Coturniculture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La coturniculture (du latin coturnix, -icis, caille) est l'élevage de la caille du Japon, la seule espèce de caille domestiquée, et de la caille des blés, élevée à des fins cynégétiques. C'est une des branches de l'aviculture. Elle est pratiquée par le coturniculteur ou la coturnicultrice.

Il y a très longtemps que les cailles sont élevées pour leur chair et pour leurs œufs. Cet élevage peut se faire simplement, sans trop d’infrastructures.

Les connaissances liées à cette technique sont d'ordre architectural et alimentaire et touchent les techniques d'incubation artificielle, de génétique et de prophylaxie. Dans certaines exploitations, les courbes de ponte peuvent atteindre 90 % et les courbes de fertilité, 87 %[1].

Au Japon[modifier | modifier le code]

Pays d'origine de la caille domestique, celle-ci y est élevée depuis plusieurs siècles.

Au Québec[modifier | modifier le code]

On élève des cailles au Québec depuis les années 1950[2].

En France[modifier | modifier le code]

La production Label Rouge augmente régulièrement : elle a connu une hausse de 4,4 % depuis 2004, passant à 2,7 millions de têtes aujourd'hui. La DLC est de onze jours maximum après abattage[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]