Cosmographiae Introductio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page introductive de Cosmographiae Introductio

Cosmographiae Introductio (Introduction à la cosmographie) est un ouvrage publié à Saint-Dié en 1507, en préambule du planisphère de Waldseemüller, célèbre carte du monde qui propose pour la première fois, à l'initiative des érudits du Gymnase vosgien, le nom « America » pour le nouveau continent.

En combinaison avec l'édition de la Géographie de Ptolémée en 1513, ces ouvrages feront référence et seront fréquemment copiés.

Première mention du continent "Amérique"[modifier | modifier le code]

Cet ouvrage est probablement écrit par Mathias Ringmann, bien que parfois attribué à Waldseemuller par certains historiens. Il s'agit en fait un ouvrage collectif issus du Gymnase vosgien, cercle d'érudits humanistes au service du Duc de Lorraine René II.

À l'issue d'un récit des quatre voyages d'Amerigo Vespucci au duc de Lorraine ; les humanistes proposent, après une longue argumentation, de donner le nom d'« America » au nouveau monde en hommage à Amerigo Vespucci. Ce dernier avait en effet la certitude d'avoir découvert un nouveau continent, contrairement à Christophe Colomb qui pensait avoir ouvert une nouvelle route pour les Indes...

Extrait de la page de l'édition de 1507 dans laquelle le nom "America" est proposé pour le nouveau monde.

Le titre complet est le suivant Cosmographiae introductio cum quibusdam geometriae ac astronomiae principiis ad eam rem necessariis. Insuper quatuor Americi Vespucii navigationes. Universalis Cosmographiae descriptio tam in solido quam plano, eis etiam insertis, quae Ptholomaeo ignota a nuperis reperta sunt.

(traduction en Français : Introduction à la Cosmographie aux quidams avec certains principes nécessaires en géométrie et astronomie. En supplément des quatre navigations d'Amerigo Vespucci. Une description de Cosmographie Universelle, tant en solide qu'en plan y est insérée, qui était ignorée de Ptolémée et est nouvellement répertoriée.)

Première carte du monde proposant le mot "America" pour le nouveau monde[modifier | modifier le code]

Universalis Cosmographia (map of 1507)

Cette édition avec carte fut imprimée à 1000 exemplaires. Une copie fut redécouverte à Wolfegg par le comte de Waldburg-Wolfegg-Waldsee et ce dernier exemplaire connu a été acheté en 2001 par la Bibliothèque du Congrès des États-Unis.

L'ouvrage de 56 feuillets imprimés comprend en supplément 12 sections imprimées (46 x 62 cm) permettant la constitution d'une carte du monde en quatre par trois sections avec la projection cartographique établie par Ptolémée.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]