlon Échirolles Triathlon
2001 Les Sables-d'Olonne Beauvais Triathlon Poissy Triathlon Échirolles Triathlon
2002 Toulouse Beauvais Triathlon Poissy Triathlon Montpellier Agglo triathlon
2003 Les Sables-d'Olonne Poissy Triathlon Beauvais Triathlon Sables Vendée
2004 Vendôme Poissy Triathlon Beauvais Triathlon Brive Limousin Triathlon
2005 Châteauroux Poissy Triathlon Beauvais Triathlon Montpellier Triathlon
2006 Châteauroux Beauvais Triathlon Poissy Triathlon Montpellier Triathlon
2007 Châteauroux Beauvais Triathlon Poissy Triathlon Saint-Étienne Triathlon 42
2008 Gruissan Beauvais Triathlon Poissy Triathlon TCG 79 Parthenay
2009 Gruissan Beauvais Triathlon Poissy Triathlon TCG 79 Parthenay
2010 Parthenay Beauvais Triathlon Poissy Triathlon TCG 79 Parthenay
2011 Parthenay Poissy Triathlon Lagadère Paris Racing Saint-Raphaël Triathlon
2012 Châteauroux Poissy Triathlon Saint-Raphaël triathlon TCG 79 Parthenay
2013 L'Aiguillon-sur-Mer Poissy Triathlon TCG 79 Parthenay Saint-Raphaël Triathlon
2014 L'Aiguillon-sur-Mer TCG 79 Parthenay Poissy Triathlon Issy Triathlon
2015 Nœux-les-Mines Saint-Raphaël Triathlon Issy triathlon TCG 79 Parthenay
2016 Mouilleron-le-Captif Poissy Triathlon Issy triathlon TCG 79 Parthenay
2017 L'Aiguillon-sur-Mer Metz Triathlon La Rochelle Triathlon Poissy Triathlon
2018 Montceau-les-Mines Metz Triathlon Poissy Triathlon Issy Triathlon
2019 Montluçon Poissy Triathlon Tricastion Triathlon Sardines Triathlon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ancêtre de la FFTri.
  2. Leur participation est obligatoire sous peine de sanctions financières pour le club
  3. Suppression de la compétition en distance B.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le CONADET 21 octobre 1984 - 21 octobre 1989, FFtri, , PDF, p. 92.
  2. Le CONADET 21 octobre 1984 - 21 octobre 1989, FFtri, , PDF, p. 93.
  3. La crise 21 octobre 1989 - 19 janvier 1991, FFtri, , PDF, p. 23.
  4. a et b Les années noires 19 janvier 1991 - 9 janvier 1993, FFtri, , PDF, p. 30.
  5. La fin de l'orage 9 janvier 1993 - 25 janvier 1997, FFtri, , PDF, p. 54.
  6. « La fin de l'Orage 1993-1996 » [PDF], sur http://fftri.com (consulté le 19 décembre 2015).
  7. « Historique SAS Triathlon 37 », sur http://sastriathlon37.com (consulté le 20 décembre 2015).
  8. a et b « Réglementation fédérale 2016 » [PDF], sur http://www.fftri.com (consulté le 19 décembre 2015), p. 88.
  9. « Coupe de France des clubs de triathlon et duathlon », sur http://fftri.com (consulté le 31 octobre 2015).
  10. « Coupe de France des Club de Triathlon et Duathlon - 10/11 octobre 2015 - Nœux-les-Mines », sur http://redaction.triathlete.fr (consulté le 31 octobre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel