Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe masculine de handball 1979-1980

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Coupe des coupes de handball masculin 1979-1980
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération internationale de handball (IHF)
Éditions 5e
Date Du
au
Participants 22 clubs européens

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach
Vainqueur Drapeau : Espagne CB Calpisa Alicante
Finaliste Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach

Navigation

La Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe masculine de handball 1979-1980 est la 5e édition de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe masculine de handball.

Organisée par la Fédération internationale de handball (IHF), la compétition est ouverte à 22 clubs de handball d'associations membres de l'IHF. Ces clubs sont qualifiés en fonction de leurs résultats dans leur pays d'origine lors de la saison 1978-1979.

Elle est remportée par le club espagnol du CB Calpisa Alicante, vainqueur en finale du club ouest-allemand du VfL Gummersbach[1].

À noter l'absence des clubs soviétiques, est-allemands, polonais et roumains en raison de la préparation des Jeux olympiques 1980.

Résultats[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
HC Rovereto Drapeau de l'Italie ?? – ?? Drapeau de la Bulgarie Trakia Plovdiv ??-?? ??-??
HB Dudelange Drapeau du Luxembourg 34 – 47 Drapeau des Pays-Bas Blauw-Wit Beek 17-25 17-22
SK Avanti Lebbeke Drapeau de la Belgique 37 – 48 Drapeau de la Suisse BSV Berne 24-24 13-24
FC Porto Drapeau du Portugal 50 – 42 Drapeau d’Israël Maccabi Ramat Gan 26-23 24-19
Tatabánya KC Drapeau de la Hongrie 30 – 38 Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach 16-19 14-19
Sparta Helsinki Drapeau de la Finlande 35 – 43 Drapeau de la Norvège Fjellhammer IL Oslo 18-18 17-25

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
UHK Krems Drapeau de l'Autriche 32 – 53 Drapeau de l'Espagne CB Calpisa Alicante 17-25 15-28
CSL Dijon Drapeau de la France 41 – 55 Drapeau de la Hongrie Debreceni Dózsa 26-28 15-27
Vikingur Reykjavik Drapeau de l'Islande 38 – 45 Drapeau de la Suède IK Heim Göteborg 19-22 19-23
Gladsaxe HG Copenhague Drapeau du Danemark 30 – 50 Drapeau : Allemagne de l'Ouest Grun-Weiss Dankersen 19-29 11-21
Blauw-Wit Beek Drapeau des Pays-Bas 39 – 41 Drapeau de la Suisse BSV Berne 19-20 20-21
RK Borac Banja Luka Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie 56 – 52 Drapeau de la Bulgarie Trakia Plovdiv 37-26 19-26
Slavia Prague Drapeau de la Tchécoslovaquie 63 – 47 Drapeau du Portugal FC Porto 35-24 28-23
Fjellhammer IL Oslo Drapeau de la Norvège 32 – 45 Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach 15-20 17-25

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
Debreceni Dózsa Drapeau de la Hongrie 43 – 54 Drapeau de l'Espagne CB Calpisa Alicante 24-22 19-32
IK Heim Göteborg Drapeau de la Suède 42 – 41 Drapeau : Allemagne de l'Ouest Grun-Weiss Dankersen 23-18 19-23
RK Borac Banja Luka Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie 49 – 42 Drapeau de la Suisse BSV Berne 29-21 20-21
Slavia Prague Drapeau de la Tchécoslovaquie 34 – 41 Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach 18-20 16-21

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
CB Calpisa Alicante Drapeau de l'Espagne 68 – 50 Drapeau de la Suède IK Heim Göteborg 40-25 28-25
RK Borac Banja Luka Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie 36 – 39 Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach 20-18 16-21

Finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
CB Calpisa Alicante Drapeau de l'Espagne 36 – 33 Drapeau : Allemagne de l'Ouest VfL Gummersbach 20-15 16-18[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Men's Cup Winners Cup 1980 », sur todor66.com (consulté le 3 janvier 2018).
  2. « Finale retour », sur Archives de la FFHB, (consulté le 27 août 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]