Cotonéaster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cotoneaster)

Cotoneaster

Les Cotonéasters forment le genre botanique Cotoneaster, de la famille des Rosaceae. Ce genre regroupe plus de 300 espèces d'arbustes de la région paléarctique (Europe, Asie tempérée et Afrique du Nord) particulièrement bien représentés dans l'Himalaya. La principale espèce sauvage européenne est Cotoneaster integerrimus.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme Cotoneaster provient du grec kydonion ou du latin cotoneus qui signifie « coing » et du suffixe latin -aster, « qui ressemble à ».

Description[modifier | modifier le code]

Les cotonéasters sont des arbrisseaux de cinquante centimètres à quinze mètres de haut. Certains comme Cotoneaster frigidus peuvent s'élever jusqu'à 15 m avec un tronc de 15 cm de diamètre. Les plus petits représentants se trouvent en altitude, comme Cotoneaster integrifolius présent dans l'Himalaya, à une altitude de 3 000 à 4 000 m ; les plus grands sont davantage répandus en plaine. Les pousses conduisent à la formation soit pour les plus grandes (10–40 cm) de branches, soit pour les plus petites (0,5–5 cm) de fleurs.

Les feuilles sont alternes, de forme ovale ou lancéolée. Certaines espèces sont caduques d'autres sont persistantes.

Les fruits sont de petits piridions rouges ou oranges.

Attention à ne pas confondre le Cotoneaster avec le Pyracantha qui a les feuilles dentelées, des épines et dont les fruits sont faiblement toxiques.

Espèces[modifier | modifier le code]

Espèces ornementales[modifier | modifier le code]

Les espèces ornementales sont quasiment toutes originaires d'Asie. Elles ont été introduites dans les jardins et les parcs des zones tempérées (notamment Europe et Amérique du Nord) pour le feuillage persistant, leurs nombreuses fleurs blanches ou roses, leurs nombreuses baies rouges à l'automne, leur résistance à la taille (certaines espèces servent à la confection de haies) et parfois pour leur forme particulière (pleureuse, rampante, etc.).

En voici une sélection :

Espèces européennes[modifier | modifier le code]

Toutes les espèces indigènes en Europe sont à feuilles caduques. Elles sont souvent très proches les unes des autres et sont donc assez difficiles à distinguer. Certaines sont très rares, comme par exemple Cotoneaster cambricus, endémique du Pays de Galles, le Cotonéaster du Dauphiné et le Cotonéaster intermédiaire, endémiques des Alpes du sud-ouest (France, Italie).

Les espèces européennes sont fortement menacées par l'introduction d'espèces asiatiques, par des collectionneurs peu scrupuleux qui prélèvent des spécimens dans la nature et par la destruction de leur habitat.

Voici la liste des espèces indigènes en Europe :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Voici la liste de toutes les espèces classées dans le genre Cotoneaster selon Catalogue of Life (7 novembre 2020)[1] :

Culture[modifier | modifier le code]

Certaines espèces de cotonéasters sont aujourd'hui cultivées dans les jardins comme plantes ornementales grâce à leurs fruits décoratifs, mais aussi comme haies et plantes tapissantes. L'avantage est que ces espèces n'exigent que très peu de soins[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :