Couleurs panarabes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les couleurs panarabes sont les couleurs rouge, noir, vert et blanc, issues du drapeau de la Révolte arabe. On retrouve ces couleurs dans la plupart des drapeaux des pays arabes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ces couleurs sont inspirées d'un vers de Safiy-eddine Al-Hali : « Blancs sont nos bienfaits, noires sont nos batailles, verts sont nos pâturages, rouges sont nos épées » (بيض صنائعنا سود وقائعنا .. خضر مرابعنا حمر مواضينا).

Sur la gauche un triangle rouge, prolongé par trois bandes horizontales noire, verte et blanche.

Ces couleurs avaient été adoptées par la Grande révolte arabe de 1916, révolte qui visait à la formation d'un royaume arabe englobant tout le Bilad-Es-Sham. Le choix des couleurs et de leur disposition a été réalisé, soit par Mark Sykes, soit par le Chérif Hussein lui-même[3].

Drapeaux arborant les couleurs panarabes[modifier | modifier le code]

Drapeaux nationaux[modifier | modifier le code]

Drapeaux de mouvements politiques et d'États non reconnus ou partiellement reconnus[modifier | modifier le code]

Évolution des drapeaux des pays ayant arboré les couleurs panarabes[modifier | modifier le code]

La Libye arbore les couleurs panarabes sur son drapeau depuis la prise de pouvoir de Kadhafi en 1969. Elle les abandonne en 1977 pour qu'il ressemble moins à celui de l'Égypte de Sadate (qui était allé en Israël) et réaffirmer l'attachement à l'Islam et à la révolution socialiste.

La Syrie arbore les couleurs panarabes sur ses drapeaux depuis sa déclaration d'indépendance en 1920, puis de façon définitive lors de l'accession effective à l'indépendance en 1946. Elle aura des drapeaux identiques à d'autres pays arabes lors d'éphémères tentatives d'unions panarabes.

Le drapeau de l'Irak adopté en 1921 était déjà constitué des couleurs panarabes. L'Irak a ensuite adopté un drapeau portant les trois étoiles de la proposition d'alliance avec l'Égypte et la Syrie. Elles ont ensuite changé de sens pour correspondre à la devise du parti Baath.

Le drapeau du Yémen a été adopté en mai 1990 quand les deux Yémen se sont réunis pour former un pays unique. Les couleurs panarabes étaient déjà présentes sur les drapeaux du Sud et du Nord Yémen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Green is frequently found in Arab flags because this colour was taken by the Fatimite dynasty, which ruled most of north Africa." American Educator, New York, 1973, 7th vol., p. 131, [1]
  2. Gérard D. Khoury, La France et l'Orient arabe : naissance du Liban moderne, 1914-1920, Paris, Armand Colin, , 419 p. (ISBN 2-200-21322-0), page 130
  3. Gérard D. Khoury, La France et l'Orient arabe : naissance du Liban moderne, 1914-1920, Paris, Armand Colin, , 419 p. (ISBN 2-200-21322-0), page 134 1er paragraphe

Lien externe[modifier | modifier le code]