Couleuvre (Allier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Couleuvre
Couleuvre (Allier)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Moulins
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Tronçais
Maire
Mandat
Daniel Rondet
2020-2026
Code postal 03320
Code commune 03087
Démographie
Population
municipale
581 hab. (2017 en augmentation de 0,52 % par rapport à 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 22″ nord, 2° 54′ 30″ est
Altitude Min. 207 m
Max. 317 m
Superficie 53,83 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Bourbon-l'Archambault
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Couleuvre
Géolocalisation sur la carte : Allier
Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Couleuvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Couleuvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Couleuvre

Couleuvre est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Son nom est associé à celui de la porcelaine de Couleuvre qui y est fabriquée depuis le XIXe siècle.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Auron, qui arrose notamment Bourges, prend sa source à Couleuvre.

Ses communes limitrophes sont[1] :

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Couleuvre est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village et son origine seraient liés, selon certaines traditions, à un miracle réalisé par saint Menoux[6] (la légende de la couleuvre de la fontaine Saint-Martin[7] de Saint-Menoux).

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, le roi Charles IX et Catherine de Médicis, venant de Blois et en route pour Moulins, auraient passé la nuit du 20 décembre 1565 dans la maison qui abrite aujourd'hui le Musée de la porcelaine.

Vue du village.
Le parvis de l'église.

De 1887 à 1950, Couleuvre était desservie par le réseau de l'Allier de la société générale des chemins de fer économiques.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1919   Léonard Gesseret SFIO Artisan maçon
octobre 1947 juin 1974 Robert Delelis    
juin 1974 mars 2008 Roger Friaud PCF Conseiller général du canton de Lurcy-Lévis (1988-2001)
mars 2008 En cours
(au )
Daniel Rondet[8] PCF Retraité
réélu en 2014 et en 2020,

Président de la Communauté de communes du pays de Tronçais depuis 2020

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2017, la commune comptait 581 habitants[Note 2], en augmentation de 0,52 % par rapport à 2012 (Allier : -1,44 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2501 2011 2921 3931 4791 4551 4051 5601 484
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8342 0542 1572 2842 3012 2222 1332 1181 979
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8041 7691 7391 5021 4041 2971 2911 1901 211
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 1961 126900796716645600584560
2017 - - - - - - - -
581--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Julien, du XIIe siècle au XIVe siècle. Classée Monument historique. On peut y voir notamment une tribune portée par des colonnes à chapiteaux bourguignons, ainsi que la pierre tombale de Jean de Villars.
  • Musée de la porcelaine, dans la maison dite de Charles IX.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Émile Diffloth (1856-1933), céramiste, né à Couleuvre.
  • Jules-Hippolyte Percher, né en 1857 à Couleuvre, mort en 1895 dans un duel, journaliste et écrivain français sous le pseudonyme d'Harry Alis.
  • Jean-Luc Petitrenaud (1950-), critique gastronomique. Il a appris le goût de la bonne chère quand il rendait visite à sa grand-mère Louise à Couleuvre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail (consulté le 23 mai 2017).
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  6. Octave-Louis Aubert, Légendes traditionnelles du Bourbonnais, Saint-Brieuc, L. Aubert (Impr. les Presses bretonnes), 1946 (réimpr. Éd. du Bastion, 1998). Voir extrait.
  7. http://www.fontainesdefrance.info/historiques/historique-fontaine-saintmenoux.htm
  8. « Liste nominative des communes de l'Allier » [PDF], sur maires-allier.fr, Association des maires et présidents d'intercommunalité de l'Allier, (consulté le 17 juillet 2020).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.