Cosmos (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cosmos (Космос Kosmos) regroupe un très grand nombre de satellites de catégories variées lancés par l'Union soviétique puis la Russie. Le premier d'entre eux, Cosmos-1, est lancé le .

Fin décembre 2014, sur les 7 000 satellites lancés depuis le début de l'ère spatiale, 2 503 satellites portent la désignation Cosmos. Ceux-ci n'appartiennent pas à un programme donné mais comprennent tous les satellites militaires (qui représentent plus de 80 % des Cosmos) ainsi que les satellites scientifiques et les sondes spatiales qui ont atteint l'orbite terrestre mais n'ont pas pu mener à bien leur mission.

Jusqu'à la Glasnost, l'appellation "Cosmos" a permis aux Soviétiques de ne pas avoir à justifier l'objectif de certaines missions (essentiellement militaires) ou leur échec (notamment concernant le programme d'exploration lunaire, longtemps tenu secret).

Principales catégories de satellites Cosmos[modifier | modifier le code]

Satellites militaires[modifier | modifier le code]

Les satellites militaires soviétiques puis russes fournissent le principal effectif des Cosmos (plus de 80 %). Parmi les principales séries on peut citer :

  • 682 satellites de reconnaissance optique de type Zenit
  • Environ 610 satellites de télécommunications militaires de type Strela
  • 132 satellites de navigation de type Ouragan
  • 177 satellites de reconnaissance optique de type Iantar
  • 137 satellites de renseignement d'origine électromagnétique de type Tselina
  • 103 satellites destinés à calibrer les radards de type DS-P1
  • 86 satellites d'alerte précoce de type US-K
  • 65 satellites destinés à calibrer les radars de type Taifoun
  • 56 satellites de télécommunications militaires de type Radouga
  • 37 satellites de renseignement d'origine électromagnétique de type US-P
  • 32 satellites de reconnaissance radar océaniques de type RORSAT
  • 22 satellites anti-satellites de type IS

Satellites scientifiques[modifier | modifier le code]

  • Étude du rayonnement cosmique : Cosmos 3, 5, 6, 17, 19
  • Étude du champ magnétique terrestre : Cosmos 26, 49
  • Étude des ions de l'ionosphère : Cosmos 41
  • Observation du rayonnement infrarouge et ultraviolet de la Terre : Cosmos 45, 65
  • Observation du rayonnement stellaire dans l'ultraviolet et en lumière visible : Cosmos 51
  • Observation du rayonnement infrarouge et gamma de la Terre : Cosmos 92
  • Étude de la théorie de la Relativité avec un générateur quantique moléculaire : Cosmos 92
  • Mesure de la densité des micrométéorites : Cosmos 135, 163
  • Observation des ondes dans l'ionosphère : Cosmos 142, 259
  • Étude de la densité de l'exosphère : Cosmos 146
  • Essais de stabilisation aérodynamique d'un satellite d'observation de la Terre : Cosmos 149
  • Étude du rayonnement X et ultraviolet : Cosmos 166, 215, 230
  • Observation du rayonnement X du Soleil et des étoiles : Cosmos 208, 230
  • Étude de la haute atmosphère de la Terre et de la lumière polaire : Cosmos 261
  • Étude de l'ionosphère avec un spectromètre de masse : Cosmos 274
  • Étude de l'ionosphère : Cosmos 381
  • Prototype de satellite météorologique Meteor : Cosmos 112, 122, 144, 156, 184, 206, 243

Exploration du système solaire[modifier | modifier le code]

  • Sonde spatiale lunaire du programme Zond n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 21
  • Sonde spatiale lunaire du programme Luna n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 60, Cosmos 111, Cosmos 300, Cosmos 305
  • Sonde spatiale vénusienne du programme Venera n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 167, 359, 482
  • Sonde spatiale du programme Mars n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 419

Programme spatial habité[modifier | modifier le code]

  • Test sans équipage du vaisseau spatial Voskhod : Cosmos 47, Cosmos 57, Cosmos 110
  • Test sans équipage du vaisseau spatial Soyouz : Cosmos 133, 140, 186 et 188, 212 et 213, 238, 496, 573, 613, 638, 670, 672, 772, 869, 1001, 1074
  • Test sans équipage de l'atterrisseur lunaire LK : Cosmos 379, 398 et 434.
  • Test sans équipage du vaisseau spatial TKS 929, 1267, 1443, 1686
  • Test sans équipage du corps portant BOR-4 : Cosmos 1374, 1445, 1517, 1614
  • Station spatiale Saliout : Cosmos 557

Premiers satellites[modifier | modifier le code]

Les satellites sont lancés à partir des bases Baïkonour et Kapoustine Iar par les lanceurs Vostok-K et Vostok-2 (en).

Principaux satellites[modifier | modifier le code]

De 10 à 500

Timbre soviétique commémorant l'amarrage des Kosmos 186 et 188.
En 1970-1971, quatre satellites Kosmos servent de prototype au module lunaire soviétique.

De 501 à 1000

Plusieurs vaisseaux Kosmos servent de proto-types au Soyouz 19 du projet ASTP (ici en photo).

De 1001 à 1500

Dessin représentant Kosmos 1267 (1981).
Capsule de rentrée de Kosmos 1443 (exposée au Musée National de l'Air et de l'Espace à Washington)

De 1501 à 2000

Dessin représentant Kosmos 1686 amarré à Saliout 7 en 1986.

De 2001 à 2500

Schéma du satellite Persona.

A partir de 2501

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]