Couacs en vrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Couacs en vrac

Titre original Quack Pack
Genre Série d'animation
Production Walt Disney Television Animation
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syndication
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 39
Durée 22 minutes
Diff. originale

Couacs en vrac (Quack Pack) est une série télévisée d'animation américaine en 39 épisodes de 22 minutes, produite par Walt Disney Television Animation et diffusée du 3 septembre[1] au en syndication.

En France, la série a été diffusée à partir du sur TF1 dans l'émission Disney Club et rediffusée sur M6. Au Québec, la série était diffusée le samedi matin dans l'émission Bouledogue Bazar à Radio-Canada.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les neveux de Donald Duck ont grandi. Riri, Fifi et Loulou sont devenus des adolescents branchés aux allures de skateurs. L'oncle Donald quant à lui est devenu caméraman pour un journal télévisé et travaille avec sa fiancée, la demi-tante de Zaza, Daisy Duck, reporter-journaliste toujours accompagnée de son iguane, Cracotte, qui mange tout ce qui est à portée de bouche.

Donald est toujours aussi râleur et inintelligible. Les trois ados passent la plupart de leur temps à jouer à des jeux vidéo, à regarder la télévision ou à traîner au centre commercial comme tous les garçons de leur âge.

Chaque épisode met en scène les trois frères dans des histoires riches en aventures et en rebondissements. Ils sont souvent aidés par les inventions du professeur Donald Dingue (Ludwig Von Drake en VO), dont l'une peut notamment les transformer en super héros.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Un héros peut en cacher un autre (Hero Today, Don Tomorrow)
  2. Un homme à la mer (Island of the Not-So-Nice)
  3. Vol au-dessus d'un nid de canards (I.O.U. a U.F.O.)
  4. Opération Berlingot (Leader of the Quack)
  5. Ovni soit qui mal y pense (I.O.U. a U.F.O.)
  6. Vert de jalousie (Pride Goeth Before the Fall Guy)
  7. Transmission: impossible (Transmission: Impossible)
  8. Déclaration d'indépendance (Ducklaration of Independence)
  9. L'âme de héros (Shrunken Heroes)
  10. Erreurs en cascade (Tasty Paste)
  11. Le vol du siècle (Pride Goeth Before the Fall Guy)
  12. Trompeuses apparences (Ducky Dearest)
  13. Un vilain mensonge (Ready, Aim... Duck !)
  14. La Machine à super héros (Ready, Aim... Duck!)
  15. Le Canard qui voulait être roi (Pardon My Molecules)
  16. Une pêche miraculeuse (Koi Story)
  17. Étranges chinoiseries (Feats of Clay)
  18. Recette pour l'aventure (Recipe for Adventure)
  19. Un goût amer (Heavy Dental)
  20. Vous êtes en retard Donald (The Late Donald Duck)
  21. Vidéo Mania (Phoniest Home Videos)
  22. Retour vers la préhistoire (Shrunken Heroes)
  23. La maison fantôme (The Boy Who Cried Ghost)
  24. L'habit ne fait pas le héros (Huey Duck, P.I.)
  25. Opération survie (Take My Duck, Please!)
  26. Capitaine Donald (Captain Donald)
  27. Un chat hoquet (Recipe for Adventure)
  28. Piqué au vif (The Boy Who Cried Ghost)
  29. Une formule magique (Gator Aid)
  30. Personne ne l'aime chaud (None Like it Hot)
  31. Pour une poignée de molécules (Ducky Dearest)
  32. Un échange extraterrestre (Transmission: Impossible)
  33. Riri détective (Nosy Neighbors)
  34. Riri conquérant du monde (Hit the Road, Backwater Jack!)
  35. La fièvre d'or (Long Arm of the Claw)
  36. L'invasion des microbes (Hero Today, Don Tomorrow)
  37. Méfiez vous des voisins (Captain Donald)
  38. Une invention qui secoue (Stunt Double or Nothing)
  39. Course de vitesse à Canardville (Feats of Clay)

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Couacs en vrac était aussi le nom d'un faux magazine humoristique tenu par Donald et Popop, intégré dans Super Picsou Géant sous le titre COUAC jusqu'au no 151 (2009).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]