Couesmes-Vaucé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Couesmes-Vaucé
Couesmes-Vaucé
L'église Saint-Julien de Couesmes.
Blason de Couesmes-Vaucé
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Canton Gorron
Intercommunalité Communauté de communes du Bocage Mayennais
Maire
Mandat
Emmanuel Dorsy
2018-2020
Code postal 53300
Code commune 53079
Démographie
Gentilé Couesmiens
Population
municipale
366 hab. (2016 en diminution de 6,15 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 06″ nord, 0° 42′ 35″ ouest
Altitude Min. 100 m
Max. 206 m
Superficie 19,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Couesmes-Vaucé

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Couesmes-Vaucé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Couesmes-Vaucé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Couesmes-Vaucé

Couesmes-Vaucé est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 366 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du Bas-Maine et du Domfrontais. Le bourg de Couesmes est à 9,5 km au nord-ouest d'Ambrières-les-Vallées, à 9,5 km au sud-est de Passais, à 10 km au nord-est de Gorron et à 19 km au sud de Domfront[1].

Le point culminant (206 m) se situe en limite sud-ouest, près du lieu-dit le Petit Essenlay. Le point le plus bas (100 m) correspond à la sortie de la Varenne du territoire, au sud-est.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Couesmes-Vaucé[2]
Passais Villages
(comm. dél. de Saint-Siméon, Orne)
Saint-Fraimbault
(Orne)
Soucé
Passais Villages (comm. dél. de Saint-Siméon, Orne)
Gorron
Couesmes-Vaucé[2] Ceaucé
(Orne)
Brecé
Le Pas
Le Pas Ambrières-les-Vallées (sur une centaine de mètres)
Le Pas

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité de Couesmes est attesté sous la forme Coismes en 1241[3]. Le toponyme peut être issu de l'anthroponyme féminin germanique Godisma[4] ou encore d'un radical gaulois cot- suffixé du superlatif -isama[3]. La commune s’appelait Couesmes avant 1919, date à partir de laquelle elle prend le nom de Couesmes-en-Froulay[5].

Le gentilé est Couesmien.

Le nom de la localité de Vaucé est attesté sous les formes de Vaceio en 1168 et Vaussé vers 1200[3]. Le toponyme serait issu d'un anthroponyme gaulois tel que Valcius[3] ou Vallicius[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1972, Couesmes-en-Froulay (618 habitants en 1968[5]) fusionne avec Vaucé (144 habitants[7]), au nord-ouest du territoire. La commune ainsi formée prend le nom de Couesmes-Vaucé, Vaucé conservant alors le statut de commune associée. La fusion devient totale le 1er janvier 2014[8].

L'école primaire de Couesmes-en-Froulay portait le nom d'Octave Genouel, instituteur tué pendant la Première Guerre mondiale. Elle a été fondée au XIXe siècle et dissoute entre 1973 et 1990. En 1970, l'école comportait deux unités : une école primaire installée à la mairie et une classe préparatoire dans un petit bâtiment sur la place centrale du village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1947 1959 Louis Vielpeau   Menuisier
  2001 Bernard Roger    
mars 2001[9] mai 2018[10] Marylène Baglin SE Agricultrice
juin 2018[11] En cours Emmanuel Dorsy SE  
Pour les données antérieures, dérouler la boîte ci-dessous.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[12]. L'un des conseillers est maire délégué de la commune associée de Vaucé.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[14].

En 2016, la commune comptait 366 habitants[Note 2], en diminution de 6,15 % par rapport à 2011 (Mayenne : +0,21 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Couesmes a compté jusqu'à 1 638 habitants en 1836. C'est en 1806 que Vaucé avait atteint son maximum démographique avec 437 habitants.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 3341 6281 6151 5511 6001 6381 5481 4921 450
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4311 4161 4171 3251 3071 2061 2041 1791 138
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1001 045993904817848825759723
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
675618643498451383388390366
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
395359437422404432405350320
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
330302294298291290273262231
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
240231233171172157160148161
1962 1968 - - - - - - -
159144-------
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : EHESS[7])

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Couesmes-Vaucé Blason D’or, à un étaie d’azur, accompagné en chef de deux corbeaux affrontés de sable, et en pointe d’un lion du second, armé et lampassé de gueules.
Détails
- Créé par Jean-Claude MOLINIER, héraldiste amateur, et adopté par la municipalité le 1 juin 1999:

L’or et le lion d’azur proviennent des armes de la famille de Couesmes, seigneur de Couesmes-Vaucé jusqu’en 1420 où il dut l’aliéner aux Anglais pour payer sa rançon, ayant été capturé à la bataille de Pontlieue un an avant. La reprise intégrale des armes de famille étant interdite pour les municipalités, il suffit d’en emprunter un ou plusieurs éléments.

L’étaie ou chevronnel figure, par sa forme, les monts qui entourent le village. Il est d’azur pour symboliser le ruisseau de Froulay.

Associé avec les corbeaux l’étaie traduit aussi le nom du château qui se trouve en limite des deux anciennes communes : Celui de Montcorbeau.

Les ornements sont deux gerbes de blé d'or, mises en sautoir par la pointe et liées d’azur afin d’honorer l’activité agricole.

Le listel d'argent porte le nom de la commune en lettres majuscules de sable.

La couronne de tours dit que l’écu est celui d’une commune ; elle n’a rien à voir avec des fortifications.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a b c et d Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 836-837
  5. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 209
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Vaucé », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 7 mars 2010)
  8. [PDF] « Préfecture de la Mayenne - Recueil des actes administratifs normal n°70 » (consulté le 1er février 2014) : arrêté du 27 novembre 2013 portant suppression de la commune associée de Vaucé et transformation de la fusion-association entre les communes de Couesmes-Vaucé et Vaucé en fusion simple.
  9. « Marylène Baglin se représentera aux élections », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 octobre 2014)
  10. « Couesmes-Vaucé. La maire, Marylène Baglin, démissionne », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 novembre 2018)
  11. « Couesmes-Vaucé : Emmanuel Dorsy, le nouveau maire élu », sur lecourrierdelamayenne.fr, Le Courrier de la Mayenne (consulté le 23 novembre 2018)
  12. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées of-municipales2014
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  16. « Cloche », notice no PM53000568, base Palissy, ministère français de la Culture.
  17. « Menhir », notice no PA00109492, base Mérimée, ministère français de la Culture.