Coup d'un soir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Plan cul » redirige ici. Pour le court métrage, voir Plan cul (film).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PQR.

Dans le langage familier, l'expression coup d'un soir (ou plus vulgairement plan cul) désigne une relation sexuelle ne connaissant pas de suite, les participants n'ayant pas l'intention de développer une relation durable, ou même de se revoir. L'expression désigne aussi les partenaires eux-mêmes.

Toutefois, on parle également de « plan cul régulier » (souvent désigné par le sigle PQR) pour une relation dans laquelle les partenaires ont des relations sexuelles plus ou moins régulières mais sans se sentir engagés, c'est-à-dire que leurs relations peuvent s'interrompre brutalement sans que les partenaires doivent s'en émouvoir parce que les partenaires n'ont le plus souvent pas de sentiments l'un pour l'autre[1].

En France, le Minitel puis Internet ont permis un développement considérable des coups d'un soir à partir des années 1980[réf. souhaitée].

Sur les autres projets Wikimedia :

Selon des chercheurs ayant réalisé une étude sur le sujet, sur les campus américains, le coup d'un soir est considéré par certains comme un rite de passage, une culture[1].

Plan cul plus

Utilisé couramment dans une zone restreinte dans l'ouest de la France, le "Plan Cul Plus" (ou désigné par PQP), désigne une relation sexuelle du type PCRA[2] auquel s'ajoute un lien affectif et intellectuel entre les partenaires, la notion de "partenaire unique" est présente dans la relation faisant ainsi du PQP un mode relation à part entière[3]. Si la relation PCRA prétend en l'absence de projection vers une relation amoureuse et ainsi prendre fin dés lors que l'un des partenaires le décide, sans que l'un ou l'autre s'en trouve émotionnellement atteint, le PQP est une relation pouvant librement évoluer.

Notes et références[modifier | modifier le code]