Coulonges-les-Sablons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coulonges et Sablons.
image illustrant une commune de l’Orne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Orne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Coulonges-les-Sablons
L'église Saint-Germain.
L'église Saint-Germain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Arrondissement de Mortagne-au-Perche
Canton Bretoncelles
Intercommunalité Perche rémalardais
Maire délégué Françoise Strasser
2016-2020
Code postal 61110
Code commune 61125
Démographie
Population 436 hab. (2013)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 08″ nord, 0° 53′ 57″ est
Altitude Min. 133 m – Max. 264 m
Superficie 19,57 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Sablons-sur-Huisne
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Coulonges-les-Sablons

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Coulonges-les-Sablons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Coulonges-les-Sablons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Coulonges-les-Sablons

Coulonges-les-Sablons est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Sablons-sur-Huisne[1].

Elle est peuplée de 436 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Coulonges-les-Sablons est situé dans le Perche, au sein du parc naturel régional du Perche. Il s'agit d'une région bocagère et vallonnée.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 1147, Coulonges s'appelait "Colongiae" (de "colonicae", terres cultivées par des colons).

Le paysan libre obtenait le droit de s'établir dans une colonica dont il était le colon.
Des colonicæ sont apparues dès le VIIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 21 novembre 1870, durant la guerre franco-allemande, eurent lieu les combats de la Fourche, de la Madeleine et de Bretoncelles où furent engagés le 49e régiment provisoire formé de la garde nationale mobile de l'Orne, le bataillon Finistère-Morbihan de la garde nationale mobile, composé de cinq compagnies de marche du Finistère et de deux compagnies de marche du Morbihan, du 9e bataillon de marche d'infanterie de marine composé de quatre compagnies de marche du 1er régiment d'infanterie de marine et du 10e bataillon de marche d'infanterie de marine composé de quatre autres compagnies de marche du 1er régiment d'infanterie de marine[2].

Le 6 janvier 1871, durant cette même guerre, a lieu le combat de la Fourche entre les troupes françaises et prussiennes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Françoise Huard SE  
mars 2001 mars 2014 Gisèle Leroyer SE Agricultrice
mars 2014[3] décembre 2015 Stéphane Rocheteau SE Vendeur extra
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 436 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Coulonges-les-Sablons[4]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
914 896 989 899 995 988 1 033 1 033 1 031
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 029 993 936 879 824 814 824 789 756
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
726 678 605 591 605 570 530 565 492
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013 -
468 416 436 430 374 396 420 436 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique est essentiellement agricole, la commune présente de grandes parcelles cultivées, ainsi que de nombreux élevages. Cependant, quelques artisans restent présents sur la commune, menuiserie/ébénisterie...

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église de Coulonges-les-Sablons date des XVe-XVIe siècles, elle est dédiée à saint Germain d'Auxerre. Elle a pour particularité architecturale des fenêtres gothiques et de solides contreforts ainsi qu'un portail sous une fenêtre à remplage flamboyant.
  • La commune de Coulonges-les-Sablons présentent un joli lavoir alimenté par un petit ruisseau qui se jette dans la Corbionne, au carrefour de Bretoncelles et Condé-sur-Huisne, avant de rejoindre l'Huisne ; on peut le voir dans une petite prairie en face de la mairie. Il poursuit sa route à l'arrière du bourg à quelques mètres de l'ancienne école.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Planchais, journaliste, décédé en 2006 dans la commune.
  • Rhoda Scott, chanteuse installée dans la région depuis plusieurs années.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs du 2 octobre 2015 » (consulté le 22 octobre 2015)
  2. La bataille sur mairie.coulonges.free
  3. « Stéphane Rocheteau est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 mai 2015)
  4. Date du prochain recensement à Coulonges-les-Sablons, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :